Prime PAC : remplacez votre pompe à chaleur grâce à une aide financière

En matière d’efficacité énergétique, les pompes à chaleur comptent parmi les équipements les plus performants. En utilisant les énergies renouvelables, celles-ci permettent une réduction significative de la facture de chauffage et une préservation plus poussée de l’environnement. Mais leur installation coûte souvent très cher ! Comptez entre 5 000 et 25 000 € d’investissement selon le modèle sélectionné. Alors, quel montant de prime énergie pompe à chaleur pouvez-vous espérer en contrepartie de leur mise en fonctionnement ? Dans cet article, nous parcourons les modalités de calcul de la prime PAC et vous donnons quelques exemples de primes potentiellement perceptibles selon votre cas de figure.

Financez votre pompe à chaleur avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Comment est défini le montant de la prime PAC ?

Les modalités de calcul de la prime énergie PAC sont définies par le gouvernement. Plusieurs critères entrent en ligne de mire : performance de la pompe à chaleur, zone climatique ou encore superficie chauffée.

Le type de pompe à chaleur à installer

Plus le modèle de pompe à chaleur installé est performant, plus il vous permettra de réaliser des économies d’énergie (comptabilisées en kWh Cumac). Ainsi, le montant de la prime PAC augmente proportionnellement à la performance de l’appareil. En matière de primes pac, des taux d’efficacité énergétique minimum sont fixés pour bénéficier de la prime énergie (111% d’ETAS pour les PAC classiques et 126% pour les modèles basse consommation par exemple).

Mais vous pouvez choisir de dépasser ces standards pour bénéficier d’une aide supérieure (et de meilleures performances), comme nous le verrons dans l’explication pratique ci-dessous.

La surface habitable chauffée

La surface chauffée entre dans le calcul du montant de la prime PAC puisque plus la superficie est élevée (en m²), plus le facteur correctif est élevé. Ce facteur correctif évoluant entre 0,5 et 2,5 multiplié au nombre de kWh cumac économisés correspond au montant de certificats CEE liés à votre chantier. Ainsi, pour un appartement d’une surface chauffée de moins de 35 m², le facteur correctif s’élève à 0,5. Il est de 1 pour une superficie de 60 à 70 m² et de 2,5 lorsque la surface chauffée est supérieure à 130 m².

La situation géographique : un critère décisif dans le montant de la prime PAC

En matière de prime énergie, le territoire français est découpé en plusieurs zones : H1, H2 ou encore H3, définies en fonction des conditions climatiques. Ainsi, H1 correspond à la zone située au Nord-Est français, H2 à l’ouest de la France et H3 au Sud, où il fait naturellement plus chaud. En quoi ces zones climatiques influencent-elles le calcul du montant de la prime PAC ? En fait, celui-ci sera moins important dans les zones où la température est élevée puisque les besoins en chauffage y sont d’ores et déjà réduits.

Les économies d’énergie réalisées en zone H3 sur une même habitation seront moindres par rapport aux économies réalisées dans le Nord, où le besoin en chauffage est important.

Prenons quelques exemples concrets pour illustrer les critères précédents (pour un appartement).

  • Pour une PAC à ETAS > 120% en zone H3 (chaude), le nombre de kWh cumac potentiellement économisés s’élève à 21 700 / an, contre 39 700 kWh en zone H1 (froide).

  • Pour un ETAS compris entre 110 et 120%, le montant unitaire de kWh cumac économisés chute : 17 600 en zone H3 et 32 200 en zone H1.

Plus les kWh cumac sont élevés, plus le montant de la prime PAC le sera aussi.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Montant de la prime PAC

Prenons l’exemple de l’installation d’une PAC air/eau moyenne température dans une maison et pour un foyer de 3 personnes dont les revenus sont inférieurs à 26 170 €.

Adaptons maintenant les mêmes exemples de primes PAC pour l’installation d’une PAC air/eau moyenne température dans une maison et pour un foyer de 3 personnes dont les revenus sont cette fois compris entre 26 170 € et 33 547 €.

Comment maximiser le montant de votre prime PAC ?

Vous souhaitez savoir dans quelle mesure bénéficier d’une prime PAC plus importante ? Sachez qu’il est possible de recevoir une aide importante en cas de remplacement de votre cuve à fioul.

Attention ! La prime énergie CEE n’indemnise plus cette opération depuis le 31 décembre 2020. Pour percevoir une subvention, vous devrez donc faire une demande Ma Prime Renov, une aide forfaitaire destinée à tous les propriétaires occupants ou bailleurs de votre logement. Celle-ci est cumulable avec la prime énergie sur les autres opérations comme l’installation d’une pompe à chaleur. Le fioul est l’une des énergies les plus coûteuses et les plus polluantes à l’heure actuelle !

Le remplacement de votre chaudière fioul ou gaz traditionnelle sera sans conteste d’une grande utilité pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. N’hésitez pas !

Comment expliquer que le montant de la prime PAC varie d’un fournisseur d’énergie à l’autre ?

Si le calcul des primes pompe à chaleur est le même, certains acteurs vous reverseront tout simplement moins d’argent pour les mêmes travaux, c’est un fait. Ainsi, effectuer une simulation de prime PAC en ligne avant de vous lancer dans vos démarches est essentiel. Vous obtiendrez selon les acteurs du marché un montant de prime PAC estimatif fixé en fonction des spécificités de votre chantier. Il s’agira de confirmer cette estimation avec un interlocuteur dédié par la suite, mais il s’agit tout de même d’une bonne entrée en matière. Effectuer une simulation de prime énergie est envisageable en quelques minutes seulement. Si vous connaissez les détails du prochain chantier à mener, pourquoi hésiter ?

Notez que d’autres critères varient en fonction des différents acteurs de l’énergie : simplicité de création du dossier et délais de versement de la prime PAC, type de prime PAC versée (sous forme de chèque, de virement bancaire, de bon d’achat…).

Qui peut bénéficier de la prime pompe à chaleur ?

Tout le monde peut bénéficier d’une prime énergie pour l’installation d’une pompe à chaleur. Les ménages aux revenus très modestes sont en revanche éligible à une prime énergie Plus d’un montant bonifié qui atteint le double du montant des primes pompe à chaleur classique. Renseignez-vous auprès de l’Anah pour savoir si votre ménage remplit les plafonds de revenus.

Poursuivez votre lecture