Quelles aides financières pour l’isolation thermique d’une toiture ?

On réalise souvent l’isolation thermique d’une toiture dans le cadre d’un projet d’aménagement des combles, mais on peut aussi le faire pour améliorer les performances énergétiques d’un logement. L’isolation par l’intérieur est une méthode relativement économique, mais l’isolation par l’extérieur, plus efficace, peut être facturée plus de 200 € le m² ! Heureusement, l’État a mis en place des aides comme la prime énergie toiture terrasse pour faciliter l’accès à ces projets et inciter à participer à la transition énergétique. Retrouvez ci-dessous la présentation des différents dispositifs qui subventionnent l’isolation thermique d’une toiture.

Financez l'isolation de votre toiture terrasse avec la prime énergie

En isolant votre toiture ou toiture terrasse, vous limitez les déperditions thermiques et réduisez le montant de votre facture d’énergie. Bénéficiez d’aides financières pour votre isolation.

  • Jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • L’isolation de votre toiture terrasse indemnisée jusqu’à 90 €/m²

  • Un confort thermique amélioré dans toute la maison

Instantané, gratuit et sans engagement.

Qu’est-ce que l’isolation thermique d’une toiture ?

L’isolation thermique d’une toiture consiste à installer une épaisseur d’isolant au niveau de la toiture pour limiter les échanges thermiques avec l’extérieur et donc stabiliser la température intérieure. Pour des combles aménageables, on procède à l’isolation des rampants de la toiture, par l’intérieur ou par l’extérieur. Lorsque les combles sont perdus, on favorise la pose d’isolant directement au niveau du plancher supérieur, pour éviter de chauffer le volume d’air présent entre le plancher supérieur et la toiture.

En complément d’une amélioration du confort thermique, l’isolation de la toiture permet souvent de réduire les nuisances sonores en provenance de l’extérieur, selon le matériau choisi. Les laines minérales et les panneaux de fibre de bois possèdent à la fois de bonnes performances thermiques et acoustiques.

Combien coute l’isolation thermique d’une toiture ?

Le cout de l’isolation thermique d’une toiture varie selon de nombreux paramètres :

  • La technique de pose. L’isolation par l’extérieur est deux à trois fois plus couteuse que l’isolation par l’intérieur.

  • Le matériau isolant choisi. Les laines minérales sont économiques, les isolants synthétiques ont un prix intermédiaire, tandis que les isolants naturels sont souvent les plus chers.

  • La performance thermique visée. Plus la résistance thermique à atteindre est élevée, plus la quantité d’isolant à mettre en œuvre est importante. Cela augmente à la fois les couts des matières premières et de la main d’œuvre.

  • La main d’œuvre utilisée. Dans le cadre d’une isolation par l’intérieur, on peut réaliser soi-même la pose pour faire des économies, sans prendre de risque. L’isolation par l’extérieur est plus complexe, elle nécessite le savoir-faire d’un artisan qualifié.

Une isolation par l’intérieur réalisée par une entreprise coute entre 50 € et 100 € le m², en fonction des matériaux choisis et de l’épaisseur mise en œuvre. En réalisant soi-même la pose de laine de roche en rouleau, on peut même abaisser ce montant à 25 le m².

L’isolation par l’extérieur fait appel à diverses techniques, comme le sarking, les caissons chevronnés et les panneaux sandwichs. Quelle que soit la méthode appliquée, le cout de ce type d’isolation est compris entre 150 € et 250 € le m².

Plusieurs dispositifs visent à inciter les propriétaires à rénover l’isolation thermique de leur logement pour améliorer progressivement la performance énergétique du parc immobilier national.

Chiffrez l'isolation de votre toiture, estimez vos aides

Gratuit et sans engagement

Les aides financières pour réaliser l’isolation thermique de sa toiture

Plusieurs dispositifs visent à inciter les propriétaires à rénover l’isolation thermique de leur logement pour améliorer progressivement la performance énergétique du parc immobilier national. Pour en profiter, il faut respecter au moins les deux critères suivants : Le bien immobilier doit être une résidence principale construite depuis plus de deux ans. Les travaux de rénovation de l’isolation doivent être confiés à une entreprise certifiée RGE.

Liste des dispositifs pour financer l'isolation de votre toiture

MaPrimeRénov’

Anciennement, le CITE (Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique) permettait de réduire l’impôt sur le revenu en justifiant de dépenses occasionnées par des travaux d’amélioration énergétique dans un logement principal. Cet outil a été remplacé par MaPrimeRénov’, qui est accessible à tous les propriétaires, quel que soit le montant de leurs ressources annuelles.

MaPrimeRénov’ ajuste cependant le montant des aides selon le revenu fiscal du foyer, en différenciant les foyers vivant en Île-de-France et ceux de province. Pour l’isolation des rampants sous toiture, MaPrimeRénov’ prévoit une subvention allant de 7 € par m² pour les ménages à hauts revenus, jusqu’à 25 € par m² pour les ménages à revenus très modestes.

Afin de bénéficier de cette aide, il faut que la solution mise en place garantisse une résistance thermique de la toiture supérieure ou égale à 6 m².K/W.

Les Certificats d’Économie d’Énergie

L’éligibilité à MaPrimeRénov’ donne également droit aux Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Cette aide est souvent appelée « prime énergie » par les distributeurs et les artisans spécialisés. Elle prévoit un financement des travaux d’isolation des rampants de toiture compris entre 11 € le m² et 22 € le m², selon le niveau de revenus du foyer.

La TVA à taux réduit

Toutes les entreprises réalisant des travaux visant à améliorer la performance énergétique d’un logement doivent établir un devis en appliquant le taux réduit de la TVA à 5,5 %.

L’outil Simul’Aid€s

D’autres dispositifs permettent de faciliter le paiement des travaux d’isolation et de réduire encore plus le montant de la facture, comme l’écoprêt à taux zéro, les aides de l’Anah et les subventions mises en place à une échelle locale ou régionale.

Afin d’y voir plus clair parmi ces aides, l’État met à disposition des consommateurs une page officielle qui aide à préparer un projet de rénovation immobilière : faire.gouv.fr. On y trouve un outil, baptisé Simul’Aid€s, qui est accessible gratuitement et de façon anonyme. On l’utilisant, vous pourrez découvrir quelles subventions sont accessibles selon votre revenu fiscal, les caractéristiques de votre logement et les travaux de rénovation que vous comptez réaliser dans votre résidence principale.

Poursuivez votre lecture