Prime énergie renouvelable : les aides gouvernementales éligibles aux ENR en 2022

En matière d’énergies renouvelables, de nombreux appareils plus performants et respectueux de l’environnement ont fait leur apparition ces dernières années. Chauffe eau solaire, chaudière à granulés, pompe à chaleur aérothermique ou géothermique… certains de ces appareils permettent même de diviser par trois la facture d'énergie d’un ménage, de quoi réduire ses dépenses ! La prime CEE, et MaPrimeRénov' font partie en 2022 des aides aux énergies renouvelables. Ces primes financent les travaux d'installation d’énergies renouvelables : pompes à chaleur, chauffe-eau solaire ou VMC. Faites des économies sur votre installation en profitant d'une aide énergie renouvelable en 2022 !

CHAUFFE EAU SOLAIRE

Dans l'optique d'effectuer des économies d'énergie, le chauffe eau solaire représente une des meilleures solutions. Grâce à l'énergie renouvelable qu'est l'énergie solaire, vous choisissez un chauffage économique et écologique. Voici un guide détaillé sur ce chauffe eau et les aides gouvernementales pour énergies renouvelables.

Aides chauffe-eau solaire

POMPE A CHALEUR

La pompe à chaleur est un appareil intéressant pour chauffer son logement. Puisant dans l'air ou l'eau, la PAC promet de hautes performances énergétiques et une faible consommation d'énergie. Cela lui permet d'être éligible à la prime énergie, une aide aux énergies renouvelables. Consultez notre guide sur le sujet.

Aides pompes à chaleur

VMC

La ventilation mécanique contrôlée permet de régler les problèmes d'aération du logement, limitant ainsi les pertes de chaleur, et donc d'effectuer des économies d'énergie. De fait, ces appareils permettent de profiter d'une aide énergie renouvelable 2022 telle que la prime énergie. Plus d'infos sur le sujet.

Prime CEE VMC

Je chiffre mes travaux

Obtenez en quelques clics une estimation pour vos travaux de rénovation énergétique.

Aide aux énergies renouvelables 2022 : quelles sont-elles ?

La prime CEE énergie renouvelable est une aide initiée par le gouvernement et versée par les acteurs de l'énergie en France (appelés les énergéticiens). Ceux-ci vous versent cette prime en échange de la réalisation de travaux à haute efficacité énergétique impliquant la pose d'équipements EnR. MaPrimeRénov' constitue l'autre dispositif phare d'aide à l'installation d'énergies renouvelables en 2022. Il s'adresse à tous les propriétaires d'un logement de plus de 15 ans

La prime CEE énergie renouvelable est une aide initiée par le gouvernement et versée par les acteurs de l'énergie en France (appelés les énergéticiens). Ceux-ci vous versent cette prime en échange de la réalisation de travaux à haute efficacité énergétique impliquant la pose d'équipements EnR. MaPrimeRénov' constitue l'autre dispositif phare d'aide à l'installation d'énergies renouvelables en 2022. Il s'adresse à tous les propriétaires d'un logement de plus de 15 ans

Les conditions d'éligibilité concernant ces aides aux énergies renouvelables sont de deux sortes : les critères généraux propres à toutes les primes (isolation, chauffage, ventilation, etc.) et ceux spécifiques à la prime énergie renouvelable (performances énergétiques minimales, taux et montants par types de travaux etc.). MaPrimeRénov' quant à elle indemnise la pompe à chaleur air/eau, le chauffe-eau thermodynamique, la pompe à chaleur géothermique ou solarothermique, le système solaire combiné, la chaudière bois ou le poêle à bois, la chaudière granulés ou le poêle à granulés.

Prime énergie renouvelable 2022 : le CEE pour vos travaux EnR

Comment bénéficier désormais de cette aide aux énergies renouvelables ? Reprenons ensemble les critères généraux du CEE.

Les critères généraux à toutes les primes pour énergie renouvelable

Pour recevoir une prime énergie, vos travaux d'économie d'énergie doivent être menés dans un logement français de plus de deux ans d’ancienneté. Vous venez de faire construire et vous souhaitez installer un système utilisant les énergies renouvelables ? Dans ce cas, vous n’aurez pas droit à la prime énergie ou à MaPrimeRénov'. Ces aides aux énergies renouvelables sont ouvertes uniquement en rénovation énergétique.

Aussi, seules des entreprises RGE (reconnues garantes de l’environnement) peuvent intervenir sur le chantier. Votre artisan doit vous apporter la preuve de la validité de sa certification avant le commencement des travaux. C’est essentiel ! Les artisans RGE ont été formés aux spécificités des systèmes utilisant les énergies renouvelables et ont d’ores et déjà mené des chantiers similaires. Ils connaissent donc les spécificités du vôtre et sont garants d’une installation optimale. Vous êtes certain(e) de réaliser un maximum d’économies d’énergies.

Enfin, vous devez faire en sorte qu’il n’y ait qu’un seul commanditaire des travaux, qui prend en charge les factures du chantier. Le montant de la prime pour énergie renouvelable n’est en effet versé qu’à un seul individu, qui a sa résidence fiscale en France et réside dans le logement à rénover (locataire ou propriétaire). Il en allait de même pour l'ancien Crédit d'Impôt à la Transition Energétique et pour la plupart des aides aux énergies renouvelables.

Décryptons dès à présent les critères d'éligibilité EnR spécifiques.

Eligibilité EnR : la pompe à chaleur

Les pompes à chaleur ont révolutionné le marché des énergies renouvelables. Elles peuvent notamment être aérothermiques (PAC air/air) ou encore géothermiques (PAC eau/eau). En puisant dans les calories de l’air extérieur ou encore dans l’eau souterraine, les pompes à chaleur sont susceptibles de vous faire économiser 75 % sur votre facture de chauffage.

Pour bénéficier d’une prime énergie pompe à chaleur mais aussi d'autres aides aux énergies renouvelables comme MaPrimeRénov', voici les critères à respecter :

  • Pour la pompe à chaleur air air ou air eau : une puissance nominale de l’appareil inférieure à 12 kW et un coefficient de performance supérieur ou égal à 3,9. Notons que MaPrimeRénov' n'indemnise pas à ce jour les pompes à chaleur air air.

  • Pour les PAC air eau ou PAC eau eau : une efficacité énergétique saisonnière (nommé Etas) supérieure ou égale à 111 % pour les modèles moyenne ou haute température et à 126 % pour les PAC basse température.

Ici, le montant de la prime énergie sera bien plus important que pour un chauffe eau solaire, du fait des économies énergétiques majeures à réaliser. Bonne nouvelle donc, puisqu’il s’agit d’absorber une partie d’un investissement substantiel : entre 4 000 et 25 000 € selon la pompe à chaleur installée.

Eligibilité EnR : le chauffe eau solaire

Bien installé, le chauffe eau solaire permet de combler jusqu’à 60 % des besoins en eau chaude d’une habitation grâce à la seule énergie solaire. Ceci est possible grâce aux capteurs thermiques solaires installés sur la toiture du logement, ou bien sur le sol du terrain. Ceux-ci contiennent un fluide caloporteur qui transporte les calories captées vers le ballon d’eau chaude. Grâce à ce système innovant, la consommation énergétique de votre logement diminue grandement. Vous pouvez donc bénéficier d’une prime chauffe eau solaire pour l’installation de votre nouvel équipement et rentabiliser au maximum votre rénovation énergétique. MaPrimeRénov' indemnise également ce dispositif.

Votre prime vous est attribuée dès lors que les capteurs liés au chauffe eau sont certifiés NFCESI, CSTBat ou encore Solarkeymark. Ces certifications sont gages de capteurs de qualité résistants avec le temps. Le chauffe eau solaire doit d’ailleurs avoir une durée de vie estimée de 15 ans au minimum pour être éligible à la prime.

Si vous remplissez l’ensemble des critères, vous pouvez espérer toucher une prime de plusieurs centaines d’euros, dépendamment des caractéristiques de votre installation. Notons toutefois que le montant de la prime énergie pour un chauffe eau solaire peut être inférieur comparé à celui des autres systèmes renouvelables, puisqu’il s’agit uniquement d’un système de production d’ECS.

Quant à MaPrimeRénov', les conditions sont quelque peu différentes. L'efficacité énergétique saisonnière doit être 

  • Supérieure ou égale à 82 % si l'efficacité de l'appoint séparé est supérieure à 82 %

  • Supérieure ou égale à 90 % si l'efficacité de l'appoint est supérieure à 90 %

  • Supérieure ou égale à 98 % si l'efficacité de l'appoint est comprise entre 90 et 98 %.

Prime énergie renouvelable système solaire combiné

Eligibilité du système solaire combiné aux aides aux énergies renouvelables

Le système solaire combiné permet de générer à la fois du chauffage et de l’eau chaude sanitaire en puisant dans l’énergie solaire. Il fonctionne à l’aide de panneaux photovoltaïques notamment. Vous souhaitez bénéficier d’une prime énergie pour un système solaire combiné ? Dans ce cas, vous trouverez ci-après les conditions à respecter :

  • Les capteurs solaires installés ne sont pas hybrides.

  • Ils ont une productivité supérieure ou égale à 600 W/m².

  • Ils possèdent une certification CSTBat, Solarkeymark ou équivalente.

Chacun des critères d’éligibilité ainsi que la partie A de l’attestation sur l’honneur à joindre à votre dossier sont consultables sur la fiche d’opération standardisée BAR-TH-143. 

Concernant MaPrimeRénov', les critères sont les mêmes que ceux énoncés précédemment.

Pour prendre votre décision, demandez conseil à votre artisan RGE.

Eligibilité EnR pour l'installation d'une VMC

Une ventilation VMC permet de souffler de l’air chaud à l’intérieur de votre logement : une ventilation VMC double flux permet de baisser le niveau de chauffage d’environ 20 %, soit de belles économies sur vos factures de chauffage. Et bonne nouvelle, vous pouvez bénéficier d’une prime énergie VMC ainsi que de l'aide énergie renouvelable MaPrimeRénov' pour réduire le coût d’installation ! Voici les conditions d'éligibilité liées à cet équipement.

Pour mieux comprendre ce qui a été énoncé ci-dessus, voici quelques informations générales au sujet de la prime pour énergie renouvelable.

Estimez vos travaux de rénovation, chiffrez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Aide énergies renouvelables : qu’est-ce que c’est ?

Le point sur les certificats économie d’énergie

Une prime énergie spécifique énergies renouvelables vous est attribuée si vous effectuez des travaux de rénovation énergétique sur un logement de plus de deux ans. Cette prime vous est versée par un fournisseur d’énergie de votre choix, auprès duquel vous aurez préalablement signé un contrat CEE.

Depuis 2005, les fournisseurs d’énergie français ont en effet l’obligation de réaliser un quota d’économies d’énergie par période de 3 ans. Ils doivent apporter la preuve de ces économies au gouvernement, sous la forme de certificats économie d’énergie. Grâce à la réalisation de ces économies, ils permettent d’économiser plusieurs milliards d’euros. En contrepartie, ils se voient obligés de réinjecter cet argent sous forme de prime énergie versée aux particuliers. Chaque chantier de rénovation énergétique vaut pour un certificat économie d’énergie.

La prime pour énergie renouvelable est versée par les fournisseurs d’énergie ou revendeurs français. Vous pouvez faire appel à eux via leur site internet. Une fois dessus, et demander une estimation de prime énergie en fonction des spécificités de votre chantier. Ceux-ci vous confirmeront ou non votre éligibilité à ce programme. Ils vous donneront leur propre estimation du montant de la prime. Ce montant varie en effet selon les fournisseurs d’énergie : le plus simple reste de comparer !

A part ça, vous êtes libre de faire appel au fournisseur d’énergie de votre choix. Attention : il est interdit de signer un contrat CEE avec plusieurs fournisseurs simultanément. Vous vous engagez à des poursuites et perdriez votre droit à la prime énergie.

A présent, la marche à suivre est simple : vérifier votre éligibilité à la prime pour énergie renouvelable et contacter un fournisseur d’énergie pour débuter les démarches. Prêt à vous lancer ? A vous de jouer.