Aides pompe à chaleur air eau en 2022 : quelles sont les primes éligibles ?

La pompe à chaleur air eau est particulièrement performante : elle vous permet de réaliser entre 50 et 75 % d’économies d’énergie sur l’année par rapport à un chauffage ancien ! Néanmoins, l’investissement initial à prévoir est très important et avoisine les plusieurs milliers voire dizaines de milliers d’euros. Les principales aides pour une pompe à chaleur en 2022 sont Ma Prime Renov et la prime CEE. Cumulées, vous pouvez obtenir jusqu’à 5200 € d'aides. Faisons le point sur ces primes qui peuvent prendre en charge plus de la moitié de votre facture.

Financez votre pompe à chaleur air eau avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Les aides pour une pompe à chaleur air eau : quels critères pour accéder aux primes ?

Pour les pompes à chaleur air eau dont la puissance thermique nominale est inférieure à 400 kW, le coefficient d’efficacité saisonnière (Etas) doit être supérieur ou égal à 111 %. Ce critère passe à 126 % en cas d’installation d’une pompe à chaleur air eau basse température : celle-ci consomme moins d’énergie que la pompe à chaleur air eau haute température et doit donc en toute logique permettre de réaliser davantage d’économies d’énergie.

À noter : vous installez une pompe à chaleur air eau en relève d’une chaudière à hautes performances énergétiques ? Votre PAC sert uniquement au chauffage de l’eau chaude sanitaire ? Dans ces deux cas, vous n’aurez pas droit à la prime pompe à chaleur air eau.

Liste des aides pour l’installation d’une pompe à chaleur air eau en 2022

Une fois que vous vous êtes décidé à commencer vos travaux de rénovation, vous devez vous renseigner sur les aides pour une PAC air eau dont vous pouvez bénéficier, notamment la prime CEE et MaPrimeRenov.

Comment accéder à la prime CEE pompe à chaleur air eau ?

Une fois que vous avez rempli l’ensemble des critères d’éligibilité, les démarches d’obtention de la prime CEE pompe à chaleur se révèlent être des formalités. Voici toutefois l’ensemble des étapes à respecter :

  • Souscription à un contrat avec un fournisseur d’énergie ou une entreprise habilitée. Choisissez-la selon les offres qu’elle propose : vous n’avez pas l’obligation de faire appel à votre propre fournisseur d’énergie pour ce faire. De nombreuses marques se proposent de vous verser une prime énergie plus ou moins avantageuse. Dans la plupart des cas, la souscription au contrat vous ouvre le droit à un espace dédié en ligne dans lequel vous retrouverez l’ensemble des informations dont vous aurez besoin. À la fin des travaux, téléchargez également les documents à joindre au dossier.

  • Choix d’un artisan spécialisé pour la pose de votre pompe à chaleur air eau.  Aucun critère à respecter ici, si ce n’est que le professionnel doit détenir une qualification valide « Reconnu Garant de l’Environnement ». C’est important. En cas de doute sur ce critère, vérifiez que votre artisan se trouve bien sur l’annuaire des pros certifiés RGE sur le site du gouvernement.

  • Signature du devis avec l’artisan RGE. N’oubliez pas de le conserver : il constitue une pièce importante à joindre au dossier de candidature.

  • Réalisation des travaux.

À la fin des travaux, l’artisan RGE vous remet la facture liée à ceux-ci, comportant toutes les informations nécessaires à l’attribution de la prime. Complétez soigneusement votre dossier de candidature de prime énergie puis envoyez-le. Patientez ensuite jusqu'au versement de la prime !

Quand recevoir la prime CEE pompe à chaleur air eau ?

Après réception et validation de votre dossier de candidature aux aides pour votre pompe à chaleur air eau, comptez 1 à 2 mois pour recevoir la prime énergie à votre domicile. Il vous suffira ensuite d’en profiter !

Montant des CEE pompe à chaleur air eau

L’installation d’une pompe à chaleur air/eau en rénovation vous donne droit à une prime CEE d’un montant généralement compris entre 158 et 290 €. Cette prime est également cumulable avec Ma Prime Renov, une aide financière pour une pompe à chaleur air eau qui peut à elle seule atteindre 4 000 € pour les ménages les plus modestes. L’un dans l’autre, le coût d’acquisition de votre appareil s’en verra fortement réduit : profitez-en !

Comment accéder à la prime Ma Prime Renov ?

C’est le dispositif le plus complet pour alléger la facture à l’achat d’une technologie permettant de réduire les dépenses énergétiques d’un logement. Depuis le 1er janvier 2021, il est renforcé et accessible dorénavant à tous les Français, propriétaires et copropriétaires, selon leurs revenus fiscaux et le niveau d’amélioration énergétique visé par la nature de la rénovation.

Le montant de la prime versée dépend de la catégorie à laquelle vous appartenez, selon les revenus de votre foyer fiscal. Il y a quatre catégories représentées par un code couleur, du bleu pour les foyers aux revenus très modestes au rose pour les revenus les plus aisés. La copropriété dispose de son propre forfait. Par exemple, pour une PAC air-eau, un foyer bleu a droit à 4 000 euros de prime, ce qui peut représenter la moitié du prix d’achat ! Au contraire, un foyer rose ne bénéficie pas de MaPrimeRénov’ pour cette installation. Le montant de la prime ne porte que sur le coût de l’appareil, sans prendre en compte la main d’œuvre pour l’installation.

TVA à taux réduit

À ces offres s’ajoutent l’accès un prêt à taux zéro spécifiquement dédié aux travaux de rénovation énergétique et l’application de la TVA à 5,5 %. Ce dernier est répercuté directement sur votre facture sans aucune démarche de votre part.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

En cumulant Ma Prime Renov et la prime CEE, vous pouvez cumuler jusqu'à 4200 € d'aides pour une PAC air eau.

Les modalités pour souscrire aux aides pompe à chaleur air eau

Un logement de plus de deux ans

Les aides pour une PAC air eau visent à améliorer le parc énergétique. Grâce aux normes RT 2012 et RE 2020, la qualité de l’isolation des nouveaux logements a considérablement augmenté et l’énergie nécessaire pour couvrir leurs besoins a réduit. De fait, le niveau d’amélioration qu’apporte la PAC air-eau à votre logement est un critère important dans l’évaluation du montant auquel vous avez droit. Plus votre logement est ancien, plus il correspond à des normes de construction qui ne répondent plus aux nécessités écologiques d’aujourd’hui.

Un artisan RGE

Pour bénéficier de ces aides, vous devez confier l’installation de la PAC air-eau à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). C’est la garantie d’un regard d’expert sur le matériel choisi et sur la qualité de l’installation. Vous êtes ainsi assurés d’avoir acheté la PAC air-eau la plus adaptée à vos besoins et de l’utiliser dans des conditions optimales.

Cumul entre certaines aides, mais pas d’autres

Vous pouvez cumuler MaPrimeRénov’ et les CEE, mais vous ne pouvez pas cumuler les CEE entre eux. À vous de comparer les offres localement et de choisir celle qui est la plus intéressante financièrement. Quant à la TVA réduite, elle est automatiquement comprise dans l’achat, quel que soit le dispositif d’aide auquel vous souscrivez.

Pourquoi tant d’aides financières pour une pompe à chaleur air-eau ?

Un fonctionnement écologique et économique

Une pompe à chaleur air-eau est composée de deux groupes, un à l’extérieur et un à l’intérieur. Les calories de l’air extérieur sont absorbées par un liquide frigorigène qui passe à l’état gazeux en se réchauffant. Il est ensuite compressé pour concentrer davantage cette chaleur qui est transmise au système de chauffage hydraulique. Le COP (coefficient de performance) vous informe sur le rendement énergétique que vous pouvez espérer dans des conditions optimales d’utilisation. Ainsi, un COP de 4 indique que pour 1 kWh d’électricité, vous obtenez 4 kWh d’énergie produite. Votre consommation électrique est ainsi particulièrement réduite, tout en continuant à couvrir vos besoins en chauffage.

Réduire l’impact environnemental des anciens logements

Grâce à une PAC air-eau, l’impact environnemental de votre logement et vos émissions carbone associées au chauffage sont améliorés. Compte tenu de l’urgence climatique et de la nécessité de réduire le recours aux énergies fossiles, une PAC air-eau s’inscrit complètement dans la logique gouvernementale sur la rénovation des logements énergivores sans pénaliser les investisseurs face à des technologies nouvelles et couteuses.

Pompe à chaleur air eau : installation et coût

La pompe à chaleur air eau capte les calories présentes dans l’air extérieur de l’habitation. Celles-ci servent à réchauffer le circuit d’eau chaude destiné au chauffage de l’habitation. Vous pouvez chauffer efficacement une superficie allant jusqu’à 140 m² avec une PAC air eau d’une puissance de 14 kW. Mais en quoi consiste l’installation de cette pompe à chaleur ? Combien coûte-t-elle vraiment ? Les réponses ci-dessous.

Installation d'une pompe à chaleur air eau

L’installation d’une pompe à chaleur air eau consiste avant tout en la pose du module extérieur destiné au puisage de l’air ambiant (dans le cas d’une installation bibloc). Ce module est relié au ballon d’eau chaude sanitaire situé au sein de l’habitation ainsi qu’aux émetteurs de chaleur. C’est le fluide frigorigène qui se charge d’assurer la transmission de la chaleur après avoir chauffé les calories. Pour l’installation de ce module extérieur, un espace suffisamment dégagé est nécessaire. L’installateur fera le point avec vous à ce sujet.

Sinon, l’installation de la pompe à chaleur air eau peut aussi se faire en « monobloc ». Il n’existe alors qu’un seul module, raccordé au système d’alimentation hydraulique. La pompe à chaleur air eau monobloc peut également être placée à l’intérieur de l’habitation, mais cette solution est un peu plus onéreuse car elle nécessite de percer des bouches de captation vers l’extérieur.

Notez qu’il faudra également raccorder la pompe à chaleur au système d’évacuation des eaux usées en fin d’installation.

Prix d’une pompe à chaleur air eau

Le prix d’une pompe à chaleur air eau est plus abordable que celui d’une PAC eau eau géothermique. Il faut tout de même compter entre 6 000 et 13 000 € TTC dépendamment des conditions de votre chantier. Prenez aussi en considération le prix du contrat d’entretien de la pompe à chaleur ! Celui-ci s’échelonne environ entre 100 et 300 €/an. Ce contrat de nettoyage et de maintenance est obligatoire si votre pompe à chaleur contient plus de 2kg de fluide frigorigène.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Pompe à chaleur air eau : avis fréquents

Vous souhaitez recueillir quelques avis sur la pompe à chaleur air eau ? Sachez qu’il s’agit de la pompe à chaleur la plus plébiscitée par les particuliers en rénovation car elle dispose de l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché. Son coefficient de performance (COP) est généralement de 4, c’est-à-dire qu’elle produit 4 kWh d’énergie pour 1 kWh consommé, un ratio très appréciable sur le long terme.