Radiateur à inertie fonte : bénéficiez de la chaleur douce facilement

Un radiateur à inertie est réputé pour son confort thermique et son optimisation de la consommation d’électricité. Grâce aux qualités réfractaires d’un matériau dense comme la fonte ou la pierre naturelle ou d’un fluide caloporteur à base d’huiles ou d’eau glycolée, il prolonge le chauffage d’une pièce même après l’arrêt de son fonctionnement. Ces propriétés offrant une haute performance énergétique lui vaut une éligibilité à la prime énergie radiateur à inertie. Parmi les différents matériaux disponibles, pourquoi choisir la fonte comme cœur de chauffe du radiateur à inertie ? Voici quelques pistes pour comprendre les spécificités d’un radiateur à inertie fonte.

Financez votre radiateur à inertie avec la prime énergie

Le radiateur à inertie restitue la chaleur accumulée même une fois éteint. Il produit une qualité de chauffe homogène et consomme très peu. Bénéficiez d’une prime pour son installation !

  • Jusqu’à 35 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • Jusqu’à 110 € de prime par radiateur à inertie

  • Une chauffe rapide et un rendement proche des 100 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

L’inertie thermique de la fonte : Un allié de poids pour votre chauffage

Un fonctionnement par inertie repose sur l’accumulation d’énergie pour la restituer même après la mise hors tension de l’appareil. Il n’y a plus d’énergie pour produire cette chaleur, mais on continue néanmoins à la ressentir pendant plusieurs heures.

La fonte est composée d’un alliage de fer et de carbone qui présente des caractéristiques réfractaires très appréciées pour le chauffage. Ce matériau allie une excellente capacité à accumuler la chaleur et une diffusion particulièrement lente de celle-ci. Grâce à sa densité et ses aptitudes thermiques, il permet au radiateur de continuer à dégager une chaleur suffisante et confortable lorsqu’il n’est plus en fonctionnement.

Son fonctionnement de base est relativement simple : Un bloc de fonte est chauffé par une résistance électrique à l’allumage de l’appareil. Plus il est massif, plus son inertie est grande et plus il emmagasine de la chaleur. Celle-ci est répartie progressivement dans tout le corps du radiateur, qui la restitue dans la pièce par rayonnement.

Les avantages d’un radiateur à inertie fonte

L’optimisation du fonctionnement

La fonte refroidit lentement et libère la chaleur accumulée pendant une longue période tout en offrant une température satisfaisante. Cela permet de réduire le temps de fonctionnement du radiateur. C’est pour cette raison que l’on présente les radiateurs à inertie comme des radiateurs économiques. Des programmateurs performants permettent d’éteindre la résistance électrique lorsque le confort de chauffage est atteint. On exploite ainsi la libération de la chaleur accumulée pour éviter de relancer le fonctionnement inutilement. On évite une consommation d’énergie superflue et des températures trop élevées.

Le silence

Grâce à sa lenteur d’accumulation de chaleur et de refroidissement, un radiateur à inertie fonte fonctionne à une température homogène et constante. Cela évite les bruits fréquents de dilatation du métal qui peuvent vite causer des désagréments, particulièrement dans une chambre à coucher. Vous n’entendez donc quasiment pas le cliquetis métallique désagréable qui accompagne souvent la mise en marche et l’arrêt d’un radiateur classique. Le fonctionnement à inertie sèche évite également les bruits que peut causer le liquide caloporteur lorsqu’il se met à circuler dans le réseau de tubes d’un radiateur à inertie fluide.

La longévité

Les radiateurs à inertie sèche offrent la plus grande durabilité parmi les radiateurs électriques. En cas de réparation, il s’agit le plus souvent de changer la résistance électrique ou de corriger une installation défectueuse. Acheter un radiateur à inertie fonte est un investissement sur le long terme. C’est un appareil qui peut durer plusieurs décennies lorsque sa puissance et son installation sont appropriées.

Le confort thermique

Grâce à la chaleur lente et régulière libérée en continu par rayonnement, vous pouvez apprécier un confort de chauffage optimal. Les variations de température causées par les différents cycles de chauffe sont quasiment indiscernables. La montée en chauffe n’est pas agressive et la chaleur obtenue est douce et homogène. La fonte a une inertie presque aussi grande que la céramique et offre ainsi un confort équivalent.

Chiffrez vos radiateurs, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Les inconvénients d’un radiateur à inertie fonte

Le prix

Les performances du radiateur à inertie fonte dépendent directement de sa masse. Plus le cœur de chauffe est grand, plus il sera performant. On obtient un appareil très robuste et massif, à un prix plus élevé. Il est plus cher que les radiateurs électriques classiques à convection et à rayonnement. Il est également plus cher que les radiateurs à inertie fluide, qui sont un peu plus légers. Le prix augmente avec la puissance, car elle entraine automatiquement plus de matériau. Par exemple, un radiateur à inertie fonte d’une puissance de 2 500 W qui pèse environ 40 kg coute près de 800 euros.

Le poids

Un radiateur à inertie pèse en moyenne entre 15 kg et 40 kg. Pensez à utiliser des supports de fixation adaptés à un tel poids ! Il est parfois nécessaire d’installer des renforts suivant la nature de la cloison. Il est fréquent qu’un radiateur à inertie fonte vertical de 2 000 W pèse près de 30 kg.  

La lenteur de la chauffe

Contrairement à un radiateur électrique par convection qui émet de la chaleur dès l’allumage, un radiateur à inertie nécessite un certain temps pour monter en chauffe et atteindre sa température de croisière. C’est la caractéristique du fonctionnement par inertie. Grâce à son aptitude à libérer la chaleur sur une longue période en refroidissant très lentement, il offre un excellent confort de chauffe. Mais cette lenteur à libérer la chaleur est indissociable de sa lenteur à l’accumuler. Pour cette raison, on conseille plutôt un radiateur à inertie fluide dans une salle de bain, car sa montée en chauffe est plus rapide avec le fluide caloporteur.

Poursuivez votre lecture