Ballon thermodynamique : lequel choisir ?

En France, le ballon thermodynamique est un type de chauffe-eau largement utilisé pour produire de l’eau chaude sanitaire en se basant sur l’énergie aérothermique. Sa capacité à réduire la consommation d’énergie des foyers en fait un excellent choix, d’autant plus que le ballon électrique est de toute façon interdit dans les constructions neuves. Il existe plusieurs types de ballons thermodynamiques à air ambiant, à air extrait et à air extérieur. Un ballon thermodynamique se choisit en fonction de plusieurs critères comme le coefficient de performance, la capacité de la cuve et le niveau sonore.

Financez votre ballon thermodynamique avec la prime énergie

Respectueux de l’environnement, le ballon thermodynamique est plébiscité pour son rendement et sa puissance. Il est éligible à la prime CEE et à MaPrimeRénov’.

  • Jusqu’à 70 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre ballon thermodynamique indemnisé jusqu’à 1 300 €

  • Un équipement propre fonctionnant aux énergies renouvelables

Instantané, gratuit et sans engagement

Comment fonctionne un ballon thermodynamique ?

Un ballon thermodynamique fonctionne avec de l’énergie aérothermique. Cela signifie qu’il récupère les calories naturellement présentes dans l’air pour produire de l’eau chaude sanitaire. Pour y parvenir, il se sert d’une pompe à chaleur aérothermique. Il est possible de puiser les calories dans l’air extérieur tant qu’il est entre -5 et +35°C, dans l’air intérieur ambiant ou encore dans l’air extrait d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC). 

L’air est aspiré par le ventilateur du ballon thermodynamique qui renvoie les calories vers le fluide caloporteur. À titre d’information, un fluide caloporteur est capable de transporter la chaleur entre deux sources de température. Ce fluide passe alors de l’état liquide à l’état gazeux dans un évaporateur. Quand il est dans cet état, le fluide se comprime et augmente en température à l’intérieur du compresseur.  

Ensuite, le fluide arrive au condenseur et redevient liquide tout en transmettant sa chaleur accumulée à l’eau stockée dans le ballon.

Le ballon thermodynamique est aussi équipé d’une résistance électrique pour chauffer l’eau afin de maintenir la température si nécessaire. 

Quels sont les types de ballons thermodynamiques ?

À l’heure actuelle, il est possible de trouver cinq différents types de ballons thermodynamiques sur le marché. 

Le ballon thermodynamique sur air intérieur

Ce ballon thermodynamique fonctionne à l’aide de l’air ambiant à l’intérieur de la pièce dans lequel il est situé. Il est recommandé de placer le ballon thermodynamique sur air intérieur dans une pièce non habitée. En effet, l’air rejeté par le ballon après la production d’eau chaude sanitaire est refroidi. Ainsi, l’impact énergétique sur la pièce ne doit pas être négligé

Le ballon thermodynamique gainé sur air extérieur 

Le ballon thermodynamique gainé sur air extérieur possède, comme son nom l’indique, des gaines pour aspirer l’air extérieur et le rejeter après en avoir récupéré les calories. Ce type de ballon thermodynamique se retrouve souvent sur les constructions neuves

Le ballon thermodynamique type split sur air extérieur

Le ballon thermodynamique type split sur air extérieur fonctionne en quelque sorte comme un système de climatisation. En effet, il est composé d’une partie intérieure et d’une partie extérieure. La partie intérieure est le ballon qui stocke l’eau chaude sanitaire tandis que la partie extérieure est la pompe à chaleur. 

Le ballon thermodynamique sur air extrait

Le ballon thermodynamique sur air extrait utilise l’air chaud, aussi appelé l’air vicié. Cela signifie qu’il s’agit de l’air en provenance d’une pièce ventilée. Ainsi, ce ballon thermodynamique récupère les calories de l’air vicié pour produire de l’eau chaude sanitaire tout en participant à la ventilation du logement. 

Le ballon thermodynamique sur retour plancher chauffant 

Le dernier type est le ballon thermodynamique sur retour plancher chauffant. Il est directement installé sur le circuit de celui-ci pour recueillir les calories par captage géothermique ou par captage héliothermique. Il faut savoir que le captage géothermique utilise une sonde alors que le captage héliothermique a des panneaux qui récupèrent l’énergie solaire afin de faire évaporer le fluide frigorigène. 

Chiffrez votre nouvelle installation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Quel ballon thermodynamique choisir ?

Outre les préférences personnelles pour choisir un modèle de ballon thermodynamique, il faut aussi prendre en compte différents critères. Cela permet de choisir le ballon thermodynamique qui répond le plus aux attentes et aux besoins.

Le coefficient de performance

Le coefficient de performance détermine la performance énergétique du ballon thermodynamique. Plus il est élevé, plus la performance est bonne. En plus du ballon thermodynamique, tous les appareils dotés d’une pompe à chaleur ont un coefficient de performance. D’ailleurs, sa valeur doit généralement varier entre 2 à plus 3. Pour vous donner un exemple, un ballon thermodynamique qui consomme 1 kW d’électricité rentabilise la consommation de 2 à 3 fois en chaleur. 

La capacité de la cuve

La capacité de la cuve est évidemment une spécificité importante du ballon thermodynamique. En effet, il est important de choisir une cuve avec un volume suffisant pour subvenir aux besoins du foyer. De manière générale, les ballons thermodynamiques ont une capacité qui varie entre 150 et 300 litres. Pour vous donner un ordre d’idée, un ballon thermodynamique de 150 litres convient à un foyer de 2 ou 3 personnes. 

Le niveau sonore

Le niveau sonore d’un ballon thermodynamique impacte directement le confort de vie à l’intérieur du logement. Plus le chauffe-eau est bruyant, plus le confort de vie est négativement impacté. 

En conclusion, le meilleur ballon thermodynamique à choisir est celui qui répond à tous les besoins en termes de performance, de capacité et de sonorité

Poursuivez votre lecture