Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle est la différence entre un radiateur à inertie fluide et sèche ?

5 min de lecture

La nouvelle génération des radiateurs électriques est constituée de deux types de modèles : le radiateur à inertie fluide et le radiateur à inertie sèche. Pour les foyers ayant fait le choix du chauffage électrique, il s’agit d’une évolution notable par rapport aux convecteurs électriques qui consomment 30 % d’énergie de plus lors de leur fonctionnement. Le prix de l’énergie ne faisant qu’augmenter, il est recommandé de se tourner vers ces équipements plus modernes qui présentent une excellente performance énergétique afin de réaliser des économies. Une question reste cependant en suspens : radiateur à inertie fluide ou sèche, lequel choisir ?

Le radiateur à inertie fluide et le radiateur inertie sèche présentent plusieurs différences :

  • Un fonctionnement différent : l’un est doté d’un liquide caloporteur, l’autre d’un matériau solide.

  • Le radiateur à inertie liquide chauffe plus rapidement la pièce.

  • Le radiateur à inertie sèche diffuse la chaleur plus longuement.

  • La durée de vie des radiateurs à inertie sèche est plus longue.

Les différence de fonctionnement entre un radiateur à inertie fluide et sèche

Le radiateur à inertie, qu’il soit fluide ou sèche, est composé d’un corps de chauffe chauffé par une résistance. Celui-ci permet de stocker la chaleur produite et de la diffuser progressivement dans la pièce par rayonnement. Comme l’énergie solaire, les deux systèmes réchauffent les corps, les objets, les murs… mais pas l’air ambiant. Ce rayonnement leur permet de ne pas assécher l’air et les distingue ainsi des convecteurs électriques qui chauffent quand ils sont allumés et coupent toute diffusion de chaleur lorsqu’ils sont éteints.

Les deux systèmes se différencient par leur corps de chauffe. Chez le radiateur à inertie fluide, il s’agit d’un fluide caloporteur, généralement de l’huile minérale ou végétale qui diffuse la chaleur produite par la résistance au sein du radiateur. Pour le radiateur à inertie sèche, c’est un matériau solide qui est chauffé. Il peut s’agir, selon la gamme choisie, d’une pièce en aluminium, d’une pierre naturelle comme de la lave, du marbre ou bien de la fonte.

Le radiateur à inertie permet de stocker la chaleur produite et de la diffuser progressivement dans la pièce par rayonnement

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Une montée en température plus rapide pour le radiateur à inertie fluide

Autre différence, le radiateur à inertie fluide, grâce au liquide caloporteur qu’il contient, atteint plus rapidement la température fixée que le radiateur à inertie sèche. De cette manière, il est plus adapté aux pièces de passage comme les salles de bains, par exemple, qui demandent un chauffage électrique rapide ou encore les chambres qui ne sont chauffées que lorsqu'elles sont utilisées. Cela permet de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Une diffusion de la chaleur qui dure dans le temps pour le radiateur à inertie sèche

Le matériau présent à l’intérieur du radiateur emmagasine plus la chaleur que le fluide caloporteur. De ce fait, la chaleur est diffusée plus longuement dans la pièce, même après que le chauffage électrique ait été éteint. Ce type de radiateur électrique est ainsi dédié aux pièces de vie comme le salon et la salle à manger qui méritent une diffusion de la chaleur homogène et constante.

Les radiateurs à inertie sèche bénéficient d’une meilleure longévité

Dernière grande différence entre ces deux types de radiateurs : celui à inertie fluide est susceptible de présenter des fuites au bout de quelques années au niveau des soudures. Dans ce cas, l’intervention d’un professionnel est obligatoire afin de réparer ou de changer, si besoin, l’appareil. Ce risque n’est pas possible sur un radiateur à inertie sèche puisqu’il contient un matériau et non un liquide.