Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

Guide de la rénovation

Guide de la rénovation

Retrouvez toute l’actualité de la rénovation énergétique en France, le détail des aides financières par travaux et les dispositifs en place : prime CEE, MaPrimeRénov’, Coup de Pouce, aides de l’Anah, prêt avance rénovation, etc.

Votre territoire

La rénovation énergétique en France

heero donne accès aux statistiques clés en lien avec la rénovation énergétique des différents territoires afin de contribuer à l’enjeu de rénovation.

Liste des aides pour une pompe à chaleur : toutes les primes en 2022

Les pompes à chaleur sont l'un des équipements de chauffage les plus performants du fait de leur faible consommation en énergie et de leur rendement élevé. Elles utilisent comme combustible l’air ou l’eau, des énergies renouvelables (donc inépuisables) et surtout gratuites. A ce titre, elles sont largement subventionnées via des aides aux énergies renouvelables. Les deux principales aides en 2022 pour l'installation d'une pompe à chaleur sont MaPrimeRénov' et la prime CEE. Cumulées, le montant de ces aides varie de 3 000 à 11 000 euros, selon le type de pompe à chaleur installé. Ci dessous, nous parcourons dans le détail ces deux dispositifs d'aide à l'installation.

Financez votre pompe à chaleur avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Les pompes à chaleur éligibles aux aides en 2022

Le montant des aides dépendant en grande partie du type d'équipement, il est important de connaitre les différents types de PAC (pompe à chaleur) éligibles. Le montant de la prime PAC pour leur installation est donc variable. 

1/ La pompe à chaleur air air

La pompe à chaleur aérothermique est un petit bijou de performance qui vous permet dans certains cas de diviser par 3 votre facture énergétique. Son module capte les calories de l’air extérieur, les réchauffe et les transmet à l’intérieur du logement via des bouches de chauffage. Il s'agit de la pompe à chaleur la moins onéreuse, mais aussi la moins subventionnée par la prime CEE.

Il existe quelques aides pour la pompe à chaleur air air, mais celle-ci reste la moins subventionnée. Parmi elles, on compte la prime CEE pompe à chaleur air-air qui est accessible lorsque son coefficient de performance (COP) est supérieur ou égal à 3,9 et que sa puissance n’excède pas les 12 kW. Ces caractéristiques sont propres aux PAC air/air et sont regroupées dans la fiche d’opération standardisée BAR-TH-129.

2/ La pompe à chaleur air eau

La pompe à chaleur air-eau utilise le procédé de l’aérothermie pour chauffer efficacement votre habitation. La facture d’électricité est donc réduite au minimum ! L’installation ou le remplacement de cette pompe à chaleur vous donne donc droit à des aides pour la pompe à chaleur air eau, comme la prime CEE pompe à chaleur air eau, si le coefficient d’efficacité saisonnière de l’appareil (ou Etas) est supérieur ou égal à 111 % (ou 126 % pour les PAC basse température). Cela vaut pour les pompes à chaleur air eau domestiques d’une puissance inférieure à 400 kW. Pourquoi un tel critère ? Tout simplement pour s’assurer que la PAC soit suffisamment performante pour vous faire réaliser un maximum d’économies d’énergie. Si cela paraît donc contraignant dans un premier temps, vous êtes gagnant !

Côté prix, la PAC air-eau est l’alternative idéale entre la PAC air-air et la PAC géothermique, du fait de son prix. Il faut compter entre 6 000 et 13 000 € TTC en général. Bien sûr, ce montant peut très vite diminuer avec les aides de l'état. Pour plus de détails sur les prix des différentes pompes à chaleur, consultez notre guide dédié : Combien coûte une pompe à chaleur ?

3/ La pompe à chaleur eau eau

La pompe à chaleur eau-eau est une pompe à chaleur géothermique, puisque ses composants sont installés dans le sol. La pompe puise toutefois non pas dans le sol, mais dans l’eau des nappes phréatiques souterraines. Celle-ci remonte ensuite les calories vers le réseau d’eau chaude de l’habitation. Ce système vous permet d’économiser jusqu’à 75 % sur votre facture de chauffage ! Toutefois, étant plus complexe que pour les autres PAC ce système est également le plus cher : entre 20 000 et 40 000 € TTC. Du fait de ses performance énergétiques mais aussi de son coûttrès élevé, les aides pour une pompe à chaleur eau eau sont nombreuses, et font d'elle la PAC la plus subventionée : jusqu'à 11 000 euros.

Rassurez-vous : la prime énergie pompe à chaleur qu’il vous est possible de percevoir sera elle aussi, plus importante que pour les autres PAC. Notez que le montant des primes est proportionnel aux performances de la pompe. Au-delà des 111 % requis, veillez donc à sélectionner une PAC à l’Etas le plus élevé possible. Demandez conseil à votre artisan pour en savoir plus.

Pour plus de détails sur le fonctionnement d'une pompe à chaleur, consultez notre guide dédié : Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Comment choisir sa pompe à chaleur ?

A la question comment choisir sa pompe à chaleur ? La réponse est simple : demandez-vous d’abord quelle est la consommation de la pompe à chaleur. Repérez son COP. S’il est de 4, cela veut dire que pour 1kWh d’énergie consommée, la pompe à chaleur en produit 4. Plus le COP est élevé, plus les performances seront appréciables. Outre la performance, choisissez également en fonction du type de PAC : monosplit ou multisplit. L’installation sera différente et donc plus ou moins coûteuse !

Enfin, quant à savoir quelle marque de pompe à chaleur choisir, nous vous conseillons de vous référer aux marques de référence : Saunier Duval, Viessmann ou encore De Dietrich, leaders du marché et aux gammes suffisamment développées.

Et si vous hésitez encore avec un autre mode de chauffage, nous vous aidons également à choisir entre une pompe à chaleur ou chaudière à condensation à travers un guide détaillé.

La pompe à chaleur la plus performante, la PAC eau-eau, est subventionnée jusqu'à 11 000 euros.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Détail des aides pour une pompe à chaleur en 2022

Deux dispositifs principaux aident en 2022 à financer l'installation d'une pompe à chaleur : la prime CEE et MaPrimeRénov'.

Prime CEE (certificats d'économie d'énergie)

Les certificats d'économie d'énergie sont des primes versées par les grands énergéticiens en contrepartie de la pollution qu'ils génèrent. Le montant de la prime CEE pour une pompe à chaleur répond à plusieurs critères réglementaires. Il est donc difficile de donner un montant précis. Avant l'étude précis du dossier, il s'agira donc surtout d'estimations.

Le montant de la prime CEE pompe à chaleur se situe entre 158 et 428 euros. En moyenne, 300 euros sont versés aux bénéficiaires, pour la seule prime CEE. N'oubliez pas que la prime CEE est cumulable avec MaPrimeRénov'. Cette aide de l'état est bien plus importante car son montant peut atteindre jusqu'à 11 000 euros pour les foyers les plus modestes (avec une pompe à chaleur très performante, type géothermique ou solarothermique). Les deux aides cumulées, votre pompe à chaleur peut être financée jusqu'à 75%, la principale différence étant que MaPrimeRénov' est une aide soumise à des plafonds de ressources et conditions de revenus.

Critères déterminants le montant de la prime CEE pompe à chaleur

  • Zone climatique. H1, H2 ou H3. Les zones H1 correspondent aux zones les plus froides, H3 les plus chaudes. Votre prime sera donc plus élevée si votre logement se situe en zone H1.

  • Économies d'énergies réalisées. Plus elles sont importantes, plus le montant de la prime CEE sera élevée. C'est le cas quand on remplace une vieille chaudière fioul par une pompe à chaleur très performante, par exemple.

  • Efficacité énergétique saisonnière (ETAS), ou la puissance nominale pour les pompe à chaleur air-air. Plus elles sont élevées, plus le montant de la prime sera élevé.

  • Type de pompe à chaleur installée. Toutes les pompes à chaleur ne se valent pas. Les pompes à chaleur air-air sont les moins indemnisées, alors que les pompes à chaleur eau-eau ont les aides les plus élevées.

Prime CEE pompe à chaleur : comment ça marche ?

Quelle que soit la pompe à chaleur installée à votre domicile, la marche à suivre pour sa réception est similaire. Comment ça marche ? Voici les différentes étapes :

  1. Effectuer des simulations de prime énergie pompe à chaleur sur les différents sites des fournisseurs d’énergie. Ceux-ci fixent eux-mêmes le montant de cette dernière, il peut donc évoluer. N’oubliez pas de renseigner l’ensemble des critères de votre chantier pour obtenir une estimation au plus juste.

  2. Choisir un fournisseur d’énergie et signer un contrat CEE. Vous recevrez une lettre d’acceptation. Vérifiez que celle-ci contient bien toutes les informations liées à la prime CEE, aux délais d’obtention. Passez aussi en revue la liste des documents du dossier.

  3. Signez un devis avec un artisan Reconnu Garant de l’Environnement en matière de pompes à chaleur. Ce devis est essentiel : il devra être joint au dossier de prime énergie.

  4. Réalisez les travaux de rénovation énergétique de votre logement.

  5. Après la fin des travaux, envoyez votre dossier de candidature complet. Il devra contenir entre autres les factures du chantier ainsi qu’une attestation sur l’honneur.

Suite à réception de votre dossier, les délais varient. On estime cependant que vous recevrez votre prime énergie pompe à chaleur sous environ 1 à 2 mois.

MaPrimeRénov'

Depuis 2021, cette aide de l'état finance l'installation d'une pompe à chaleur de 3 000 à 11 000 euros. Soumise à des conditions de revenus et d'un montant forfaitaire, elle diffère selon le type de pompe à chaleur installé.

Comment connaitre le montant de son aide ?

C'est très simple. Commencez par trouvez votre catégorie de couleur selon votre revenu fiscal de référence. Ensuite, référez vous au tableau ci-dessous, en associant votre catégorie de couleur au type de pompe à chaleur installé. C'est le montant de l'aide qui vous sera versée après travaux ! Vous noterez que la pompe à chaleur air-air n'est pas éligible à cette aide, et les foyers fiscaux classés en barème rose ne sont pas non plus éligibles.

En outre, depuis la guerre en Ukraine dès février 2022 et la crise énergétique qui a suivi en Europe, le gouvernement a mis en place une surprime de 1 000 € pour remplacer une chaudière gaz par une pompe à chaleur. L'objectif est d'inciter les particuliers à sortir de cette dépendance du gaz, une énergie fossile de plus en plus chère et très émettrice de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Les autres aides pour installer une pompe à chaleur

Outre le versement d'une aide financière directement sur votre compte bancaire, deux autres dispositifs existent : la TVA à 5,5 %, et l'éco-prêt à taux zéro.

  • La TVA réduite à 5,5% est appliquée automatiquement sur la facture du professionnel pour tous les travaux de rénovation énergétique.

  • Si le reste à charge reste trop important, l'eco PTZ vous permet d'emprunter un montant maximal à 50 000 euros à zéro taux d'intérêts pour engager des travaux de rénovation énergétique.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement