Comment faire l’isolation du plancher bas d’une maison ancienne ?

Vous habitez dans une maison ancienne qui ne retient pas efficacement la chaleur en hiver ? Dans ce cas, il est probablement temps de faire l’isolation de son plancher bas. En effet, le plancher bas d’un logement peut représenter entre 7 et 10% de déperdition thermique, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, aussi appelée ADEME. Il faut d’ailleurs savoir qu’isoler le plancher bas d’une maison ancienne est différent d’une construction neuve. Généralement, l’isolant est placé sous ou sur la dalle. Dans le cadre du programme de rénovation énergétique de l'Etat, ce type de travaux est subventionné par la prime énergie isolation plancher bas, mais vous retrouverez plus de détails dans cet article.

Financez l'isolation de votre plancher bas avec une éco-prime

L’isolation du plancher bas vous permet de limiter les déperditions thermiques et de bénéficier d’une éco-prime !

  • 7 à 10 % d’économies sur votre facture d’énergie annuelle

  • L’isolation du plancher indemnisée entre 5 et 9,5 € pour tous les ménages

  • Un confort thermique supérieur dans toutes les pièces

Instantané, gratuit et sans engagement.

Pourquoi faire l’isolation du plancher bas d’une maison ancienne ?

L’isolation du plancher bas d’une maison ancienne est un excellent complément à l’isolation des combles pour plusieurs raisons. Cette rénovation énergétique permet d’économiser de l’énergie, d’améliorer le confort de vie, mais aussi d’avoir éventuellement un revêtement neuf et un chauffage au sol.

L’économie d’énergie

Si votre maison ancienne n’est pas correctement isolée, elle présente de nombreux ponts thermiques responsables de pertes de chaleur. Ainsi, vous devez par conséquent augmenter la puissance du chauffage et consommer davantage d’énergie. L’augmentation de la consommation d’énergie se reflète alors sur la facture du chauffage qui est plus élevée.

Le confort de vie

L’isolation du plancher bas d’une maison ancienne améliore grandement le confort de vie de ses occupants. En effet, non seulement une maison mal isolée est froide, mais elle est aussi plus humide. Ce n’est donc pas un environnement sain pour y vivre. De plus, même si le chauffage de votre maison ancienne est efficace, il n’est jamais agréable d’avoir un plancher froid.

L’occasion de refaire le sol et installer un chauffage au sol

En plus d’une économie d’énergie plus importante et d’un confort de vie amélioré, l’isolation du plancher bas de votre maison ancienne est l’occasion idéale de refaire le sol. En effet, le revêtement doit être enlevé pour isoler le plancher bas si celui-ci est sur un terre-plein. Vous pouvez donc profiter d’un revêtement tout neuf après l’isolation. De plus, c’est aussi l’occasion d’installer un chauffage au sol et ainsi avoir un plancher chaud bien isolé.

Comment isoler le plancher bas d’une maison ancienne ?

L’isolation du plancher bas d’une maison ancienne est considérée comme étant une rénovation énergétique. Celle-ci doit être effectuée avec précision afin d’éviter des complications futures. D’ailleurs, il est toujours plus facile d’isoler le plancher bas lors d’une construction neuve que lors d’une rénovation.

La méthode utilisée pour isoler le plancher bas d’un logement dépend si le plancher est situé au-dessus d’un sous-sol non chauffé, d’un vide sanitaire ou d’un terre-plein. La majorité des maisons anciennes partagent la même particularité. En effet, leur plancher bas est souvent sur un terre-plein. Ainsi, il y a deux méthodes pour isoler le plancher bas, à savoir isoler sous la dalle ou isoler sur la dalle. Quelle que soit la méthode choisie, le but est d’obtenir une meilleure inertie du plancher bas afin d’éviter des remontées d’humidité.

Isoler sous la dalle

L’isolation du plancher bas sous la dalle est aujourd’hui la méthode la plus fréquemment utilisée. Le matériau isolant est placé sur la face inférieure du plancher, sous la dalle. En fonction du type de plancher, il est possible d’avoir un isolant souple qui s’adapte plus facilement à la surface ou un isolant rigide s’il s’agit d’une surface parfaitement plane.

Isoler sur la dalle

L’isolation du plancher bas sur la dalle se répand progressivement, mais cette méthode est surtout populaire pour les constructions neuves ou les maisons récemment construites. Elle consiste à poser l’isolant sur la dalle, puis de le recouvrir d’un revêtement. Cependant, il est important de ne jamais procéder à l’isolation immédiate du plancher bas sur la dalle si des traces d’humidité ou de moisissure sont identifiées.

Pour les maisons anciennes, il est courant d’appliquer une chape flottante et un film de polyéthylène sur l’isolant afin de contrer l’humidité.

Les matériaux d’isolation

Le choix du matériau pour isoler le plancher bas de votre maison ancienne dépend de vos besoins énergétiques, de votre budget et de vos préférences personnelles. Les matériaux ont des caractéristiques différentes qui leur confèrent diverses propriétés. Pour vous donner une idée, voici une liste des matériaux isolants les plus utilisés ainsi qu’une description courte à leur sujet :

  • Laine de roche : d’une épaisseur de 11 à 17 cm, cet isolant peu onéreux est particulièrement adapté pour une isolation sous la dalle ;

  • Laine de verre : d’une épaisseur de 12 à 18 cm, cet isolant a d’excellentes capacités thermiques et il est peu coûteux ;

  • Polystyrène : d’une épaisseur de 10 à 15 cm, ce matériau a une très bonne isolation thermique et il est efficace même avec une faible épaisseur ;

  • Polyuréthane : d’une épaisseur de 7 à 12 cm, ce matériau possède des qualités similaires à celles du polystyrène ;

  • Laine de bois : d’une épaisseur de 12 à 20 cm, ce matériau écologique est très résistant contre l’humidité et il est souvent utilisé pour isoler les maisons anciennes ;

  • Liège : d’une épaisseur de 12 à 20 cm, ce matériau offre une bonne isolation en hiver, mais aussi en été, tout en étant écologique.

Chiffrez l'isolation de votre plancher bas, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Combien coûte l’isolation du plancher bas d’une maison ancienne ?

Le prix de l’isolation du plancher bas d’une maison ancienne varie en fonction de plusieurs critères tels que le matériau choisi et son épaisseur ainsi que le coût de la pose en elle-même. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) a donné en tant qu’exemple le coût de l’isolation d’une maison de la région parisienne avec 100 mètres carrés de surface habitable, 15 mètres carrés de surface vitrée et un système de chauffage installé il y a 15 ans. Pour cette maison, l’isolation du plancher bas coûte entre 2 000 et 4 000 euros TTC si le plancher bas est situé au-dessus d’un local non chauffé accessible. Au contraire, s’il est sur un terre-plein ou un vide sanitaire, il faut compter entre 3 000 et 5 000 euros TTC.

Poursuivez votre lecture