Quelle épaisseur choisir pour l’isolation sous la toiture ?

La toiture d’une maison est la paroi de la maison qui représente le plus de déperditions thermiques à elle seule. Ainsi, l’isolation sous la toiture est essentielle pour limiter ces déperditions thermiques et améliorer le confort de vie. Pour avoir une isolation optimale, il convient donc d’avoir un isolant avec une épaisseur correcte. Par exemple, il faut compter entre 21 et 24,5 cm d’épaisseur pour une isolation avec de la laine minérale. D’ailleurs, l’isolation de la toiture peut s’effectuer de plusieurs manières, à savoir par l’intérieur et par l’extérieur, à l’aide d’une simple ou d’une double couche. N'oubliez pas que les travaux de rénovation énergétique sont éligibles à des dispositifs d'aide comme la prime énergie isolation toiture.

Financez l'isolation de votre toiture terrasse avec la prime énergie

En isolant votre toiture ou toiture terrasse, vous limitez les déperditions thermiques et réduisez le montant de votre facture d’énergie. Bénéficiez d’aides financières pour votre isolation.

  • Jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • L’isolation de votre toiture terrasse indemnisée jusqu’à 90 €/m²

  • Un confort thermique amélioré dans toute la maison

Instantané, gratuit et sans engagement.

Pourquoi isoler la toiture ?

Saviez-vous que la toiture d’une maison peut être à l’origine de 30 % de pertes de chaleur au maximum ? Ces chiffres ont été partagés par l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise d’Énergie. En comparaison, les murs extérieurs représentent jusqu’à 25 % de pertes de chaleur, contre 10 % en ce qui concerne le plancher bas.

L’isolation sous la toiture d’une maison apporte plusieurs avantages non négligeables. En premier lieu, cette rénovation énergétique permet d’améliorer grandement le confort de vie des occupants. En effet, une maison avec une toiture correctement isolée garde la chaleur en hiver et elle conserve aussi la fraicheur en été.

Ensuite, l’isolation sous la toiture permet également de réaliser des économies d’énergie conséquentes. Les ponts thermiques sont fortement réduits, voire même inexistants. Ainsi, il n’y a pas besoin d’augmenter la puissance du chauffage et une surconsommation d’énergie est évitée. Par conséquent, le montant de la facture de chauffage est moins élevé que pour les maisons non isolées au niveau de la toiture.

Une toiture mal isolée peut entrainer une déperdition de chaleur entre 25 et 30%.

Quelle épaisseur en fonction

des matériaux isolants ?

L’épaisseur nécessaire pour isoler la toiture dépend évidemment du matériau choisi. En effet, les matériaux isolants ont tous des propriétés spécifiques. Certains d’entre eux sont plus performants que d’autres d’un point de vue thermique. Ainsi, il est tout à fait possible d’avoir un matériau fin qui isole mieux qu’un autre matériau plus épais. Le plus important est donc d’utiliser l’épaisseur correcte en fonction de l’isolation choisie.

De plus, un autre critère à prendre en compte est le type de combles de votre maison. Pour des combles aménageables ou aménagés, la résistance thermique « R » doit être supérieure ou égale à 6 m²K/W. Dans le cadre de combles perdus, la résistance thermique de l’isolant choisi doit être égale ou supérieure à 7 m²K/W.

Avec cette recommandation de la résistance thermique, vous pouvez calculer vous-même l’épaisseur de l’isolant dont vous avez besoin. Pour y parvenir, il est d’abord nécessaire de connaitre la valeur lambda (λ) du matériau qui correspond à sa conductivité thermique. Plus la valeur lambda d’un matériau isolant est basse, plus celui-ci offre de bonnes performances thermiques. Ensuite, vous devez multiplier la valeur R (6 ou 7) par la valeur λ pour obtenir l’épaisseur en mètres, puis multiplier le résultat par 100 pour l’obtenir en centimètres.

Pour vous citer quelques exemples, voici les épaisseurs nécessaires des matériaux les plus utilisés dans le cadre d’une isolation sous la toiture :

  • Laine minérale (laine de verre ou de roche) : 21 cm pour des combles aménageables et 24,5 cm pour des combles perdus ;

  • Polyuréthane : 18 cm pour des combles aménageables et 21 cm pour des combles perdus ;

  • Panneaux isolants rigides (en polyuréthane ou polyisocyanurate) : 15 cm pour des combles aménageables et 17,5 cm pour des combles perdus.

Ces exemples soulignent à quel point la performance thermique d’un isolant est très importante. En effet, le polyuréthane qui est considéré à l’heure actuelle comme étant l’un des meilleurs isolants du marché n’a pas besoin d’être aussi épais que la laine minérale. Le polyuréthane est notamment très apprécié pour les isolations sous la toiture par l’intérieur, puisqu’il impacte peu l’espace habitable des combles aménagés ou aménageables.

Enfin, il est aussi important de préciser que certains propriétaires décident de partir sur une isolation double couche. Ainsi, l’épaisseur de l’isolant choisi est forcément doublée pour une isolation optimale dans ce cas précis.

Comment faire l’isolation de la toiture ?

L’isolation de la toiture peut se faire de deux manières différentes, par l’intérieur et par l’extérieur. La technique doit être choisie en fonction du budget, des besoins énergétiques et des préférences personnelles.

L’isolation par l’intérieur

L’isolation par l’intérieur sous la toiture a l’avantage d’être plus abordable tout en conservant l’aspect extérieur de la maison. Elle permet aussi d’apporter une très bonne isolation phonique en plus de l’isolation thermique. Néanmoins, il faut préciser que l’isolation par l’intérieur n’est pas la plus performante, puisqu’elle peut aussi être à l’origine de ponts thermiques si elle n’est pas correctement réalisée.

L’isolation par l’intérieur consiste à installer une simple ou une double couche d’isolant sous ou entre les chevrons de la charpente. Un cadre en bois peut être ajouté pour une meilleure solidité et un pare-vapeur peut être utilisé pour une meilleure résistance à l’humidité. De plus, il faut préciser que l’isolation par l’intérieur réduit de manière plus ou moins conséquente l’espace habitable des combles aménageables en fonction de l’épaisseur de l’isolant choisi.

Chiffrez l'isolation de votre toiture, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement

L’isolation par l’extérieur

À l’opposé de l’isolation par l’intérieur, l’isolation de la toiture par l’extérieur est une technique plus onéreuse qui modifie l’aspect d’une maison. D’ailleurs, cela est la raison pour laquelle l’isolation par l’extérieur requiert d’obtenir au préalable un permis d’urbanisme.

L’isolation par l’extérieur consiste à poser des panneaux rigides sur la charpente avant de placer la couverture du toit. Ainsi, cette technique d’isolation évite les ponts thermiques tout en conservant l’espace habitable des combles.

Poursuivez votre lecture