Comment faire l’isolation du plancher bas sur cave ?

Le plancher bas de votre logement peut représenter entre 7 et 10% de déperdition thermique s’il n’est pas isolé, d’après les chiffres de l’Agence de l’environnement de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Vous avez prévu de vous lancer dans la construction neuve de votre logement ou vous souhaitez rénover ce dernier ? Quelle que soit votre situation, l’isolation du plancher bas est essentielle pour garantir un meilleur confort de vie. Si le plancher bas de votre logement se situe au-dessus d’une cave, des panneaux isolants sont souvent installés au plafond. Vous retrouverez plus de détails au sujet de l’isolation du plancher bas sur cave dans cet article.

Financez l'isolation de votre plancher bas avec une éco-prime

L’isolation du plancher bas vous permet de limiter les déperditions thermiques et de bénéficier d’une éco-prime !

  • 7 à 10 % d’économies sur votre facture d’énergie annuelle

  • L’isolation du plancher indemnisée entre 5 et 9,5 € pour tous les ménages

  • Un confort thermique supérieur dans toutes les pièces

Instantané, gratuit et sans engagement.

Pourquoi isoler le plancher bas ?

L’isolation du plancher bas est importante, mais quelles sont les raisons précises ? En plus d’offrir des avantages au niveau du confort de vie, cette amélioration thermique est très intéressante d’un point de vue économique. Voici les trois raisons pour lesquelles il faut isoler le plancher bas de votre logement.

Le confort de vie

La première raison de l’isolation du plancher bas sur cave est évidemment l’amélioration du confort de vie. Même si vous avez installé un système de chauffage très efficace dans votre logement, ce n’est jamais agréable d’avoir un ressenti froid au niveau du plancher et du sol en général. En tout cas, un plancher bas correctement isolé permet de gagner environ 5°C sur la température du domicile.

L’économie d’énergie

Après le confort de vie, la deuxième raison pour isoler le plancher bas sur cave est l’économie d’énergie. En effet, un plancher bas isolé permet de limiter grandement les déperditions thermiques au niveau du sol. Lorsqu’il n’est pas isolé, le plancher bas crée des ponts thermiques. Ces derniers sont responsables de laisser l’air froid pénétrer dans votre logement.

Par conséquent, vous devez augmenter la puissance du chauffage pour maintenir un bon confort de vie, ce qui augmente à son tour votre consommation d’énergie.

La rentabilité sur le long terme

L’isolation du plancher bas sur cave permet d’améliorer votre confort de vie tout en faisant des économies énergétiques, mais elle offre aussi une rentabilité sur le long terme. Qu’il s’agisse de votre plancher ou de vos combles, l’isolation thermique est toujours un investissement très rentable. Le coût de l’isolation est plus ou moins élevé en fonction de votre logement et du matériau choisi, mais cette amélioration thermique est rentable sur le long terme. En effet, vous consommerez moins d’énergie pour chauffer votre logement et cela se répercutera sur la facture de chauffage.

Comment isoler le plancher bas sur cave ?

Avant toute chose, il est important de définir ce qu’est une cave dans le cadre des travaux énergétiques. Si votre logement présente un véritable sous-sol aménageable, il s’agit dans ce cas d’une cave. Pour les propriétaires, avoir une cave est un excellent moyen d’agrandir son domicile. En effet, la cave sert généralement d’espace de rangement. Une bonne partie de la cave doit toujours être en sous-sol pour qu’elle soit considérée comme telle.

Pour une isolation du plancher bas, la cave fait partie des sous-sols non chauffés, au même titre que le garage, par exemple. Il est d’ailleurs important de préciser que l’isolation du plancher bas sur cave est toujours identique, qu’il s’agisse d’une construction neuve ou d’une rénovation.

La solution la plus recommandée et la plus fréquente à l’heure actuelle est de placer des panneaux isolants sur le plafond de la cave. Ces panneaux isolants peuvent être constitués de matériaux et de densité différents. Certains panneaux sont plus rigides tandis que d’autres sont plus souples afin de s’adapter à des plafonds irréguliers.

D’ailleurs, le matériau choisi pour le panneau isolant dépend de vos préférences personnelles et de vos besoins énergétiques, mais aussi de votre budget. Après la pose du panneau isolant sur le plafond de la cave, il est possible d’ajouter un revêtement dans un but purement esthétique. Il peut s’agir d’un parement de type plaque ou de type enduit.

Chiffrez l'isolation de votre plancher bas, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Combien coûte l’isolation du plancher bas sur cave ?

Le coût de l’isolation du plancher bas sur cave n’est évidemment jamais identique. Il varie en fonction de nombreux critères. Quelle est la surface à isoler ? Quel est le matériau choisi avec quelle épaisseur ? Ces questions sont seulement des exemples qui aident à donner une estimation du coût de l’isolation du plancher bas sur cave.

Important, vous pouvez prétendre à la prime énergie isolation plancher bas, n'hésitez pas à vous renseigner ou effectuez une simulation sur notre site.

Tout d’abord, il faut connaître le prix moyen des matériaux isolants. La liste ci-dessous détaille les matériaux les plus utilisés avec leur prix de pose au mètre carré pour une épaisseur de 100 millimètres.

  • Laine de verre : de 6 à 8 euros ;

  • Laine de roche : de 5 à 13 euros ;

  • Fibres de lin : de 15 à 20 euros ;

  • Fibres de bois : de 15 à 20 euros ;

  • Verre cellulaire : de 10 à 50 euros ;

  • Ouate de cellulose : de 18 à 20 euros ;

  • Polyuréthane : de 15 à 20 euros ;

  • Polystyrène : de 15 à 20 euros.

Parmi ces matériaux, le polyuréthane et la laine de verre se présentent souvent sous la forme de panneaux. Pour rappel, le polyuréthane est un isolant synthétique qui résiste parfaitement à l’humidité tandis que la laine de verre est un isolant en laine minérale qui est très réputé pour ses capacités d’isolation thermique et phonique.

Enfin, pour vous donner une idée plus précise, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a partagé un exemple du coût d’isolation du plancher bas d’une maison. Celle-ci est localisée dans la région parisienne avec 100 mètres carrés de surface habitable, 15 mètres carrés de surface vitrée et un ancien système de chauffage de 15 ans. Selon l’Anah, l’isolation du plancher bas sur un local chauffé non accessible coûte entre 2 000 et 4 000 euros TTC. De plus, il faut compter entre 3 000 et 5 000 euros TTC pour un

Poursuivez votre lecture