Isolation des combles : laine de roche ou ouate de cellulose ?

Avez-vous des combles perdus ou des combles aménageables ? Quelle que soit votre situation, l’isolation des combles est essentielle pour améliorer votre confort de vie. Cette rénovation énergétique permet également de réaliser des économies sur le long terme puisqu’elle réduit les pertes de chaleur. En effet, les combles représentent la source la plus importante de déperdition thermique de votre domicile. En isolant les combles, vous pouvez ainsi éviter jusqu’à 30 % de pertes thermiques. Mais alors, quel isolant choisir entre la laine de roche et la ouate de cellulose qui sont très populaires ? Si l’impact écologique joue un rôle important pour vous, la ouate de cellulose est probablement le meilleur choix. Pour bénéficier d'aides à la rénovation énergétique, renseignez-vous sur la prime énergie isolation des combles. Mais pour vous aider, on vous en dit plus dans cet article.

Financez l'isolation de vos combles avec une éco-prime

Isoler vos combles, c’est réaliser des économies d’énergie substantielles et améliorer votre confort thermique. Bénéficiez d’une prime énergie pour l’isolation de vos combles.

  • Votre consommation d’énergie réduite de 30 %

  • Jusqu’à 20 € de prime énergie par m² isolé

  • Jusqu’à 3°C supplémentaires dans votre logement

Instantané, gratuit et sans engagement.

Tout savoir sur la laine de roche

Qu’est-ce que la laine de roche ?

La laine de roche fait partie des laines minérales. Il s’agit de l’alternative à la laine de verre qui est fréquemment utilisée dans les combles français. Comme son nom l’indique, la laine de roche est issue d’une roche volcanique, plus précisément le basalte. Cet isolant se trouve sous plusieurs formes, que ce soit des panneaux semi-rigides, des rouleaux ou même des flocons.

De plus, il faut savoir que la laine de roche peut être installée dans des combles aménagés, aménageables ou perdus. Elle peut aussi bien s’utiliser pour une isolation par le sol des combles ou par la toiture de ces derniers en fonction des préférences, des besoins et du budget du foyer.

Quels sont les avantages de la laine de roche ?

La laine de roche présente plusieurs avantages en tant qu’isolant. Tout d’abord, elle offre d’excellentes capacités thermiques et phoniques, ce qui la rend idéale pour isoler les combles de votre maison. En effet, la conductivité thermique de la laine de roche varie entre 0,034 et 0,045 W/(m.K). Pour rappel, plus le coefficient thermique d’un isolant est faible, plus celui-ci offre de meilleures capacités thermiques. D’ailleurs, la laine de roche fait partie des isolants qui sont très faciles à installer dans les combles et les logements en général.

De plus, la laine de roche a aussi la particularité d’être incombustible, ce qui signifie qu’elle ne propage pas le feu en cas d’incendie. Elle résiste également mieux à l’humidité que son alternative, la laine de verre. Bien qu’elle soit perméable à l’eau, il faut tout de même faire attention aux dégâts des eaux. Si cela arrive, il est important de sécher complètement la laine de roche.

D’autres avantages de la laine de roche sont sa résistance contre les rongeurs et les parasites, mais aussi son impact sur l’environnement à long terme. En effet, les économies d’énergie réalisées grâce à la laine de roche correspondent à plus de 100 fois la quantité d’énergie consommée par la fabrication de cet isolant. La laine de roche est également réputée pour son bon rapport qualité/prix puisqu’elle coûte généralement entre 10 et 15 euros le mètre carré.

Quels sont les inconvénients

de la laine de roche ?

La laine de roche possède plusieurs avantages, mais elle présente tout de même quelques inconvénients. Bien que l’énergie économisée sur le long terme soit supérieure à l’énergie nécessaire pour sa fabrication, la laine de roche est produite à partir d’un composant non renouvelable (la roche volcanique). Elle se recycle donc peu, voire même pas du tout.

De plus, la laine de roche est très performante contre le froid, mais pas autant contre la chaleur. Elle a ainsi du mal à empêcher la chaleur de pénétrer en été alors qu’elle protège très bien contre les températures basses de l’hiver.

Ensuite, la laine de roche ne bénéficie pas d’une longévité très longue puisqu’il faut la remplacer environ tous les 15 ans. Enfin, la laine de roche présente des fibres volatiles et irritantes qui peuvent se révéler dangereuses s’il n’y a pas de film d’étanchéité à l’air installé.

La ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un isolant naturel fabriqué entièrement à partir de papiers et de journaux recyclés auxquels un additif ignifugeant est ajouté. Cet isolant n’est pas encore très utilisé en France, mais sa popularité augmente progressivement. La ouate de cellulose se présente sous la forme de plaques compactes, de panneaux texturés, de panneaux d’agencement ou encore de morceaux non compacts.

Quels sont les avantages de la ouate de cellulose ?

Tout d’abord, un avantage considérable de la ouate de cellulose est son bon rapport qualité/prix. En effet, le coût de l’installation de la ouate de cellulose varie entre 25 et 35 euros par mètre carré. De plus, la ouate de cellulose possède une excellente capacité thermique dont la conductivité varie de 0,035 à 0,041 W/(m.K). Cet isolant ne craint ni les rongeurs ni les parasites et il résiste contre la moisissure. Il est également ininflammable.

Ensuite, la ouate de cellulose a la particularité d’être très performante contre la chaleur. Une maison avec des combles isolés par la ouate de cellulose est donc plus agréable à vivre en été. Enfin, elle a l’avantage d’être un isolant écologique biosourcé.

Les inconvénients de la ouate de cellulose ?

Malgré ses nombreux avantages, la ouate de cellulose est un isolant encore très controversé à l’heure actuelle. Avant 2011, la ouate de cellulose contenait du sel de bore, mais le matériau avait été jugé trop dangereux. Il avait donc été remplacé par le sel d’ammonium. Cependant, les vapeurs d'ammoniac se sont révélées encore plus graves. Ainsi, le sel de bore a de nouveau été autorisé, mais cela pose évidemment des questions quant à la santé sur le long terme des habitants dont les combles ont été isolés avec de la ouate de cellulose.

De plus, la ouate de cellulose ne supporte pas bien l’humidité à cause de sa composition en papier. En cas d’infiltration d’eau par la toiture, des champignons risquent de pousser dans les régions les plus humides.

Chiffrez l'isolation de vos combles, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Comment choisir entre la laine de roche et la ouate de cellulose ?

En conclusion, la laine de roche et la ouate de cellulose sont de très bons matériaux pour isoler les combles de votre maison. Si vous vivez dans des régions plus froides et que vous cherchez surtout à isoler votre maison en hiver, il est plutôt conseillé d’utiliser de la laine de roche. Au contraire, si vous voulez vous protéger de la chaleur en été, la ouate de cellulose est probablement un choix plus approprié.

Poursuivez votre lecture