Pourquoi et comment choisir un radiateur à inertie 2000W pour chauffer sa maison ?

Les radiateurs à inertie apportent un confort de chauffe supérieur à celui d’un radiateur électrique classique. À inertie sèche avec un cœur de chauffe en fonte ou pierre naturelle, ou à inertie fluide avec un fluide caloporteur qui parcourt sa façade, il procure une chaleur par rayonnement, douce et constante. Apportant donc une efficacité et une bonne performance énergétique, ces appareils sont éligibles à la prime énergie radiateur à inertie. Selon le modèle, on obtient en général une puissance entre 500 W et 2 500 W. Face à une telle variété dans les puissances disponibles, quels sont les critères pour choisir celle qui est adaptée à votre projet ? On estime qu’une puissance de 2 000 W suffit à couvrir les besoins de chauffage d’une pièce de 20 m². Essayons de comprendre comment évaluer la puissance dont vous avez besoin pour l’achat d’un radiateur à inertie qui correspond à vos attentes.

Financez votre radiateur à inertie avec la prime énergie

Le radiateur à inertie restitue la chaleur accumulée même une fois éteint. Il produit une qualité de chauffe homogène et consomme très peu. Bénéficiez d’une prime pour son installation !

  • Jusqu’à 35 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • Jusqu’à 110 € de prime par radiateur à inertie

  • Une chauffe rapide et un rendement proche des 100 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Les spécificités d’un radiateur à inertie

Fonctionnement

La puissance d’un radiateur est exprimée en watts et porte sur la quantité d’énergie que l’appareil est capable de produire.

Il faut à un radiateur à inertie une même quantité d’énergie pour produire une même quantité de chaleur qu’à un radiateur électrique classique. La différence cruciale réside dans la capacité du radiateur à inertie à restituer cette chaleur sur une durée plus longue et offrir un meilleur confort de chauffe grâce à la répartition durable d’une chaleur douce et homogène. C’est pour cela que l’on peut faire des économies d’énergie avec un radiateur à inertie : grâce à la technologie des programmateurs, il peut fonctionner moins souvent et moins longtemps qu’un radiateur classique sans que son refroidissement entre deux cycles nuise à la qualité du confort thermique de l’utilisateur.

Un radiateur à inertie plus puissant est un radiateur à inertie plus cher

La capacité du radiateur à inertie à accumuler et produire de la chaleur est directement liée à la masse des matériaux. C’est leur densité et leur quantité dans l’appareil qui définit leur inertie. Le cœur de chauffe d’un radiateur à inertie sèche augmente en taille et en poids pour proposer plus de puissance. De même, le corps de chauffe d’un radiateur à inertie fluide est plus imposant pour concentrer la chaleur diffusée par le fluide caloporteur. À titre d’exemple, un même modèle d’une marque coute 369 euros pour une puissance de 1 000 W et 449 euros pour une puissance de 1 500 W.

Si vous achetez un radiateur trop puissant pour couvrir vos besoins en chauffage, vous dépensez inutilement plus d’argent que nécessaire

Quels critères pour estimer la puissance nécessaire ?

La taille et l’isolation de la pièce à chauffer

Vous devez prendre en compte les caractéristiques de la pièce dans laquelle il sera placé. En effet, la puissance nécessaire dépend de la taille de la pièce et de son isolation. Une règle générale estime qu’il faut 100 W par m² pour une pièce aux qualités d’isolation moyennes. Grâce aux progrès d’isolation aujourd’hui, 60 W par m² sont nécessaires pour une construction récente construite après 2012. Les besoins en puissance sont encore plus réduits pour un bâtiment construit après 2020, dont les performances techniques sont encore plus élevées.

On peut aussi prendre en compte le volume de la pièce. En effet, on considère qu’une pièce moyenne en France présente une hauteur de 2m50 sous plafond. Si le plafond de la pièce est plus haut, son volume est plus grand et cela augmente les besoins en chauffage. Pour une maison antérieure à 2 012, on estime à 40 W la puissance nécessaire par m3. Après 2012, on divise ces besoins pratiquement par 2 !

La température souhaitée

La puissance de l’appareil repose aussi sur votre confort de chauffe personnel. À quelle température comptez-vous chauffer la pièce pour atteindre une chaleur confortable ? Par exemple, avec une puissance adaptée à la taille de la pièce, vous pouvez chauffer confortablement à 20 °C si votre maison est bien isolée.

L’emplacement géographique du logement

La température extérieure est un critère à intégrer dans votre estimation de la puissance nécessaire. En effet, si le climat extérieur est relativement doux lors des périodes de chauffe, il est inutile de choisir une puissance élevée. Au contraire, si les hivers sont rigoureux, vous devez envisager d’acquérir un modèle un peu plus puissant que celui prévu pour la taille de la pièce.

La disposition et le nombre de radiateurs

Plus la pièce est grande, plus vous gagnez en confort en installant plusieurs radiateurs moins puissants. Par exemple, il est préférable d’installer deux radiateurs à inertie de 1 000 W dans une pièce de 20 m² qu’un seul radiateur de 2 000 W. Cette répartition permet un meilleur confort thermique avec une température plus homogène dans la pièce.

Chiffrez vos radiateurs, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Les risques d’une puissance inadaptée

Un radiateur trop puissant pour vos besoins coute inutilement plus cher à l’achat. De plus, il est plus imposant et devient parfois plus difficile à inclure dans l’aménagement de la pièce.

À l’inverse, un radiateur trop faible engendre une surconsommation d’énergie et un confort de chauffe bien en deçà de celui que l’on peut espérer d’un fonctionnement à inertie. Les radiateurs à inertie sont réputés pour leur robustesse et leur longévité, mais ils s’usent inévitablement plus vite lorsqu’ils fonctionnent constamment à pleine puissance.

Prenez donc bien le temps d’évaluer au plus près la puissance et le nombre d’appareils qui permettent de procurer le meilleur confort thermique selon votre projet spécifique.

Poursuivez votre lecture