Financez vos travaux d'isolation en quelques clics !

Isolation 1 euro 2024 : fin de cette offre

Isoler sa maison pour 1 euro avec le dispositif de l'État a pu profiter à de nombreux ménages français modestes. Concrètement, l’isolation a 1 euro, aussi appelée “pacte énergie solidarité” est née de la volonté de lutter contre la précarité énergétique. En 2021, l'isolation à 1 € a été fortement plébiscitée. Malheureusement, ce dispositif n'est plus d'actualité en 2024. Le principe de ce dispositif a été d’aider certains ménages, aux revenus plus modestes, à réaliser des travaux d’isolation et de chauffage. En 2024, des aides isolation sont toutefois mobilisables pour vos travaux, quels que soient vos revenus. C'est le cas de la prime énergie classique et de Ma Prime Renov. Voici un guide complet sur le sujet.

Financez vos travaux d'isolation avec la prime énergie

L’isolation à 1 € a pris fin au 1er juillet 2021. Cependant, vos travaux restent éligibles à la prime énergie ainsi qu'à MaPrimeRénov' ! Économisez dès maintenant jusqu’à 35 % sur votre facture de chauffage tout en investissant un minimum.

  • Jusqu’à 50 % de pertes thermiques en moins

  • Votre projet d’isolation indemnisé jusqu'à 75 %

  • Jusqu’à 3°C supplémentaires dans votre logement

Instantané, gratuit et sans engagement.

Actualités autour de l'isolation à 1 €

Tenez-vous informé(e) sur les évolutions réglementaires !

Un dispositif qui a pris fin au 1er juillet 2021

Juillet 2021 a vu la fin des offres Coup de Pouce Isolation, et avec elle, celle de l'isolation à 1 €. Et oui ! Les deux offres était intimement liées : en bénéficiant d'une prime Coup de Pouce majorée sur l'isolation des combles par exemple, les particuliers pouvaient cumuler plusieurs aides et bénéficier d'un reste à charge symbolique de 1 €. Malheureusement, ce dispositif n'est plus d'actualité aujourd'hui.

Isolation 1 €

Quels dispositifs remplacent l'isolation à 1 euro en 2024 ?

Si vous envisagez des travaux d’isolation à votre domicile, sachez que vous pouvez bénéficier de la prime CEE et de Ma Prime Renov, dépendamment des conditions du chantier. Voici comment bénéficier de ces aides à l'isolation 2024.

La prime CEE, un dispositif lié à l'ancien isolation 1 euro

Le dispositif d’isolation 1 euro est étroitement lié à celui des Certificats Economie d’Energie. L'isolation à 1 € était envisageable dans le cadre de l'offre Coup de Pouce isolation. Celle-ci prévoyait des montants de prime fortement majorés sur l'isolation des combles et des planchers bas, notamment pour les ménages les plus modestes (revenus fixés par l'Anah).

En 2021 et plus particulièrement au 1er juillet, les offres d'isolation à 1 € ont disparu, pour tous les ménages. Combles et planchers bas ne sont plus valorisés au même titre qu'auparavant, mais peuvent encore donner droit à une prime énergie isolation standard.

Comment toucher une prime CEE à la place de l'isolation 1 € 2024 ?

Pour toucher votre prime pour l'isolation des combles et plancher bas, vous devez contacter un énergéticien ou une société habilitée à gérer votre dossier de prime CEE. Faites réaliser vos travaux par un professionnel RGE, sur un logement de plus de deux ans : quelles que soient vos ressources financières, vous êtes éligible !

En général en 2024, il faut compter entre 5,2 € et 9,69 €/m² pour l'isolation des combles/toitures (ménage classique) et entre 3,3 € et 6,27 €/m² pour l'isolation d'un plancher bas, au titre de la prime CEE (en fonction de votre zone géographique notamment). La prime est donc moindre par rapport à l'offre d'isolation à 1 €. Elle permet toutefois d'indemniser au moins en partie ses travaux ! Notons que pour les ménages dits "précaires" (ménages très modestes au sens de l'Anah), la prime peut atteindre 6,8 €/m² pour une isolation de plancher bas et 10,54 € pour l'isolation des combles et toitures.

Le CEE prolongé : pourquoi ?

Depuis 2005, le dispositif CEE fonctionne par périodes de 3 à 4 ans. A la fin de chaque période, les conditions d’éligibilité de la prime ou autres caractéristiques sont amenées à être revalorisées. En revanche, aucun changement n’intervient en cours de période. En 2021, le gouvernement a prolongé d’un an la 4ème période des CEE, ceci pour répondre à une demande massive des énergéticiens, jugeant les objectifs trop ambitieux par rapport aux délais impartis. Cette prolongation s’accompagne toutefois d’une revalorisation des objectifs avec une augmentation globale de 533 térawattheures (TWh) cumac.

L'isolation à 1 euro a disparu, mais les autres dispositifs d'aides comme MaPrimeRénov' ou les CEE sont eux renforcés.

Mon isolation à 1 euro : les conditions

Si vous souhaitez bénéficier de l’isolation à 1 euro, sachez que ce dispositif n’est pas donné à tout le monde. En effet, pour y accéder, vous devez :

  • Être locataire ou bien propriétaire occupant d’une maison individuelle,

  • Avoir une maison contenant des combles peu ou non isolés. Depuis peu, l'isolation d'un vide sanitaire à 1 euro, l'isolation d'une cave à 1 euro ou l'isolation des combles à 1 euro sont également éligibles au dispositif.

  • Réaliser les travaux avec un artisan RGE. Une isolation à 1 euro RGE est indispensable,

  • Disposer d’un revenu fiscal de référence inférieur aux plafonds fixés par le gouvernement, et ce en fonction du nombre de personnes composant votre ménage. Et oui, une isolation à 1 euro sans condition de ressources n’existe pas à l’heure actuelle, tout comme l’isolation d'un sous sol à 1 euro sans condition de ressources. Le montant de l’indemnisation est inversement proportionnel à vos revenus.

Si vous ne connaissez pas le montant de votre revenu fiscal de référence, pas d’inquiétude. Celui-ci se trouve sur votre avis d’imposition et est formulé en net. Une fois en possession de ce revenu fiscal de référence, vous pouvez réaliser des simulations en ligne afin de vous assurer que vous êtes bien éligible au dispositif d’isolation a 1 euro.

Pourquoi l’isolation 1 euro était-elle tant plébiscitée ?

Le dispositif permettait aux particuliers de rénover leur habitation à moindre coût, mais il ne s’agit pas là de la vocation première de cette aide financière.

Cela fait maintenant des années que l’Etat français s’est engagé avec d’autres puissances mondiales à maîtriser davantage ses consommations énergétiques. Or en France, le secteur résidentiel est l’un des plus gros pôles de déperdition de l’énergie.

C’est pour limiter ces dépenses que le gouvernement a mis en place le dispositif des Certificats Economie d’Energie et plus tard, celui de la Prime Coup de Pouce, de l’isolation 1 euro et plus récemment Ma Prime Renov.

Le principe ? Inciter les foyers français à rénover pour maîtriser leur impact environnemental. Les acteurs français de l’énergie sont également tenus de réaliser un certain nombre d’économies d’énergie par période de 3 ans (noté en kWh cumac) et d’en référer à l’Etat, comme évoqué précédemment. Finalement, le dispositif CEE et la prime énergie permettent à l’Etat de remplir leurs objectifs de transition énergétique. Pas étonnant donc, que ces derniers soient quant à eux reconduits en 2024.

Chiffrez vos travaux d'isolation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Isolation à 1 euro - Détails sur ce dispositif

Ce dispositif permettant d’inciter les particuliers à passer à l’action était financé par différents fournisseurs d’énergie et de carburants comme Engie, EDF ou encore TOTAL.

Isolation à 1 euro : comment était-ce possible ?

Isolation à 1 euro, comment ça marche ? Dans les faits, il vous était possible d’obtenir une aide financière définie en fonction de votre situation. L’isolation a 1 euro ou le “Coup de Pouce Isolation” offrait une prise en charge quasiment intégrale des travaux si bien qu’ils pouvaient finalement ne coûter qu’1 euro symbolique. Mais l'isolation à 1 euro, qui paye ?

Le fournisseur avec lequel vous souscriviez ! Celui-ci absorbait la prime énergie à laquelle vous aviez droit au lieu de vous la verser en remboursement. Il cumulait également les autres aides financières auxquelles vous étiez éligible pour se rémunérer. Cette entreprise devait pour cela être signataire d’une charte avec le Ministère chargé de l’Ecologie. Résultat pour vous : vous n’avanciez qu’un euro symbolique pour vos travaux !

Ménages et travaux éligibles à l’isolation 1 euro

Il faut comprendre que cette aide était principalement réservée aux ménages les plus modestes. Si vous ne faisiez pas partie de cette catégorie, la prise en charge des travaux était partielle mais toutefois avantageuse, d’autant plus que vous pouviez cumuler la prime CEE et Ma Prime Renov sur certains postes de travaux. Vous serez ravi d’apprendre que pour l’isolation 1 euro, le propriétaire ou locataire du logement peut initier la demande et recevoir la prime. L'isolation des combles et des planchers représentaient à l'époque les deux principales opérations indemnisées au titre de l'isolation à 1 €.

En 2024, il n'est plus possible d'en bénéficier, mais voici toutefois ce qu'on peut retenir.

L'isolation des combles à 1 euro

L’isolation des combles est généralement la première à refaire sur une habitation dont le bilan thermique est mauvais. Le choix des matériaux est crucial : optez pour de la laine animale ou des isolants végétaux à impact environnemental réduit.

Côté performance, une résistance thermique minimale de 6 m².K/W doit être assurée en rampants de toiture, 7 m².K/W en combles perdus.

Le montant de la prime isolation 1 euro pour les combles s’élevait généralement à 20,16 €/m², dépendamment des performances réelles de votre installation. Après le 1er juillet 2021, il fallait compter 5 à 9,5 €.

Isolation à un euro : combles perdus et aménagés étaient-ils éligibles ?

Notez que l’offre d’isolation combles 1 euro est valable pour les combles perdus principalement et non aménagés. La différence entre ces deux types de combles ?

Les premiers ne peuvent pas être aménagés, soit par manque d’espace (hauteur sous plafond très réduite par exemple) soit du fait d’une accessibilité très difficile.

Les seconds peuvent être aménagés ou le sont déjà : il s’agit d’une pièce de vie supplémentaire. Les combles aménagés nécessitent donc une approche d’isolation différente, prenant en compte les caractéristiques de l’existant. Ceci explique notamment que la résistance thermique minimale d’une isolation de combles perdus diffère de celle des combles aménagés/aménageables.

L'isolation des planchers à 1 euro

Les planchers de l’habitation sont souvent les derniers à être isolés. Pourtant, si ceux-ci entrent dans le spectre des travaux d’isolation éligibles, c’est que leur isolation est déterminante en matière de confort énergétique !

On estime qu'ils sont responsables de près de 10 % des déperditions énergétiques d'un logement. Pour bénéficier de l'ancien dispositif d'isolation à 1 €, il fallait atteindre une résistance thermique minimale de 3 m².K/W.

L'isolation à 1 euro du vide sanitaire

L’isolation d’un vide sanitaire est une opération peu courante si on la compare avec l’isolation des combles ou encore de la toiture. D’ailleurs, les constructions récentes ne comportent plus de vide sanitaire. Toutefois, une bonne isolation de ce soubassement sur un logement de plus de deux ans vous permettra de réduire jusqu’à 10 % des déperditions de chaleur de l’habitation.

Alors quelles techniques utiliser pour réaliser la meilleure isolation de vide sanitaire 1 euro ?

Isolation du vide sanitaire : quelques techniques plébiscitées

La hauteur du vide sanitaire d’une habitation varie d’un logement à l’autre, entre 20 cm seulement et plus d’1 m. Bien entendu, l’isolation du plancher bas dans ces différents cas ne se pratique pas de la même façon.

  • Lorsque l’accessibilité est idéale, des panneaux en polystyrène, polyuréthane ou encore laine de chanvre sont disposés sous la paroi supérieure du vide sanitaire. Ceux-ci sont souvent alliés à un pare-vapeur.

  • Quand le vide sanitaire est trop bas et difficile d’accès, un remplissage du soubassement par granulés peut être envisagé. Sinon, la projection de mousse (de polyuréthane notamment) permet au vide sanitaire d’être parfaitement isolé du reste de l’habitation. La mousse se glisse dans les moindres recoins : l’idéal lorsque le plafond est irrégulier.

Selon la technique utilisée et la main d’œuvre, le prix de l’isolation d’un vide sanitaire évolue entre 20 et 60 € / m². En bénéficiant de la prime énergie – même standard – vous pouvez donc faire baisser drastiquement ce prix.

Chiffrez vos travaux d'isolation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

L'isolation du garage pour 1 euro

Saviez-vous qu’en rénovant l’isolation de votre garage, vous pouvez économiser jusqu’à 170 €/an sur votre facture ? Si vous souhaitez rénover bientôt cette pièce de votre habitation, sachez que vous pouvez bénéficier du dispositif au même titre que l’isolation du sous-sol et planchers bas, si votre garage est attenant à l’habitation. Si vos revenus dépassent les plafonds énoncés, vous pouvez tout de même prétendre à une prime énergie. Celle-ci est à hauteur de 10,08 €/m² environ, dépendamment des conditions de votre chantier.

Outre les planchers bas et les combles, le dispositif Coup de Pouce fonctionne également pour l’isolation de la toiture.

L’isolation 1 euro sans condition de ressources est une belle promesse. Malheureusement, il est difficile d’y prétendre en réalité. Heureusement, d’autres possibilités sont envisageables si vos revenus dépassent les plafonds autorisés. La prime énergie standard ou l’éco-prêt à taux zéro constituent déjà des façons fiables de réduire vos coûts. Notons que la prime Coup de Pouce isolation n’était auparavant attribué qu’en cas d’isolation des combles. Cette partie de l’habitation est en effet la plus fragile en matière de ponts thermiques. Aujourd’hui, vous pouvez en profiter pour plusieurs autres travaux d’isolation ! Alors n’hésitez plus.

Quand et comment pouvait-on bénéficier de l'isolation à 1 € ?

Dans les faits, il était très simple de bénéficier de l’isolation a 1 euro :

  • Faites votre demande directement en ligne,

  • Attendez d’être contacté(e) par un conseiller, qui s’empressera de le faire dans les 24h,

  • Réalisez ensemble une fiche technique pour la préparation de votre chantier,

  • Le chantier est réalisé et ce, sans avance de frais,

  • Réglez votre facture amoindrie et le tour est joué.

Isolation à 1 euro : jusqu’à quand ? Malheureusement, ce dispositif a pris fin.

Locataire ou propriétaire pour l’isolation à 1 euro ?

L’isolation à 1 euro est évidemment accessible pour les propriétaires, mais elle l’est aussi pour les locataires. En effet, ces derniers peuvent tout à fait demander à bénéficier de cette offre pour améliorer le confort de leur logement. La seule différence se situe au niveau de la démarche à effectuer puisque le locataire doit demander l’autorisation du propriétaire avant de démarrer les travaux.

Demander en tant que propriétaire

En tant que propriétaire, il faut déposer son dossier en ligne auprès de l’entreprise RGE qui prendra en charge les rénovations énergétiques avec l’isolation des combles et des planchers bas. Ensuite, l’entreprise vérifie l’éligibilité du propriétaire avant de visiter le logement et d’approuver l’isolation à 1 euro. Après plusieurs formalités administratives, l’isolation peut enfin démarrer.

Demander en tant que locataire

En tant que locataire, il est possible de prendre l’initiative en déposant une demande d’isolation à 1 euro si le logement n’est pas correctement isolé. Un expert de l’entreprise RGE visite alors le logement pour vérifier sa conformité avec l’isolation à 1 euro. Si l’expert accepte les travaux, le locataire doit demander une autorisation au propriétaire en lui faisant suivre le devis de l’expert. Après avoir reçu l’accord du propriétaire, le locataire peut faire démarrer l’isolation à 1 euro par le biais de l’entreprise RGE.

Isolation à 1 euro : qu’est-ce que l’Anah ?

L’Anah, c’est un établissement public directement en lien avec le Ministère du Logement. Les multiples actions menées par l’Anah répondent aux différents enjeux de l’habitat privé en matière d’écologie et d’économies. Au quotidien, l’Agence Nationale de l’Habitat s’engage pour un habitat durable et solidaire. Dans le cadre de ses actions, l’agence a défini des plafonds de ressources. Ceux-ci concernent l’opération « Coup de Pouce Isolation » mais également d’autres aides financières attribuées par l’agence elle-même.

Chiffrez vos travaux d'isolation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Quelle entreprise choisir pour isoler à 1 euro ?

Si vous vous demandez quelle entreprise choisir pour l’isolation à 1 euro, procédez comme suit :

  • Affichez la liste des professionnels RGE de votre département depuis l’annuaire du site du gouvernement. Généralement, lorsque l’on cherche où se renseigner pour l’isolation a 1 euro, c’est ici que ça se passe.

  • Vérifiez la date de validité de la certification mais aussi la nature de cette dernière. L'artisan/entreprise doit être labellisée sur cette typologie spécifique de travaux.

Il ne vous reste plus qu’à faire appel à l’entreprise qui vous offre le meilleur rapport qualité-prix.

Qu'est ce que le label RGE ?

Ce label est attribué uniquement à des entreprises et artisans ayant choisi de suivre une formation certifiante en rénovation énergétique. Ils disposent donc des connaissances nécessaires à la réalisation de chantiers d’isolation aux dernières normes. Aussi, ils ont déjà mené au moins 2 chantiers similaires sur les 4 dernières années pour être certifiés. Ce faisant, les professionnels RGE sont reconnus par l’Etat comme étant les artisans de référence en matière de rénovation énergétique. Le panel de travaux éligibles s’étend de l’isolation au chauffage en passant par l’installation d’équipements à haute performance énergétique.

Pour trouver des professionnels RGE, rien de plus simple : rendez-vous sur le site Faire.fr, du gouvernement. Celui-ci recense la liste de tous les artisans agréés en France, par zone géographique. Vous ne pouvez pas vous tromper !

Précautions en matière d'isolation :
les points à vérifier

Le but de l’isolation à 1 euro étant de faire des économies sur les factures énergétiques, il est essentiel de s’assurer du bon déroulement des travaux afin d’éviter toute conséquence négative de travaux mal réalisés (moisissures, incendie…). Vous ne voudriez pas vous retrouver à devoir payer une nouvelle fois des travaux de rénovation après une première expérience ratée. Aussi, il est important de prêter attention à plusieurs éléments avant et pendant les travaux.

Isolation à 1 euro :
Précautions avant travaux

Avant les travaux, certaines étapes sont nécessaires au bon déroulement de l’opération isolation a 1 euro :

  • Réaliser une visite préalable : avant de rédiger le devis, vous devez réaliser une visite des combles avec le professionnel sélectionné. En effet, à ce moment, le professionnel doit s’assurer de la faisabilité de l’isolation par rapport à la nature des isolants. Ne vous laissez pas avoir par la facilité d’un premier rendez-vous téléphonique. Et oui, certaines entreprises, afin de réaliser un bon quota d’isolation ne viennent qu’une seule fois sur les lieux et effectuent les travaux sans prendre réellement en considération la faisabilité du projet. Il peut alors s’agir d’une arnaque à l’isolation 1 euro.

  • Vérifiez la sécurité électrique de vos combles : dans toute maison, il est habituel de retrouver une partie du réseau électrique et des gaines de protection dans les combles. Avant l’intervention, le professionnel doit s’assurer de leur bon état de fonctionnement avant d’appliquer le dispositif d’isolation a 1 euro.

  • Attention à la présence de spots encastrés : si c’est le cas, soyez vigilant(e) car un isolant ne doit jamais se retrouver en contact direct avec eux, il faudra alors installer un capot de protection. Cette étape est primordiale car un oubli pourrait provoquer un départ de feu.

  • Vérifiez l’état de votre système de ventilation : si celui-ci présente de gros défauts, le professionnel devra renoncer aux travaux d’isolation a 1 euro sous peine d’aggraver les dégâts.

  • Choisissez le bon type d’isolant : il existe plusieurs types d’isolants pour les combles. Aussi, vous devez au préalable vous renseigner sur la qualité de chacun des matériaux. Certains ne sont pas vraiment adaptés à une isolation de toiture à 1 euro.

Isolation à 1 euro :
Précautions pendant travaux

Vous devez continuer à être vigilant(e) tout au long des travaux d’isolation a 1 euro, et notamment prendre garde à :

  • L’épaisseur de l’isolant : globalement, l’épaisseur minimale d’une bonne isolation se situe aux alentours de 20 cm. Bien évidemment, ceci est à nuancer : les isolants récents très performants nécessitent également peu d’épaisseur.

  • La pose d’un déflecteur : cette bordure métallique doit se poser à la jonction entre le mur et le toit.

  • La trappe donnant accès aux combles : attention à ce que votre trappe demeure accessible une fois l’isolant posé.

Isolation 1 euro sans conditions de ressources : les arnaques étaient fréquentes

Les arnaques autour de l'isolation à 1 € étaient plus courantes que vous ne le pensez et pouvaient conduire à des situations dramatiques : harcèlement téléphonique, incendie, endettement etc.

A l'heure actuelle, est indispensable de garder une chose principale à l’esprit : l'isolation à 1 € en 2024 n'existe tout bonnement plus ; toute entreprise prétendant le contraire doit vous alerter.

Quoi qu'il en soit pour vos travaux d'isolation, soyez très vigilant quant à l’entreprise intervenant sur le chantier. Certains ouvrages sont bâclés et réalisés en quelques heures seulement. Loin d’améliorer la performance énergétique de votre bâtiment, ce genre de chantier peut aggraver son état. Vérifiez que les professionnels sont certifiés RGE. Exigez au besoin des documents justificatifs. Il en va de votre budget et de votre sécurité !

Notez que depuis l’été 2020, le démarchage téléphonique incitant à la réalisation de travaux environnementaux (comme l’isolation) est désormais interdit par la loi !

Vous l’aurez compris : l’isolation 1 euro n'existe plus, mais vous pouvez encore bénéficier d'une prime énergie sur vos opérations, si vous respectez les conditions d’éligibilité énoncées. Dans certains cas comme pour l’isolation de vos murs, vous pouvez même cumuler la prime CEE et Ma Prime Renov pour réduire d’autant plus votre facture. Mais attention : ne vous laissez jamais tenter par une arnaque.

Même sans isolation à 1 €, c'est est le bon moment pour entamer des travaux de rénovation énergétique

Le dispositif d’isolation à 1 euro était un bon moyen de se lancer dans vos travaux de rénovation. Depuis sa fin, vous pouvez toutefois compter sur un panel d'aides additionnelles pour la réalisation de votre isolation !

L'État a enclenché une forte impulsion dans la réduction de l'empreinte carbone du secteur résidentiel pour inciter massivement les particuliers à entamer des travaux de rénovation énergétique. Résultat : avec les CEE, MaPrimeRénov' et les autres dispositifs disponibles, vous pouvez financer une bonne partie de vos travaux.

C’est toujours le moment !

Les avantages de l’isolation

Une bonne isolation apporte plusieurs avantages non négligeables. En premier lieu, l’avantage principal est évidemment l’amélioration du confort de vie des occupants du logement. Si les combles et le plancher bas de celui-ci sont correctement isolés, non seulement la chaleur est mieux conservée à l’intérieur en hiver, mais la fraîcheur est elle aussi mieux gardée en été.

En deuxième lieu, l’isolation d’un logement permet de réduire au maximum les déperditions thermiques et les ponts thermiques qui sont responsables des pertes de chaleur. Par conséquent, le particulier est capable de réaliser des économies d’énergie et cela se reflète automatiquement sur les factures de chauffage du foyer.

Améliorer le confort de vie

Un logement bien isolé au niveau de ses parois est évidemment plus agréable à vivre en hiver comme en été. En effet, il est tout aussi important de conserver la chaleur quand les températures extérieures sont basses que de garder la fraîcheur quand les températures extérieures sont élevées.

Réaliser des économies d'énergie

La conséquence directe de réduire les déperditions thermiques est de réaliser des économies d’énergie. En effet, il n’y a pas besoin d’augmenter la puissance de chauffage si le logement est bien isolé. Grâce aux économies d’énergie réalisées, le montant de la facture de chauffage est aussi moins élevé.

Réduire les déperditions thermiques

Parmi les différentes parois d’un logement, la toiture représente la source la plus importante de déperditions thermiques. Elle peut effectivement être responsable de 30 % de pertes de chaleur. À titre de comparaison, les murs représentent 25 % de déperditions thermiques tandis que le plancher bas en représente entre 7 et 10 %. Ainsi, l’isolation de ces parois contribue largement à réduire les déperditions thermiques et à éviter par la même occasion les ponts thermiques.

Combles à 1 euro : différentes techniques d’isolation

Pour bénéficier de vos combles à un euro, la technique d’isolation importe peu. Toutefois, l’isolant utilisé devra à tout prix être une laine minérale, si possible doublée d’une membrane d’étanchéité. Aussi, la résistance thermique de l’installation est primordiale. Votre artisan RGE se chargera de veiller à ce que ce critère soit rempli. Parcourons ci-dessous quelques techniques d’isolation particulièrement utilisées en matière de combles.

Dans le cas de combles perdus, une isolation par épandage ou soufflage est privilégiée. Il s’agit de poser une couche d’isolant sur le plancher des combles de sorte d’éviter les déperditions thermiques par le toit de l’habitation. Cet isolant (sous forme de flocons principalement) est déposé à la main (épandage) ou via une machine (souffleuse). La seconde méthode est un peu plus onéreuse mais est souvent indispensable lorsque l’accessibilité aux combles est réduite. Notons que l’isolation par flocons d’isolant est aussi plus efficace pour couvrir l’ensemble des recoins difficilement accessibles de vos combles.

Pour les combles aménagés, le champ de manœuvre est plus large. L’objectif sera bien évidemment de mettre le plus possible en valeur les combles et d’optimiser l’espace existant. La hauteur sous plafond permet généralement la pose de panneaux isolants sous-toiture, permettant une quasi-suppression des ponts thermiques (ou transferts de chaleur depuis l’intérieur vers l’extérieur de l’habitation). Il en va de même pour le plancher.

Vous l’aurez compris : pour une bonne isolation des combles 1 euro, vous devez avant tout remplir des conditions de ressources. Rapprochez-vous ensuite d’un artisan RGE compétent pour déterminer la façon la plus économe et écologique d’isoler l’intérieur de vos combles perdus.