Où se renseigner pour l'isolation à 1 euro ? Sites et références à connaitre

En France, l’isolation des bâtiments est essentielle pour réduire la consommation énergétique globale du pays. En effet, le secteur du bâtiment français représentait à lui seul 42 % de la consommation énergétique globale et 23 % des émissions de gaz à effet de serre en 2020. Ainsi, le gouvernement a mis en place le dispositif isolation à 1 euro dans le cadre des certificats d’économie d’énergie, aussi appelés CEE. Cette offre commerciale est destinée aux particuliers. Ils doivent remplir des conditions d’exigibilité prédéfinies avant d’en faire la demande. Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur l’isolation à 1 euro, le mieux est de contacter l’Agence départementale d’information sur le logement (Adil) de son département.

Financez vos travaux d'isolation avec la prime énergie

L’isolation à 1 € se termine au 1er juillet 2021. Cependant, vos travaux restent éligibles à la prime énergie ainsi qu'à MaPrimeRénov' ! Économisez dès maintenant jusqu’à 35 % sur votre facture de chauffage tout en investissant un minimum.

  • Jusqu’à 50 % de pertes thermiques en moins

  • Votre projet d’isolation indemnisé jusqu'à 75 %

  • Jusqu’à 3°C supplémentaires dans votre logement

Instantané, gratuit et sans engagement.

Tout ce qu'il faut savoir sur

l'isolation à 1 euro

L’isolation à 1 euro est entrée en vigueur il y a quelques années, mais elle a été renouvelée en 2017.

Des millions de foyers français ont déjà profité de cette offre commerciale pour effectuer la rénovation énergétique de leur logement et ainsi améliorer leur confort de vie tout en réduisant les dépenses liées à l’énergie.

La fin de l’isolation à 1 euro était initialement prévue pour le 31 décembre 2021 avec la possibilité d’effectuer des travaux tout au long de 2022. Néanmoins, les nombreuses escroqueries et les abus qui foisonnent autour de l’offre commerciale pourraient bien être responsables d’un arrêt précipité de l’isolation à 1 euro dès le 1er juillet 2021.

En quoi consiste l'isolation à 1 euro ?

L’isolation à 1 euro concerne les combles et les planchers bas des logements. Elle apporte ainsi de nombreux avantages. Outre un confort de vie amélioré en hiver comme en été, l’isolation des parois du logement permet d’éviter au maximum les déperditions thermiques. Par conséquent, les particuliers réalisent des économies d’énergie qui se reflètent directement sur la facture de chauffage.

De plus, il est important de préciser que l’isolation à 1 euro ne peut pas toujours couvrir la totalité des combles et des planchers bas d’un logement. En effet, l’isolation à 1 euro ne peut couvrir que 50 mètres carrés de surface, qu’il s’agisse de combles ou de planchers bas. Les particuliers doivent débourser 100 euros supplémentaires par tranche de 10 mètres carrés.

D’ailleurs, il faut aussi savoir qu’un particulier éligible se lançant dans l’isolation à 1 euro de son logement ne doit pas avancer les frais des travaux énergétiques. Ceux-ci sont systématiquement effectués par des entreprises RGE, ce qui signifie « Reconnu Garant à l’Environnement ». L’entreprise responsable de l’isolation à 1 euro prépare une facture qui est payée par le distributeur d’énergie. Le particulier doit seulement verser la somme de 1 euro en guise de reliquat.

Où se renseigner sur l’isolation à 1 euro ?

L’isolation à 1 euro est une offre particulièrement attrayante pour les particuliers. Les entreprises frauduleuses en profitent donc pour essayer de les arnaquer par différents moyens. De manière générale, ces entreprises RGE effectuent les travaux énergétiques, mais les particuliers se rendent parfois compte que l’isolation a été totalement bâclée.

Il est donc crucial de se renseigner auprès de sources sûres avant de démarrer une isolation à 1 euro de son domicile. Deux manières sont possibles pour se renseigner. D’une part, les particuliers peuvent contacter l’Agence départementale d’information sur le logement (Adil) de leur département. D’autre part, ils peuvent également contacter un conseiller du réseau « Faire.fr » qui est le service public de la rénovation énergétique. En plus de contacter directement un conseiller « Faire », il est possible d’appeler le numéro national « 0 808 800 700 » (service gratuit plus le prix d'un appel).

Quelles sont les conditions d'éligibilité ?

Pour bénéficier de l’isolation à 1 euro, les particuliers doivent remplir des conditions éligibilité. L’offre commerciale a été lancée pour aider les foyers modestes qui sont en situation de précarité énergétique. Ainsi, le revenu fiscal de référence d’un foyer ne doit jamais dépasser les plafonds de ressources autorisés. Ces derniers dépendent du nombre de personnes dans le foyer et de la région de celui-ci. Les différents plafonds de ressources sont les suivants :

  • Un foyer d’une seule personne : 25 068 euros en Île-de-France et 19 074 euros en Province ;

  • Un foyer de deux personnes : 36 792 euros en Île-de-France et 27 896 euros en Province ;

  • Un foyer de trois personnes : 44 188 euros en Île-de-France et 33 547 euros en Province ;

  • Un foyer de quatre personnes : 51 597 euros en Île-de-France et 39 192 euros en Province ;

  • Un foyer de cinq personnes : 59 026 euros en Île-de-France et 44 860 euros en Province.

Mais alors, que faire pour les foyers qui accueillent plus de 5 personnes ? Il suffit d’ajouter au dernier plafond de ressources 7 422 euros pour l’Île-de-France et 5 651 euros pour la Province par personne supplémentaire. De plus, il est important de préciser que l’isolation à 1 euro ne concerne pas uniquement les propriétaires. Les locataires d’une maison individuelle ou d’un appartement peuvent tout à fait être éligibles à l’isolation à 1 euro.

Renseignez vous auprès de sources officielles : l'Adil, un conseiller Faire ou le site du gouvernement.

Chiffrez vos travaux d'isolation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Comment faire la demande de l’isolation à 1 euro ?

Les particuliers éligibles à l’isolation à 1 euro peuvent déposer leur demande en ligne auprès de l’entreprise RGE de leur choix. Ensuite, celle-ci vérifie d’abord l’éligibilité du particulier avant d’envoyer un expert sur place. Son rôle est de s’assurer de la conformité du logement pour les travaux. Par exemple, des combles sans accès intérieur ou dont la hauteur sous faitage est inférieure à 1,2 mètre ne peuvent pas être pris en compte pour l’isolation à 1 euro.

La prochaine étape consiste évidemment à terminer plusieurs formalités administratives pour le particulier et l’entreprise RGE. Enfin, l’isolation à 1 euro du logement peut démarrer.

Poursuivez votre lecture