Prime énergie VMC simple flux : remplacez votre ventilation à moindre coût

Bien que le dispositif de VMC double flux offre de nombreux avantages, il est plus cher et un certain nombre de personnes continuent d’opter pour une VMC simple flux, qui est déjà bien plus performant que la ventilation naturelle. Est-ce que des aides financières existent pour les propriétaires d’un bien immobilier qui souhaiteraient y installer une VMC simple flux ? Nous vous apportons la réponse ci-dessous.

Financez votre système de ventilation avec la prime énergie

Une VMC performante régule l’humidité et limite les déperditions de chaleur dans toute la maison. Les VMC simple flux et double flux sont éligibles aux éco-primes énergie.

  • Jusqu’à 30 % de gaspillage énergétique en moins

  • Votre système de ventilation indemnisé jusqu’à 4 000 €

  • Une ventilation performante pour un air plus sain

Instantané, gratuit et sans engagement.

Qu’est-ce qu’une VMC simple flux ?

VMC signifie ventilation mécanique centralisée. La VMC simple flux est un équipement prévu pour renouveler l’air du logement en forçant son extraction. En pratique, il consiste en un extracteur, qui fonctionne comme un ventilateur inversé. Cet équipement est généralement placé dans le grenier, sous la toiture. Il est connecté au circuit d’extraction, qui est équipé de prises d’air placées dans chacune des pièces de service de la maison : la salle de bains, les toilettes, la cuisine, la buanderie. Il a pour objectif d’aspirer l’air vicié, c’est-à-dire l’air humide ou pollué, et de le rejeter à l’extérieur du logement.

Des bouches d’entrée d’air sont positionnées dans les pièces de vie (chambres, salon, séjour). Lorsque l’air vicié est extrait des pièces de service, cela crée une dépression dans le logement, qui provoque l’entrée d’air naturelle par les pièces de vie. La VMC simple flux renouvèle ainsi l’air intérieur, afin d’offrir une atmosphère plus saine aux habitants.

VMC simple flux autoréglable

Il s’agit de la technologie de VMC simple flux la plus basique. Les entrées d’air et les bouches d’extraction sont autoréglables, cela signifie qu’elles vont s’adapter à la pression atmosphérique de la maison. En d’autres mots, le débit d’air sera constant. Ces équipements sont bon marché, mais ils entrainent une consommation électrique inutile puisque la ventilation est permanente.

VMC simple flux hygroréglable de type A

La VMC simple flux hygroréglable de type A est la solution intermédiaire. Les entrées d’air restent autoréglables, mais les bouches d’extraction s’ouvrent plus ou moins en fonction de l’humidité de l’air à l’intérieur des pièces de service. Dès qu’une personne va prendre sa douche ou mettre du linge à sécher, la VMC va permettre de diminuer l’humidité ambiante. Cela diminue la consommation électrique en évitant de fonctionner lorsque le logement est inoccupé ou que l’air intérieur est suffisamment sec.

La VMC simple flux hygroréglable de type B

C’est le modèle de VMC simple flux le plus complet, puisque les entrées d’air et les extractions sont toutes équipées d’éléments hygroréglables. Cela se traduit par une meilleure régulation de la ventilation et une évacuation rapide de l’humidité, tout en limitant la consommation énergétique.

Chiffrez votre VMC, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Quelles sont les aides financières

pour installer une VMC simple flux ?

L’installation d’une VMC simple flux n’est pas subventionnée par MaPrimeRénov’

Il y a plusieurs années, l’installation d’une VMC simple flux était éligible à plusieurs subventions, qui sont aujourd’hui réservées au modèle à double flux. C’est notamment le cas de MaPrimeRénov’, qui ne prend plus en charge l’achat ni la mise en place d’une VMC simple flux.

Les Certificats d’Économie d’Énergie pour une VMC simple flux hygroréglable

Heureusement, les équipements de VMC simple flux hygroréglables permettent toujours de profiter des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE ou C2E), émis par les grands distributeurs d’isolation et de ventilation.

Grâce à ce dispositif, on peut s’attendre à une prise en charge des travaux d’installation de la VMC simple flux à hauteur de quelques centaines d’euros, ce qui peut financer jusqu’à 50 % du montant total de l’installation.

Le montant de la prime énergie VMC est variable, il dépend de l’ancienneté et de la taille du logement, ainsi que de la situation fiscale de ses occupants.

L’écoprêt à taux zéro pour subventionner votre VMC simple flux

L’écoprêt à taux zéro, souvent abrégé en « éco-PTZ », est un dispositif cumulable avec les Certificats d’Économie d’Énergie. Il permet d’obtenir facilement un crédit sans intérêts pour financer des travaux d’isolation ou de rénovation énergétique des logements. Il est accessible à tous les propriétaires d’une résidence principale construite depuis au moins deux ans, quelles que soient leurs ressources.

L’éco-PTZ vise normalement les travaux d’isolation, de remplacement des ouvertures ou d’installation d’un système de chauffage, mais il est aussi ouvert à des travaux d’amélioration de la performance énergétique globale d’une maison ou d’un appartement.

Le montant de l’écoprêt varie de 15 000 € à 30 000 € et la durée maximale de son remboursement ne peut pas excéder 15 ans.

Poursuivez votre lecture