Chaudière à condensation avec ou sans ballon ?

Avec une chaudière à condensation, vous disposez d’une technologie performante pour chauffer votre logement et l’alimenter en eau chaude sanitaire tout en réduisant vos factures et votre impact écologique. En général, si votre chaudière doit approvisionner votre salle de bain et votre cuisine, vous devez choisir, parmi bien d’autres critères, entre trois types de modèles : chaudière à production instantanée, à micro accumulation ou à production par accumulation. Elles chauffent sans ballon, avec un ballon séparé ou intégré. Seule une évaluation précise de vos besoins permet de savoir laquelle convient le mieux à votre projet et vous permettra de bénéficier d'une prime pour l'installation d'une chaudière à condensation.

Financez votre chaudière à condensation avec la prime énergie

Moins consommatrice et moins polluante, la chaudière à condensation est un équipement à hautes performances énergétiques éligible à la prime CEE et MaPrimeRénov’.

  • Jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • Votre chaudière à condensation HPE indemnisée jusqu’à 2 500 €

  • Une rentabilité assurée après 5 à 6 ans seulement

Instantané, gratuit et sans engagement.

Sans ballon : La chaudière à production instantanée

Comme son nom l’indique, une chaudière à production instantanée chauffe l’eau au moment de son utilisation. Elle répond ainsi aux besoins immédiats et s’adapte à leurs variations. Elle ne nécessite pas de ballon puisque l’eau chaude sanitaire n’est pas stockée. Elle est donc plus compacte qu’une chaudière à production par accumulation et répond aux contraintes imposées par un espace réduit.

Pour quels besoins ?

En général, la puissance maximale de type de chaudière compacte est de 25 kW. Elle peut répondre aux besoins en eau sanitaire de deux à trois personnes dans un logement d’environ 90 m2 tout en restant performante et économique. Murale, elle s’intègre dans des espaces réduits et correspond aux budgets plus limités pour son achat et son installation.

Quels inconvénients ?

L’eau est chauffée par le bruleur au moment de son puisage. Ce bruleur est donc soumis à un fonctionnement marqué par de nombreuses interruptions qui peuvent altérer sa longévité. De plus, la température est tributaire du débit : par exemple, le bruleur ne se déclenche pas à un débit très faible. La température risque aussi d’être insuffisante si plusieurs personnes utilisent de l’eau chaude sanitaire au même moment à des points de puisage différents. De plus, un certain temps est nécessaire pour que l’eau soit chauffée, ce qui entraine une certaine quantité d’eau « perdue » pendant que vous attendez d’avoir la température souhaitée.

Avec ballon pour des besoins réguliers

Si les besoins en eau chaude sanitaire sont réguliers, autant opter pour une chaudière ballon. Elle permet de chauffer et stocker l’eau de façon continue, ce qui donne un meilleur rendement si on évite de fréquentes variations de soutirage. Elle est très performante, car sa puissance est adaptée au volume d’eau prévu par le ballon dont le corps bien isolé diminue les déperditions de chaleur. Plus encombrante pour contenir la réserve d’eau, elle est plus durable, mais aussi plus chère. La gamme de prix est vaste, mais s’approche des 5000 euros en moyenne suivant la puissance souhaitée. On trouve aujourd’hui des chaudières avec ballon intégré de 130 L pour moins de 0,5 m2 d’occupation au sol !

À l’utilisation, le confort est optimal, car le débit n’est pas tributaire du nombre de points de puisage ou du déclenchement du bruleur. De plus, l’eau chaude utilisable arrive instantanément, dans les limites du volume total disponible.

Bien évaluer vos besoins pour un rendement et un confort optimal

Pour des besoins limités, on peut se reposer sur une chaudière avec un ballon de petit volume, de 40 L par exemple. Mais si on a une consommation irrégulière dans le temps, avec très peu de besoins en eau chaude un jour et beaucoup le jour suivant, il devient compliqué d’estimer une taille correcte pour un ballon. Il sera trop grand les jours de faible consommation et insuffisant pour les autres. La puissance sera inadaptée, avec des conséquences directes sur les performances espérées, la longévité de l’appareil et le montant de la facture énergétique. On opte alors pour une chaudière à « production instantanée » qui pourra répondre à l’irrégularité de l’utilisation. Avec ce type de chaudière, vous chauffez uniquement l’eau que vous utilisez sur le moment.

On voit ainsi l’importance de bien évaluer le volume d’eau nécessaire pour les occupants du logement. Une chaudière gaz murale à condensation De Dietrich 24 kW avec un ballon de 40 L peut répondre aux besoins quotidiens d’un adulte seul pour un cout de 3000 euros. Il faut par contre un ballon de 250 L et une chaudière plus puissante pour couvrir les besoins d’une famille de cinq personnes ! Gardez à l’esprit que si vous utilisez toute l’eau chaude, il vous faudra attendre que le ballon se remplisse à nouveau !

Le compromis : La chaudière à micro accumulation

Micro accumulation, mini accumulation, production semi-instantanée… Cette chaudière permet de répondre à des besoins réduits et réguliers en eau chaude sanitaire et à une contrainte d’espace réduit. Elle stocke une petite réserve d’eau entre 3 à 10 litres en moyenne soit dans un ballon soit dans un échangeur adapté suivant le fabricant. Elle permet ainsi un réel confort lors de brèves utilisations grâce à un débit plus adaptable et moins d’eau perdue pendant le temps de chauffe initial grâce à un « lissage » de la température.

Plus durable et plus confortable à l’utilisation qu’une chaudière à production instantanée, elle en partage néanmoins le problème d’usure des pièces à force des arrêts et des allumages répétés. Elle est aussi un peu plus chère, mais très abordable selon la puissance choisie.

Chiffrez votre chaudière à condensation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

En résumé

Des besoins réduits et/ou assez irréguliers, un logement avec une seule salle de bain, un espace trop limité pour installer un ballon vous orientent plutôt vers une chaudière à production instantanée. Si vous voulez gagner un peu en confort sans perdre en rendement, partez sur une chaudière à micro accumulation qui rentre dans votre budget. Ces deux types de chaudières à condensation vous permettent une consommation d’eau illimitée. Mais si vos objectifs d’utilisation vous le permettent, dirigez-vous vers une chaudière avec ballon. Votre confort, en plus de vos performances énergétiques, sera optimum.

Poursuivez votre lecture