Radiateur à inertie céramique : le confort thermique est accessible

Les radiateurs à inertie sont reconnus pour la qualité du confort de chauffe qu’ils procurent. Grâce aux innovations technologiques, ils permettent les meilleures économies d’énergie qu’un radiateur peut offrir, leur offrant une éligibilité à la prime énergie radiateur à inertie. Leur fonctionnement repose sur le matériau qui compose le corps de chauffe. Cette pièce maitresse du radiateur exploite les qualités hautement réfractaires de certains métaux ou pierres naturelles pour accumuler la chaleur. Les radiateurs à inertie céramique sont souvent présentés comme les meilleurs radiateurs à inertie sèche. Qu’en est-il vraiment ? Faisons le point sur les caractéristiques et les performances d’un radiateur à inertie céramique.

Financez votre radiateur à inertie avec la prime énergie

Le radiateur à inertie restitue la chaleur accumulée même une fois éteint. Il produit une qualité de chauffe homogène et consomme très peu. Bénéficiez d’une prime pour son installation !

  • Jusqu’à 35 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • Jusqu’à 110 € de prime par radiateur à inertie

  • Une chauffe rapide et un rendement proche des 100 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Radiateur à inertie céramique, comment ça marche ?

L’inertie sèche

Dans un radiateur à inertie sèche, la chaleur est concentrée dans un matériau solide, en métal ou en pierre naturelle, comme la fonte, la stéatite, la brique, ou la céramique par exemple. Ce matériau constitue le cœur de chauffe. Une résistance électrique s’y allume à la mise en marche du radiateur et la chaleur qui se dégage se concentre dans le cœur de chauffe et se répartit de façon homogène dans le corps de chauffe de l’appareil. Grâce au principe d’inertie, le corps de chauffe continue à restituer la chaleur sans l’intervention d’une force extérieure quand l’appareil est éteint ou entre deux cycles. Un radiateur à inertie sèche fonctionne en accumulant la chaleur qu’il restitue ensuite par rayonnement.

La céramique

La céramique désigne plusieurs matériaux comme l’argile, la faïence ou la terre cuite par exemple. Elle est très résistante à l’usure et à de très hautes températures, en plus d’offrir des propriétés isolantes élevées.

Avantages de l'inertie céramique

Confort ressenti et besoins en chauffage

C’est le matériau qui présente la meilleure capacité d’inertie. Il permet donc le confort thermique le plus élevé en restituant une chaleur douce et homogène sur de longues périodes. Le programmateur peut ainsi espacer les cycles de chauffe pour réaliser des économies sans que cela impacte la température ressentie par l’utilisateur. C’est l’exploitation optimale de l’inertie : à consommation égale avec d’autres types de fonctionnements, un radiateur à inertie assure un confort de chauffage plus élevé, ce qui permet de réduire les besoins en chauffage.

Des radiateurs à inertie moins imposants

Elle possède la particularité de pouvoir recevoir la résistance électrique en son cœur au lieu de la déporter sur le côté. On peut ainsi obtenir des radiateurs à inertie assez plats. De plus, les modèles plus compacts gagnent en facilité d’utilisation lorsqu’ils sont mobiles. L’aluminium permet également d’affiner l’appareil et le rend plus léger que la céramique, mais ses propriétés réfractaires et son confort de chauffe sont plus faibles.

Longévité du radiateur

La céramique fait partie des matériaux les plus solides. Les radiateurs à inertie céramique sont parmi les plus durables sur le marché.

Taux d’humidité préservé

Comme tous les radiateurs à inertie, la chaleur obtenue est douce et homogène, elle n’affecte pas l’hygrométrie ambiante. Ce type d’appareil est donc fortement recommandé pour les chambres à coucher.

Un rendement excellent

Le rendement d’un radiateur à inertie céramique est proche de 100 %. On n’a donc quasiment aucune perte entre l’énergie consommée et l’énergie produite. De plus, en améliorant la qualité de la chaleur ressentie, un radiateur en céramique permet d’éviter la surconsommation d’énergie associée à un confort insatisfaisant.

Chiffrez vos radiateurs, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Inconvénients de l'inertie céramique

La taille

Comme tous les radiateurs à inertie, la taille est tributaire du corps de masse nécessaire pour atteindre la puissance et le confort de chauffe recherchés. Ces modèles sont donc plus imposants et plus lourds que des radiateurs électriques à convection par exemple. Mais de multiples avancées technologiques et l’alliance de différents matériaux permettent de réduire significativement leur encombrement et leur impact sur l’esthétique de la pièce.

La montée en température

Quel que soit le matériau utilisé, un radiateur à inertie monte plus lentement en température qu’un radiateur classique. Suivant le modèle et l’isolation de la pièce, on peut attendre jusqu’à 45 minutes pour qu’il atteigne son fonctionnement de croisière. Heureusement, les programmateurs intelligents présents sur les modèles de qualité permettent de préparer et réguler les phases horaires pour le fonctionnement du radiateur.

Le prix du radiateur à inertie céramique

En général, on trouve des radiateurs à inertie céramique premier prix à partir de 100 euros. Le prix dépend de la marque, de l’esthétique, du perfectionnement du thermostat et surtout de la puissance de l’appareil qui est en lien direct avec la nature et la quantité de matériau réfractaire nécessaire pour le corps de chauffe. Pour la même puissance, un radiateur bain d’huile ou un radiateur électrique rayonnant d’entrée de gamme peut couter moins de 60 euros. On peut trouver des prix équivalents pour des radiateurs à inertie céramique ou fonte et ils sont en moyenne plus chers que les radiateurs classiques. En général, un radiateur à inertie céramique performant coute près de 400 euros.

Poursuivez votre lecture