RGE isolation thermique : économisez sur vos factures de chauffage avec le bon artisan !

Parmi les travaux nécessaires d’une habitation, l’isolation se situe dans le top 3, peu importe la méthode d’habitation sélectionnée. Pourquoi ? Comment réaliser une bonne isolation RGEet choisir le professionnel à la hauteur ? Si vous comptez bientôt procéder à des travaux en isolation thermique RGE, nous vous encourageons à parcourir cet article.

Financez vos travaux d’isolation RGE avec la prime énergie

Quand ils sont réalisés par une entreprise RGE, vos travaux d’isolation vous donnent tous droit à une prime énergie, parfois cumulable avec MaPrimeRénov’.

  • Jusqu’à 70 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre isolation thermique indemnisée jusqu’à 110 €/m²

  • Une isolation durable, des matériaux certifiés

Instantané, gratuit et sans engagement

Réaliser une bonne isolation thermique rénovation RGE

Selon les caractéristiques de votre habitation, l’isolation thermique à privilégier n’est pas la même. Celle-ci peut être intérieure ou extérieure, être réalisée à l’aide de panneaux isolants, de laines minérales soufflées ou encore via épandage (spécifique aux combles). Comment choisir ?

Quelle isolation thermique choisir ?

Pour sélectionner la bonne isolation thermique, vous devez commencer par effectuer un bilan thermique de votre habitation. Effectué par un professionnel de l’isolation, celui-ci a vocation à déterminer les principales zones de déperditions thermiques de votre logement. S’il s’agit des murs, commencez votre isolation par là. Il s’agit de combler les ponts thermiques avant d’entreprendre quelques autres travaux comme le remplacement de votre système de chauffage par exemple.

Une fois votre bilan en main, votre artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) vous conseillera sur l’isolation thermique la plus adaptée. Par exemple, des combles perdus difficiles d’accès devront être isolés par soufflage (un isolant sous forme de flocons est projeté sur toute la surface du plancher supérieur du logement). Pour la façade, une isolation intérieure sera le plus souvent utilisée du fait de son caractère économique sauf en cas de nécessité de ravalement…

L’isolation : quelle résistance thermique ?

Pour réaliser une isolation thermique rge performante, vous devrez vous préoccuper de sa résistance thermique.

La résistance thermique d’une isolation décrit la capacité de l’installation (ou d’un isolant) à empêcher la propagation de chaleur. Autrement dit, plus la résistance thermique est élevée, plus la chaleur est conservée à l’intérieur de l’habitation. Les ponts thermiques sont réduits et le confort amélioré. En hiver, la consommation de chaleur se fait moindre. En été, la fraîcheur emmagasinée dans l’habitation s’échappe moins et la chaleur reste en extérieur.

La notation "R" de la résistance thermique

La résistance thermique d’une isolation est notée R et dépend directement de l’épaisseur du matériau et de sa conductivité thermique. Aussi, la résistance diffère en fonction du type d’isolation effectuée. En général pour qu’une isolation thermique rge soit performante, on estime que R doit être supérieure ou égale à :

  • 3 m².K/W (Kelvin par Watt) pour le plancher bas,

  • 3,7 m².K/W pour les murs,

  • 4,5 m². K/W pour la toiture terrasse,

  • 6,5 m².K/W pour l’isolation des rampants de toiture,

  • 7 m².K/W pour les combles perdus.

Plus la résistance thermique est élevée, pus la chaleur est conservée à l'intérieur de l'habitation.

Pourquoi faire une isolation thermique ?

Les avantages d’isoler thermiquement votre logement sont nombreux. Tout d’abord, une meilleure isolation (intérieure comme extérieure) permettra de lutter contre l’effet « paroi froide » des murs. Ce faisant, la température intérieure de votre domicile sera plus homogène : votre confort énergétique est ainsi accru.

Isoler thermiquement l’habitation permet aussi de lutter contre les ponts thermiques, provoquant des déperditions de chaleur dans plusieurs points de l’habitation. Ceux-ci sont notamment présents au niveau du toit, des murs, des fenêtres et du plancher. Plus votre habitation souffre de ponts thermiques, plus les déperditions énergétiques sont importantes. Autrement dit, vous consommez de plus en plus d’électricité ou de combustible pour vous chauffer normalement. A titre d’exemple, la toiture peut à elle seule être responsable de 30 % de déperditions énergétiques. Ce chiffre s’élève à 25 % pour les murs, 15 % pour les fenêtres et environ 10 % pour un plancher non (ou mal) isolé.

En isolant thermiquement votre domicile, vous consommez moins d’énergie et réduisez donc votre facture énergétique. Moins d’énergie consommée, c’est aussi moins de rejets de gaz à effet de serre. Vous intervenez donc en faveur de l’environnement, un argument plus que révélateur dans notre contexte actuel.

30 %
Moyenne de déperditions thermiques par la toiture
25 %
Moyenne de déperditions thermiques par les murs
15 %
Moyenne de déperditions thermiques par les fenêtres

RGE isolation thermique : c'est quoi ?

L’isolation thermique RGE diffère quelque peu de l’isolation thermique traditionnelle en cela qu’elle est effectuée par un artisan spécialisé.

Spécificités d’un chantier d’isolation thermique RGE

Le label RGE est attribué à certains artisans, entreprises et maîtres d’œuvres français. Ceux-ci ont choisi de se former à la rénovation énergétique et détiennent donc les clés pour rendre votre installation performante et donc plus économe. La formation suivie a été consolidée par un audit technique sur chantier. Les compétences théoriques comme opérationnelles du professionnel RGE ont donc été validées par des experts.

Faire appel à un artisan RGE pour des travaux d’isolation thermique, c’est aussi bénéficier d’un chantier plus sécurisé. L’obtention de la certification n’est possible qu’après vérification de la stabilité financière de l’entreprise et de ses garanties travaux. A contrario d’une isolation thermique traditionnelle, vous disposez d’une sérénité d’esprit supplémentaire.

Chiffrez vos travaux d'isolation RGE, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

RGE isolation thermique : des aides financières à portée de main

Réaliser des travaux de rénovation énergétique via un professionnel RGE peut aussi vous permettre de bénéficier d’aides financières : Ma Prime Renov, éco-prêt à taux zéro et prime énergie CEE notamment. Ces aides (cumulables) dépendent de la nature de vos travaux et de la qualité de votre installation. Plus celle-ci est performante, mieux c’est ! Cet argument n’est pas négligeable.

Trouver un artisan RGE dans votre région

Dénicher un artisan RGE est beaucoup plus simple à l’heure actuelle qu’il y a quelques années. Les professionnels certifiés en France sont plus de 65 000 et de nombreux sites vous permettent désormais de consulter leur liste sur un annuaire en ligne. Il vous suffit d’effectuer une recherche par localisation géographique. Sélectionnez-en jusqu’à 3 ou 4 et faites jouer la concurrence pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix.

Vous l’aurez compris : vous ne pourrez pas vous passer de refaire l’isolation thermique rge de votre logement. Il vous faut donc vous entourer de la bonne entreprise, celle qui réalisera l’isolation la plus performante sur le long terme.

Poursuivez votre lecture