Ma Prime Renov et pompe à chaleur air air : cet équipement est-il éligible ?

Le dispositif de rénovation énergétique Ma Prime Renov pompe à chaleur air air n’existe pas car l'appareil ne fait pas partie des travaux éligibles à Ma Prime Renov. Contrairement à une grande variété de systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire (ECS), les pompes à chaleur air air ne permettent pas de bénéficier d’un appui financier conséquent. Explication de cette absence d’aide Ma Prime Renov pompe à chaleur air air.

Financez votre pompe à chaleur air air avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 10 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

La pompe à chaleur air air non éligible à Ma Prime Renov : pourquoi ?

Il n’est pas possible d’utiliser Ma Prime Renov pour une pompe à chaleur air air si vous souhaitez vous équiper avec cet équipement. En effet, les systèmes aérothermiques air air ne donnent pas droit à une prime, contrairement aux systèmes air eau. Même si certaines aides parallèles sont accessibles, comme celles distribuées par les fournisseurs d’énergie dans le cadre du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE), leur montant reste résiduel.

Comment expliquer que les pompes à chaleur air air soient excluent de la plupart des dispositifs de soutien à la rénovation énergétique comme Ma Prime Renov ? Le principal problème pointé du doigt est la consommation d’énergie, jugée excessive par rapport aux autres solutions. Selon l’ADEME, la consommation d’une pompe à chaleur aérothermique est bien plus élevée que celle d’une pompe à chaleur géothermique.

  • Les modèles de PAC avec aérothermie (dont les modèles air air) consomment en moyenne 51 kWh/m²/an ;

  • Les modèles de PAC avec géothermie consomment en moyenne 35 kWh/m²/an.

Mais ce n’est pas la seule limite du système qui amène à l’absence de soutien au travers de Ma Prime Renov pompe à chaleur air air.

Le second inconvénient est propre au fonctionnement même de ces pompes à chaleur.

Schématiquement, elles puisent la chaleur dans l’air ambiant - présent à l’extérieur ou dans une pièce - en utilisant les calories naturellement présentes puis en redistribuant de l’air chaud grâce à des ventilo-convecteurs (ou par le biais d’un plancher chauffant ou de radiateurs basse température avec une PAC air eau). Le problème est que la performance du système dans sa globalité est directement impactée par la température extérieure. Mais la pompe à chaleur aérothermique possède une plage d’utilisation. Celle-ci oscille entre -15 °C et 40 °C. Une fourchette relativement large certes, mais plus l’air puisé est froid et plus le système doit fonctionner de manière intense pour produire de la chaleur. Ainsi, en hiver, dans le cas de températures extérieures négatives et persistantes, la PAC va tourner à plein régime pour réchauffer le logement. Pas très économique, et pas agréable non plus pour les occupants, la température n’étant pas constante.

ma prime renov pompe a chaleur air air

Les alternatives à Ma Prime Renov pour pompe à chaleur air air

Si, comme nous venons de le voir, vous ne pouvez pas solliciter Ma Prime Renov pompe à chaleur air air, (elle ne donne pas droit non plus à l’éco-prêt à taux zéro), cet équipement permet en revanche d’obtenir une aide des fournisseurs d’énergie dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE).

Pour demander à en bénéficier, des caractéristiques techniques sont à respecter. La puissance nominale de la pompe à chaleur air air doit être inférieure ou égale à 12 kW et son coefficient de performance saisonnier (SCOP) supérieur ou égal à 3,9. L’installation doit également être réalisée par un professionnel avec une facture finale qui mentionne la nature de l’équipement posé, sa marque, sa référence, et une documentation du fabricant. Les détails sont à consulter via la fiche d’opération standardisée BAR-TH-129.

Vous pouvez également bénéficier du dispositif Coup de pouce Chauffage dans le cas du remplacement d’une chaudière individuelle à charbon, au fioul ou au gaz autre qu’à condensation par une PAC. Si vous installez une pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, le montant de la subvention est de 4 000 € pour les ménages modestes et de 2 500 € pour les autres ménages.

Contourner l’absence de subventions Ma Prime Renov pour une pompe à chaleur air air

Vous n’en démordez pas et vous voulez installer une pompe à chaleur air air, même si celle-ci ne donne pas le droit à une aide financière avec Ma Prime Renov ? Après tout, vous pouvez demander à bénéficier de ce dispositif pour les travaux que vous menez en parallèle afin de réduire le coût total de votre chantier. Car, en règle générale, le passage à une pompe à chaleur s’accompagne d’autres travaux de modernisation énergétique.

La performance de votre future installation est en effet liée au niveau d’isolation du logement. Peut-être avez-vous besoin de réaliser des travaux sur l’enveloppe du bâtiment avec l’isolation des murs, de la toiture ou des planchers. Des forfaits Ma Prime Renov sont disponibles. Vous pouvez aussi utiliser Ma Prime Renov pour financer les appareils qui accompagnent votre pompe à chaleur air air.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Les autres types de pompes à chaleur éligibles à Ma Prime Renov

L’absence d’aide Ma Prime Renov pour les pompes à chaleur air air vous fait hésiter à choisir cette solution ? Vous vous demandez s’il n’est pas plus pertinent de basculer sur une autre technologie de PAC.

Sachez que les pompes à chaleur air eau ainsi que les pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques (dont les pompes à chaleur hybrides) sont éligibles au dispositif. Comme pour toutes les autres primes distribuées au travers de Ma Prime Renov, le montant forfaitaire varie selon les ressources du demandeur. Il convient au préalable d’identifier à quel profil vous appartenez selon votre revenu fiscal de référence (RFR) et votre lieu de résidence en France.

Pour les deux subventions Ma Prime Renov pour une pompe à chaleur, des plafonds de dépenses éligibles sont à respecter. Ces plafonds correspondent au coût du matériel, pose non comprise. Si vous choisissez d’installer une pompe à chaleur air eau, le plafond à ne pas dépasser est de 12 000 €. Pour une pompe à chaleur géothermique ou solarothermique, le plafond est porté à 18 000 €.