Quelles sont les aides financières pour l’isolation du plancher bas ?

Vous avez prévu de rénover votre logement pour isoler le plancher bas ou vous allez vous lancer dans une construction neuve ? Quelle que soit votre situation, l’isolation du plancher bas est essentielle pour garantir un meilleur confort de vie tout en évitant un maximum de déperdition thermique. En effet, le plancher bas de votre logement représente à lui seul entre 7 et 10 % des pertes de chaleur s’il n’est pas isolé. De plus, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières pour réaliser l’isolation du plancher bas. Par exemple, la prime énergie isolation pour plancher bas, les aides de l’Anah dont MaPrimeRénov ou encore Habiter Mieux Sérénité sont parmi les plus connues.

Financez l'isolation de votre plancher bas avec une éco-prime

L’isolation du plancher bas vous permet de limiter les déperditions thermiques et de bénéficier d’une éco-prime !

  • 7 à 10 % d’économies sur votre facture d’énergie annuelle

  • L’isolation du plancher indemnisée entre 5 et 9,5 € pour tous les ménages

  • Un confort thermique supérieur dans toutes les pièces

Instantané, gratuit et sans engagement.

Faire l’isolation du plancher bas avec les aides de l’Anah

Avant de démarrer l’isolation du plancher bas de votre logement, vous devez faire appel à un professionnel ou une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce label est effectivement nécessaire pour bénéficier des aides de l’Anah.

L’aide MaPrimeRénov’ pour l'isolation de son plancher bas

L’aide MaPrimeRénov’ mise en place par l’Anah peut vous aider à financer l’isolation du plancher bas. En effet, cette rénovation énergétique s’inscrit dans l’amélioration du confort de votre logement. Il est important de préciser que le montant de MaPrimeRénov’ dépend des revenus, mais aussi du gain énergétique de l’isolation du plancher bas. Plus celui-ci est élevé, plus le montant de l’aide MaPrimeRénov’ est important.

L’aide Habiter Mieux Sérénité

L’aide Habiter Mieux Sérénité a pour objectif d’aider les foyers modestes à réaliser la rénovation énergétique de leur logement, à condition que celle-ci apporte un gain énergétique de 35 % au minimum. Tandis que les autres aides de l’Anah peuvent représenter entre 35 et 50 % du coût de l’isolation du plancher bas, l’aide Habiter Mieux Sérénité peut être cumulée en couvrant une partie supplémentaire du montant des travaux. D’ailleurs, il est important de savoir que vous ne pouvez pas bénéficier de Habiter Mieux Sérénité si vous avez obtenu un prêt à taux zéro moins de cinq ans avant votre demande d’aide financière auprès de l’Anah.

La TVA réduite pour l’isolation du plancher bas

La TVA réduite à 5,5% s’applique à tous les travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique, dont l’isolation du plancher bas. Pour en profiter, il faut que le plancher bas soit situé au-dessus d’un sous-sol, d’un passage ouvert ou d’un vide sanitaire. À la suite des travaux énergétiques, la valeur de la résistance thermique doit être égale ou supérieure à 3.0 m².K/W. De plus, les travaux doivent toujours être effectués par un professionnel. Il faut aussi savoir que la TVA réduite s’applique uniquement sur la pose de l’isolant du plancher bas et les fournitures utilisées.

La Prime énergie isolation plancher bas

Vous pouvez bénéficier de la Prime énergie si vous réalisez l’isolation du plancher bas de votre logement dans le cadre d’une rénovation. Cette aide financière ne prend pas en compte le type d’isolant choisi (naturel, synthétique, minéral, etc.) et s’il s’agit d’une isolation par le sol ou par le haut. Les critères d’éligibilité à la Prime énergie sont les suivants :

  • L’isolant sélectionné pour le plancher bas doit avoir une résistance thermique égale ou supérieure à 3 m².K/W ;

  • L’isolation du plancher bas doit être effectuée par un professionnel ou une entreprise RGE ;

  • Le dossier de la demande à la Prime énergie doit être déposé dans les 10 mois suivant la fin de l’isolation du plancher bas ;

  • La rénovation énergétique effectuée doit avoir une durée de vie théorique de 35 ans au minimum.

Chiffrez l'isolation de votre plancher bas, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

L’éco prêt à taux zéro

L’éco prêt à taux zéro, aussi connu sous le nom de éco PTZ, est une autre aide pour effectuer l’isolation du plancher bas de votre logement. En effet, les propriétaires, les bailleurs et les occupants ont accès à une avance sur travaux d’un montant maximum de 30 000 euros. Cette avance est remboursable sur 15 ans sans intérêt, à condition que la construction du logement ait été terminée avant le 1er janvier 1990.

Pour l’isolation du plancher bas sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert, le montant de l’éco prêt à taux zéro peut atteindre 15 000 euros. Si vous réalisez une ou plusieurs autres rénovations énergétiques en plus de l’isolation du plancher bas, le montant du prêt éco PTZ augmente en conséquence.

Poursuivez votre lecture