Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

Ma Prime Renov pompe à chaleur solarothermique : une solution biénergie alliant le solaire thermique et la PAC

Avoir un système qui associe l’efficacité énergétique d’une pompe à chaleur (PAC) avec la captation de l’énergie solaire via des panneaux, c’est possible. Cet ensemble permet d’alimenter un réseau de chauffage et de réaliser une production d’eau chaude sanitaire (ECS). Ma Prime Renov pompe à chaleur solarothermique est l’aide à votre disposition pour vous équiper et réduire le coût total des travaux. Vous pouvez toucher jusqu’à 10 000 € de subvention pour son installation.

Financez votre pompe à chaleur solarothermique avec MaPrimeRénov'

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau, la terre ou le soleil pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 10 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Le montant de l’aide pompe à chaleur solarothermique avec Ma Prime Renov

Une pompe à chaleur solarothermique permet d’utiliser l’énergie gratuite apportée par le soleil et l’air ambiant pour couvrir jusqu’à 80 % de vos besoins énergétiques. Il s’agit d’un système complexe, technologique, qui réduit votre dépendance aux énergies fossiles et vous permet des économies directes sur vos factures. Problème, tant le prix des différents éléments que le coût de l’installation sont élevés.

Heureusement, il existe des aides à la disposition des ménages qui souhaitent moderniser leur logement et choisir une PAC solarothermique. C’est le cas notamment avec le dispositif Ma Prime Renov, dont la pompe à chaleur solarothermique fait partie des travaux éligibles Ma Prime Renov. Voici le détail des montants disponibles.

A noter : ces montants ont été revalorisés de 1 000 € pour toute demande de prime initiée entre le 15 avril 2022 et le 31 décembre 2022, selon les modalités prévues dans l'arrêté du 7 avril 2022. L'objectif est de faciliter l'acquisition d'équipements à énergies renouvelables, notamment en remplacement de chaudières gaz ou fioul.

Dans le cas de l’installation d’une pompe à chaleur solarothermique - comme pour toutes les autres PAC - un plafonnement des dépenses éligibles est mis en place. Celui-ci correspond au coût du matériel, pose non comprise. Il est fixé à 18 000 € pour les pompes à chaleur solarothermiques, tout comme pour les PAC géothermiques ou les PAC hybrides, notamment.

A savoir : auparavant, vous pouviez cumuler la prime Coup de pouce Chauffage, si vous choisissiez une pompe à chaleur hybride ou un système solaire combiné. A présent, les montants ont été fortement diminués. Comptez 150 à 300 € environ en plus de MaPrimeRénov'.

Combien coûte une pompe à chaleur solarothermique ?

Pour savoir si le montant des aides disponibles – et en particulier Ma Prime Renov – est cohérent avec votre budget, il est important d’avoir une estimation du coût des pompes à chaleur solarothermiques. Voici quelques indications pour vous aider à y voir plus clair.

  • Une pompe à chaleur air/eau classique (non-solaire) pour la production de chauffage seulement a un coût qui est compris entre 7 000 et 9 000 € ;

  • Une pompe à chaleur qui permet la production de chauffage avec eau chaude sanitaire intégrée est souvent affichée entre 9 000 et 11 000 € ;

  • A titre de comparaison, une pompe à chaleur avec capteur solaire couplé (principe de la solarothermie) est souvent accessible à un prix compris entre 12 000 et 15 000 €.

La pompe à chaleur solarothermique est la solution la plus complète. Elle permet pour votre logement une orientation multiénergie (biénergie), un mix énergétique très intéressant et rentable sur la durée. Mais cet effort nécessite un investissement initial important. Ma Prime Renov est là pour vous aider.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Décryptage du fonctionnement d’une pompe à chaleur solarothermique

Vous ne maîtrisez pas totalement le fonctionnement d’une pompe à chaleur solarothermique ? On vous l’explique ! Le système est d’abord composé d’une pompe à chaleur classique qui alimente un système de chauffage (plancher chauffant, radiateurs) et produit de l’eau chaude sanitaire. Mais avec un modèle solaire, des panneaux permettent d’utiliser la chaleur produite par les rayons du soleil pour améliorer encore les performances et contribuer à réchauffer l’eau. L’énergie du soleil est utilisée en priorité pour générer des économies et réduire l’utilisation d’énergie primaire.

On parle très souvent de pompe à chaleur solaire de manière indifférenciée pour désigner en réalité plusieurs technologies. Tout dépend de la façon dont l’énergie solaire est utilisée.

  • Lorsqu’une pompe à chaleur est alimentée en électricité par des panneaux photovoltaïques, on ne peut pas parler de modèle solaire. En effet, c’est à l’aide de l’énergie thermique puisée dans l’air (aérothermie) ou dans le sol (géothermie) que la production de chauffage se réalise. Les rayons du soleil contribuent seulement à l’alimentation énergétique de la PAC.

  • Avec des panneaux solaires thermiques associés à la pompe à chaleur, alors les rayons du soleil permettent de réchauffer l’eau du circuit de chauffage. Il s’agit bel et bien d’une pompe à chaleur solarothermique ! La PAC peut être aérothermique (air/eau) ou géothermique (eau/eau).

  • Enfin, lorsque les panneaux utilisés sont hybrides, avec une zone photovoltaïque pour la production d’électricité et un échangeur thermique qui permet la récupération de chaleur, il s’agit là encore d’une pompe à chaleur solaire, capable de répondre aux besoins de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur solarothermique consiste, en hiver, à capter l’énergie solaire au travers du fluide caloporteur puis à la transférer à l’aide du compresseur et du condensateur. C’est le cycle thermodynamique (évaporation-compression-condensation-détente) du fluide frigorigène qui génère la production de chaleur.

En été, le système ne fonctionne que pour alimenter la production d’eau chaude sanitaire. Pas besoin de chauffage.

Choisir et installer sa PAC pour bénéficier de Ma Prime Renov pompe à chaleur solarothermique

Afin de choisir le bon système de pompe à chaleur à installer en parallèle de vos panneaux solaires ou panneaux photovoltaïques, il est important de demander les conseils d’un professionnel.

PAC géothermique

Si votre logement vous le permet et que vous disposez d’un budget en conséquence, une pompe à chaleur géothermique peut être préférable. Il s’agit en effet d’une solution coûteuse (un budget minimal de 12 000 à 15 000 € est à prévoir comme nous l’avons vu) mais apportant un rendement constant même en cas de température froide.

Une PAC géothermique est recommandée pour une zone géographique froide (H1). Il s’agit, schématiquement, de la frange nord-est de la France, intégrant Paris mais aussi Lyon.

PAC air/eau

Une pompe à chaleur air/eau est quant à elle plus abordable. Il est possible de s’équiper avec un budget proche des 10 000 €. Mais, lorsque les températures baissent en période hivernale, le rendement est très faible. Il peut être divisé par deux en comparaison avec le niveau de performance atteint lors de températures plus clémentes.

Une PAC air/eau est recommandée pour une zone géographique chaude ou tempérée (H2 ou H3). Il s’agit de toute la façade Atlantique, mais aussi du bassin méditerranéen.

A savoir : votre zone géographique ne doit pas être le seul critère pour déterminer le choix de la PAC solarothermique adaptée. En plus de cette donnée et de votre budget, évaluez aussi les besoins énergétiques de votre logement (selon sa superficie, les volumes et le nombre d’occupants). Des formules de calcul existent pour trouver le bon niveau de puissance selon tous ces paramètres. Demandez à un professionnel de vous conseiller.

ma prime renov pac solarothermique

Vos questions à propos des pompes à chaleur solarothermiques

De quels éléments est constitué une PAC solarothermique ?

Le système combine trois éléments distincts : des panneaux solaires (photovoltaïques, thermiques ou hybrides), un ballon tampon isolé et enfin la pompe à chaleur. Selon que les panneaux permettent de produire de l’électricité, de réchauffer de l’eau (ou les deux), le fonctionnement ne sera pas le même. Les éléments que nous venons de citer auront des interactions différentes grâce à l’appui du condensateur, du compresseur et du détendeur.

Une pompe à chaleur solarothermique ne fonctionne-t-elle que le jour, avec le soleil ?

Les systèmes de PAC solarothermiques fonctionnent en continu, de jour comme de nuit, été comme hiver. En effet, l’échangeur des panneaux peut récupérer les calories disponibles soit par ensoleillement direct, soit simplement par échange avec l’air extérieur. On parle alors de système hybride. En absence d’hybridation, un appoint prend le relai pour chauffer l’eau. Il n’y a donc pas d’absence de fonctionnement. L’énergie solaire est toujours utilisée en priorité mais en cas d’insuffisance, la pompe à chaleur prend le relais dans un système classique.

Quelles sont les économies possibles avec une pompe à chaleur solarothermique ?

En associant deux énergies gratuites et abondantes (le soleil et l’air ambiant), une PAC solarothermique est très économique ! Elle vous dispense de toute énergie fossile : le gaz ou le fioul ne sont plus nécessaires, même en appoint, ce qui signifie moins de pollution. Et des économies ! La basse consommation observée dans ces systèmes permet de diviser par 4 ou 5 la facture énergétique.