Prime énergie volet isolant : que dit la fiche BAR-EN-108 des CEE ?

La pose de volets isolants était jusqu’au 30 juin 2018 une opération éligible au CITE. Ce n’est plus le cas désormais. Cela ne veut pas dire pour autant que vous ne pourrez pas bénéficier d’aides financières et de subventions telles que la prime énergie volet isolant ou la prime CEE fenêtre. Pour déterminer votre éligibilité aux différentes aides gouvernementales, parcourez ce qui suit.

Financez le remplacement de vos fenêtres avec la prime énergie

Changer vos anciennes fenêtres vous permet de réduire drastiquement vos consommations énergétiques et de supprimer l’effet de paroi froide.

  • 15 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • Vos fenêtres indemnisées jusqu’à 179 €/équipement

  • Un gain immédiat en confort thermique

Instantané, gratuit et sans engagement.

Prime énergie volet isolant :

sous quelles conditions en bénéficier ?

Fenêtres et volets isolants concernés

La prime énergie CEE est versée en complément d’une ou plusieurs opérations de rénovation énergétique. En matière d’isolation, le gouvernement reconnaît bien évidemment les fenêtres et vitrages comme étant déterminants en matière d’efficacité énergétique, ces derniers pouvant être à l’origine de près de 20 % des pertes de chaleur du logement.

Les conditions d’éligibilité liées aux fenêtres sont décrites dans la fiche d’opération standardisée n°BAR-EN-104 “fenêtres ou porte-fenêtre complète avec vitrage isolant”. Les volets isolants quant à eux, sont également éligibles à la prime énergie, comme l’indique la fiche d’opération standardisée n°BAR-EN-108 “fermeture isolante”.

Pour bénéficier d’une aide financière, vos volets isolants devront afficher une résistance thermique additionnelle (notée ∆R) d’au moins 0,22 m².K/W. La résistance thermique se réfère à la performance isolante de l’installation. Il s’agit d’une variable primordiale, qui conditionne l’éligibilité de tous types de travaux d’isolation dans le cadre de la prime éco-énergie C2E. A titre d’exemple, un volet roulant traditionnel dispose d’une résistance thermique additionnelle d’environ 0,15 m².K/W.

Pour bénéficier d’une aide, vos volets isolants devront afficher une résistance thermique additionnelle d’au moins 0,22 m².K/W

Une opération supplémentaire éligible à la prime énergie, pour les territoires de France d’Outre-mer

Le dispositif des CEE prévoit depuis 2020 le versement d’une indemnisation financière pour les ménages d’Outre-mer, dans le cadre de l’installation de protections contre le rayonnement solaire. Particulièrement fort en Outre-mer, celui-ci peut être la cause d’un confort thermique dégradé notamment en été.

La prime énergie en la matière est plus faible que pour les autres dépenses liées à l’isolation mais existe tout de même et peut-être cumulée avec d’autres aides financières. Comptez entre 3 et 5 € / m² environ, tous ménages confondus, dépendamment des spécificités du chantier. Attention ! L’obligation de réalisation par un artisan RGE est non valable pour cette opération.

Autres conditions d’éligibilité à la prime énergie volet isolant

La prime éco énergie volet isolant est acquise lorsque vos travaux portent sur une habitation de plus de 2 ans, dont vous êtes locataire ou propriétaire. Vous devez être domicilié(e) fiscalement en France et confier la pose de vos volets isolants à un professionnel certifié RGE Qualibat en efficacité énergétique « ECO Artisan® » (certification n°8611) ou encore en efficacité énergétique « Les Pros de la performance énergétique ® » (n°8621).

Lorsque la pose des volets isolants intervient dans le cadre d’une rénovation globale, l’entreprise RGE devra être certifiée Qualibat n°8632 ou 8633, Certibat ou encore être certifiée “NF Habitat RGE” ou “NF Habitat HQE RGE”.

Quelques aides financières complémentaires en matière de volets isolants

L’aide Habiter Mieux Sérénité, de l’Anah, est également l’une des aides disponibles pour la pose de vos volets isolants. Celle-ci s’adresse en revanche aux revenus aux ressources modestes à très modestes, percevant moins de 25 068 € en Ile-de-France ou 19 074 € hors Ile-de-France (foyer d’une personne). Ces montants sont portés à 36 792 € pour un couple en IDF, 27 896 € en province. L’aide Habiter Mieux Sérénité pour la pose de volets isolants, permet aux ménages de réduire jusqu’à 50 % HT de leur facture de travaux, dans la limite de 10 000 €. L’aide est acquise pour la pose de volets sur un bâtiment de plus de 15 ans, si vous êtes propriétaire ou copropriétaire du logement.

Aussi, tout comme pour les CEE, le dispositif Ma Prime Renov, prévoit également une indemnisation liée à la protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire, pour les territoires d’Outre-mer. Cette prime forfaitaire s’élève à 25 €/m² pour les ménages très modestes, 20 € pour les ménages modestes et 15 € pour les ménages intermédiaires. Les ménages aisés n’en sont pas bénéficiaires. Les équipements concernés sont les protections solaires mobiles extérieures de type : volets projetables, volets persiennes, stores à lames opaques ou stores projetables.

Au même titre que la prime énergie volet isolant, d’autres aides et subventions existent. La TVA à 5,5% par exemple, est une aide financière automatiquement cumulable avec la prime énergie volet isolant.

Chiffrez vos fenêtres, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Qu’est-ce qu’un volet isolant ?

L’action thermique des volets isolants permet d’économiser entre 6 et 37 % sur la facture de chauffage du ménage, notamment lorsque leur pose est associée à l’installation de vitrages isolants. C’est du moins ce que démontre une étude réalisée par le Syndicat National de la Fermeture, de la Protection Solaire et des professions Associées (SNFPSA).

Comment est-ce possible ?

Tout simplement parce que les volets isolants sont constitués de deux couches de matière (aluminium, PVC), au sein desquelles est enfermée une plaque de polystyrène ou polyuréthane dure aux fortes capacités isolantes. Ainsi, contrairement aux volets traditionnels ayant avant tout un rôle sécuritaire et de protection solaire, le volet isolant conditionne drastiquement la performance thermique des ouvertures de la maison.

Quel volet isolant choisir pour de meilleures performances thermiques ?

Le choix du volet isolant dans le cadre de la prime énergie associée n’est pas déterminant, si tant est que le matériel réponde aux exigences de résistance thermique additionnelle. Vous pouvez ainsi sélectionner des volets coulissants (plus onéreux), roulants ou encore battants.

Les volets isolants roulants disposent d’une étanchéité à l’air nettement supérieure et donc d’un potentiel d’isolation plus élevé : il s’agit des plus répandus sur le marché. Sinon, vous pouvez toujours opter pour l’installation de volets battants équipés d’un précadre, pour maximiser ses performances.

Poursuivez votre lecture