Isolation des murs intérieurs : la rénovation thermique et phonique de votre logement

Vous êtes propriétaire d’une maison ou vous avez prévu d’en construire une nouvelle ? Dans les deux cas, il est crucial d’isoler les murs de votre logement. En effet, les murs représentent la deuxième source la plus importante de déperdition thermique après les combles. Des murs non isolés peuvent être responsables de 25 % des pertes de chaleur de votre logement alors que les combles représentent à eux seuls 30 % des déperditions thermiques. Vous retrouverez dans cet article les informations à connaître en ce qui concerne l’isolation des murs par l’intérieur, les différentes techniques utilisées, les matériaux les plus populaires et le coût de cette amélioration énergétique. N'oubliez pas : vous pouvez bénéficier d'une prime énergie isolation des murs dans le cadre de vos travaux !

Financez l'isolation de vos murs avec une éco-prime

Isoler vos murs, c’est créer une barrière thermique protectrice. Vous limitez les ponts thermiques et économisez de l’énergie en été comme en hiver.

  • Entre 300 et 700 € d’économies d’énergie par an

  • L’isolation de vos murs financée jusqu’à 100 €/m²

  • Un confort thermique optimal partout dans la maison

Instantané, gratuit et sans engagement.

Comment isoler ses murs par l'intérieur ?

L’isolation des murs par l’intérieur est souvent effectuée à la place d’une isolation par l’extérieur pour des raisons budgétaires. De plus, il est parfois impossible de modifier l’aspect de la façade du logement pour cause d’urbanisme. Vous pouvez réaliser l’isolation des murs par l’intérieur via différentes techniques : isolation projetée, application directe, contre-cloison maçonnée ou encore application dans une structure.

L’isolation projetée

Comme son nom l’indique, l’isolation projetée est une technique qui consiste à projeter directement le matériau isolant sur le mur intérieur. Cette technique est surtout utilisée lorsque la surface du mur n’est pas régulière.

Les matériaux de choix pour cette technique d’isolation sont la ouate de cellulose et le polyuréthane.

De plus, le mur est aussi parfois recouvert d’un enduit isolant.

Cependant, celui-ci ne propose pas de bonnes capacités d’isolation thermique. Il est donc recommandé d’ajouter l’enduit après le matériau isolant.

L’application directe

L'application directe est une technique couramment utilisée. Des panneaux rigides ou semi-rigides sont collés sur le mur intérieur avec de la colle ou des chevilles. Non seulement cette technique ne réduit pas trop l’espace habitable, mais elle est aussi réputée pour son efficacité.

Lors d’une application directe, les panneaux utilisés peuvent être composés de fibres de bois, de polystyrène, de polyuréthane ou même de ouate de cellulose. Ils doivent aussi avoir un pare-vapeur pour contrer l’humidité. Bien entendu, les panneaux isolants sont recouverts d’une finition pour ne pas gâcher l’esthétique intérieure du logement.

La contre-cloison maçonnée

Faire une contre-cloison maçonnée est une technique relativement coûteuse qui demande des travaux conséquents. En effet, elle consiste à installer un double mur en parallèle du mur existant. Il suffit alors de mettre l’isolant entre les deux murs. Il peut être sous la forme d’un panneau ou tout simplement en vrac.

Cette technique doit être réalisée seulement si le plancher peut supporter le poids supplémentaire. De plus, la contre-cloison maçonnée améliore le confort en été en conservant la fraîcheur, mais elle prend plus d’espace habitable que l’application directe, par exemple.

L’application dans une structure en bois ou métallique

Il arrive parfois que les murs existants de votre logement ne puissent pas accueillir une nouvelle isolation s’ils sont trop faibles ou s’ils possèdent des défauts. Dans ce cas, une structure en bois ou métallique est créée en plus du mur. Elle peut contenir des rouleaux, des panneaux semi-rigides ou même des isolants en vrac. Après la pose de l’isolant dans la structure, celui-ci est recouvert d’un pare-vapeur.

Cette technique d’isolation des murs par l’intérieur est souvent utilisée pour les rénovations puisque les murs existants ne sont pas toujours en très bon état. Cependant, elle réduit évidemment l’espace habitable du logement.

Combien coûte l’isolation des murs par l’intérieur ?

Le coût de l’isolation des murs par l’intérieur est toujours moins élevé que celui de l’isolation des murs par l’extérieur. Il dépend évidemment du matériau choisi, de la technique d’isolation et de la main d’œuvre. Par exemple, les laines de roche et de verre sont les matériaux les moins onéreux avec un prix entre 3 et 10 euros par mètre carré. Au contraire, l’un des matériaux les plus chers est le verre cellulaire avec un coût compris entre 10 et 50 euros par mètre carré. Pour vous donner une idée, le coût de l’isolation des murs par l’intérieur varie entre 40 et 80 euros par mètre carré.

Quel est le meilleur matériau pour isoler les murs ?

Il est important de préciser qu’il n’existe pas un seul matériau qui s’adapte parfaitement à tous les murs et tous les types de logements. En effet, le meilleur matériau dépend de vos besoins énergétiques, de vos préférences personnelles et de votre budget. De manière générale, il est évidemment recommandé d’utiliser un matériau isolant qui est capable de proposer de bonnes performances avec une faible épaisseur. Cependant, il faut également s’assurer que l’isolant choisi convienne parfaitement au mur à isoler, surtout en termes d’humidité. Voici les matériaux les plus couramment utilisés pour isoler les murs par l’intérieur :

  • Ouate de cellulose

  • Laine de bois

  • Coton recyclé

  • Laine de roche

  • Polystyrène

  • Polyuréthane 

  • Chanvre

  • Laine de verre

Chiffrez l'isolation de vos murs, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Pourquoi est-ce primordial d'isoler ses murs ? 

Une bonne isolation des murs de votre logement est nécessaire pour plusieurs raisons. D’une part, cela vous permet d’améliorer le confort de vie des occupants grâce à une meilleure isolation thermique, mais aussi phonique. En effet, certains matériaux proposent d’excellentes capacités phoniques afin de s’isoler des bruits extérieurs. De plus, l’isolation des murs ne sert pas qu’en hiver pour maintenir la chaleur. Avoir des murs isolés est aussi très efficace en été pour conserver la fraîcheur à l’intérieur.

De manière générale, les murs de la façade nord et ouest sont les plus sensibles au froid et à l’humidité puisqu’ils ne sont pas exposés au soleil. Leur isolation est donc primordiale pour limiter la condensation sur les parois froides. Cela permet de consommer moins d’énergie en évitant les déperditions thermiques. Par conséquent, vous faites des économies sur la facture du chauffage.

D’ailleurs, il faut savoir que l’isolation des murs par l’intérieur est obligatoire depuis le 1er janvier 2017 pour tous les travaux d’aménagement, de réfection de toiture ou encore de ravalement de façade.

Poursuivez votre lecture