Isolation toiture 1 euro, les détails du dispositif d'aide à la rénovation énergétique

En France, l’objectif est de réduire progressivement la dépense énergétique pour se diriger vers une neutralité carbone d’ici 2050. Ainsi, plusieurs initiatives ont été mises en place. Le dispositif isolation à 1 euro est justement l’une d’entre elles. Cette offre commerciale permet aux particuliers d’isoler la toiture et le plancher bas de leur logement à moindre coût. Par conséquent, la consommation énergétique globale diminue. En 2020, le secteur du bâtiment était à l’origine de 42 % de la consommation d’énergie et de 23 % des émissions de gaz à effet de serre, d’où l’importance d’une bonne isolation.

Financez vos travaux d'isolation avec la prime énergie

L’isolation à 1 € se termine au 1er juillet 2021. Cependant, vos travaux restent éligibles à la prime énergie ainsi qu'à MaPrimeRénov' ! Économisez dès maintenant jusqu’à 35 % sur votre facture de chauffage tout en investissant un minimum.

  • Jusqu’à 50 % de pertes thermiques en moins

  • Votre projet d’isolation indemnisé jusqu'à 75 %

  • Jusqu’à 3°C supplémentaires dans votre logement

Instantané, gratuit et sans engagement.

Tout savoir sur l'isolation à 1 euro de toiture

L’isolation à 1 euro a été mise en place il y a quelques années dans le but d’inciter les particuliers à rénover leur logement. En 2017, cette offre commerciale a été renouvelée avec le dispositif des certificats d’économie d’énergie, aussi appelés CEE.

De plus, il est important de préciser que le particulier n’avance évidemment pas les frais des travaux énergétiques. L’entreprise effectue l’isolation, puis fait suivre la facture au distributeur d’énergie qui la prend financièrement en charge.

Le particulier doit seulement débourser la somme de 1 euro en guise de reliquat. D’ailleurs, l’entreprise qui s’occupe de l’isolation du logement doit être dotée du label RGE qui signifie « Reconnu Garant de l’Environnement ». Ce sont les seules qualifiées pour l’isolation à 1 euro.

Quels sont les avantages de l’isolation à 1 euro de toiture ?

Outre le prix très intéressant, l’isolation à 1 euro apporte d’autres avantages au logement. En premier lieu, les occupants bénéficient d’un confort de vie amélioré en hiver, mais aussi en été. En effet, l’isolation d’un logement permet de conserver la chaleur en hiver et de garder la fraîcheur en été. Ensuite, l’isolation réduit considérablement les déperditions et les ponts thermiques. Par conséquent, le particulier est capable de réaliser des économies d’énergie. Le montant des factures de chauffage est alors moins élevé qu’avant l’isolation.

Quelles sont les limites de l’isolation à 1 euro de toiture ?

Outre le prix très intéressant, l’isolation à 1 euro apporte d’autres avantages au logement. En premier lieu, les occupants bénéficient d’un confort de vie amélioré en hiver, mais aussi en été. En effet, l’isolation d’un logement permet de conserver la chaleur en hiver et de garder la fraîcheur en été. Ensuite, l’isolation réduit considérablement les déperditions et les ponts thermiques. Par conséquent, le particulier est capable de réaliser des économies d’énergie. Le montant des factures de chauffage est alors moins élevé qu’avant l’isolation.

La toiture représente jusqu'à 30 % des déperditions thermiques.

Quand se termine l'isolation à 1 euro pour la toiture ?

Initialement, l’isolation à 1 euro était prévue pour se terminer le 31 décembre 2021 avec la possibilité de continuer les travaux pendant 2022. Néanmoins, c'est dès le 1er juillet 2021 que cette offre prend fin. Cette clôture précipitée est causée par les escroqueries et les abus qui sont apparus avec l’offre commerciale.

En effet, des entreprises et des professionnels peu scrupuleux ont profité de la négligence de certains particuliers qui n’ont pas été aussi prudents que d’habitude étant donné leur faible investissement financier. Ainsi, de nombreux particuliers se sont plaints d’une mauvaise qualité de l’isolation de leur logement. Néanmoins, il ne faut pas oublier que l’isolation à 1 euro a déjà permis d’améliorer le quotidien de millions de foyers français.

La fin anticipée de ce dispositif permet également d'inciter à la réalisation de chantiers de rénovation globale.

Faire l’isolation de la toiture à 1 euro, est-ce possible ?

L’isolation à 1 euro ne concerne pas toutes les parois du logement, mais elle est bel et bien destinée à la toiture et au plancher bas.

La toiture est la source la plus importante de déperditions thermiques puisqu’elle peut représenter jusqu’à 30 % de pertes de chaleur.

Par comparaison, le plancher bas est responsable de 7 à 10 % de déperditions thermiques.

Chiffrez vos travaux d'isolation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Qui peut bénéficier de l’isolation à 1 euro de toiture ?

L’isolation à 1 euro n’est pas prévue pour la totalité des foyers français, mais seulement pour ceux qui sont en précarité énergétique. Les foyers modestes peuvent donc prétendre à l’isolation à 1 euro afin d’améliorer leur confort de vie tout en réalisant des économies considérables.

L’éligibilité à l’isolation à 1 euro est déterminée par le revenu fiscal du foyer. Celui-ci doit être inférieur au plafond de ressources correspondant. Bien entendu, les plafonds de ressources varient en fonction du nombre de personnes du foyer et de la région dans lequel celui-ci est situé. Ainsi, les plafonds de ressources en Île-de-France sont toujours plus élevés que ceux en Province.

Les voici :

  • Un foyer d’une seule personne : 25 068 euros en Île-de-France et 19 074 euros en Province ;

  • Un foyer de deux personnes : 36 792 euros en Île-de-France et 27 896 euros en Province ;

  • Un foyer de trois personnes : 44 188 euros en Île-de-France et 33 547 euros en Province ;

  • Un foyer de quatre personnes : 51 597 euros en Île-de-France et 39 192 euros en Province ;

  • Un foyer de cinq personnes : 59 026 euros en Île-de-France et 44 860 euros en Province.

Mais alors, comment déterminer l’éligibilité d’un foyer de plus de cinq personnes ? Il convient d’ajouter au dernier plafond 7 422 euros pour l’Île-de-France et 5 651 euros pour la Province par personne supplémentaire.

Poursuivez votre lecture