Chaudière à condensation ou pompe à chaleur, laquelle est la plus adaptée ?

Les industriels du chauffage domestique consacrent une part importante de leur budget à la recherche et au développement de nouveaux produits, de manière à intégrer les dernières technologies disponibles dans leurs pompes à chaleur et leurs chaudières à condensation. Ces équipements annoncent des rendements impressionnants et leur renouvellement permet souvent de réduire le montant des factures d’énergie du logement. Vous pouvez même bénéficier d'une prime énergie pompe à chaleur ou chaudière !

Que vous réalisiez une construction neuve ou une rénovation, le choix entre une chaudière à condensation ou une pompe à chaleur sera différent. Nous vous expliquons ci-dessous quand il est préférable de choisir l’un ou l’autre de ces systèmes de chauffage.

Financez votre pompe à chaleur avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Quelles sont les différences entre une pompe à chaleur et une chaudière à condensation ?

La pompe à chaleur et la chaudière à condensation peuvent toutes les deux réchauffer un logement et l’alimenter en eau chaude sanitaire, mais la comparaison s’arrête là. Ces équipements diffèrent sur de nombreux points : principe de fonctionnement, rendement, énergie utilisée, espace et raccordements nécessaires.

Une chaudière à condensation, c’est quoi ?

La chaudière à condensation brûle un combustible dans son foyer. Les chaudières modernes sont alimentées en gaz, les anciens modèles au fioul ne sont quasiment plus commercialisés à cause de l’importante pollution qu’ils génèrent. À proximité du foyer, de l’eau circule à l’intérieur de tubes. Elle se réchauffe ainsi dans la chaudière et peut ensuite alimenter la maison en eau chaude sanitaire ou en chauffage.

La particularité des chaudières gaz à condensation, c’est qu’elles offrent un rendement supérieur à 100 % en condensant la vapeur d’eau contenue dans les fumées de combustion pour réchauffer l’eau de retour du circuit de chauffage.

Les chaudières à condensation sont dimensionnées pour fournir toute l’énergie thermique nécessaire à la maison.

Une pompe à chaleur, c’est quoi ?

Les pompes à chaleur (PAC) sont des équipements plus écologiques, qui utilisent les calories du milieu à proximité du logement.

Les pompes à chaleur aérothermiques sont les plus courantes, tandis que les pompes à chaleur géothermiques sont plus efficaces, mais plus chères et complexes à mettre en place.

Dans les deux cas, leur avantage face aux chaudières à condensation est qu’elles consomment seulement de l’énergie électrique pour leur fonctionnement, puisqu’elles n’utilisent pas de combustible fossile émetteur de polluants atmosphériques.

On peut aussi préciser qu’un fonctionnement réversible est possible, afin de rafraîchir la résidence pendant les chaudes journées d’été.

En rénovation, les chaudières peuvent facilement remplacer un ancien équipement au fioul ou au gaz, sans qu’il soit nécessaire de réaliser d’importants travaux de mise en place.

Les pompes à chaleur aérothermiques

Les pompes à chaleur aérothermiques captent les calories présentes dans l’air extérieur. Les PAC air-air restituent la chaleur grâce à des ventilateurs convecteurs, également appelés splits. Les PAC aie-eau transmettent l’énergie thermique au réseau de chauffage ou d’eau chaude sanitaire du logement.

Les pompes à chaleur aérothermiques sont relativement compactes et peuvent souvent s’intégrer facilement à proximité d’une maison. On les place généralement à un endroit calme et peu fréquenté, pour éviter les nuisances sonores de son fonctionnement.

Le défaut de ces PAC est que leur efficacité diminue sensiblement l’hiver, en particulier dans les régions où les températures négatives sont courantes. Dans ce cas, il est nécessaire de renforcer le système de chauffage à l’aide d’un équipement d’appoint comme une petite chaudière.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Les pompes à chaleur géothermiques

Les pompes à chaleur géothermiques captent les calories présentes dans le sol. Cette technologie fonctionne toute l’année et dans toutes les régions, sans influence de la température de l’air extérieur. La quantité d’énergie thermique disponible dépend de l’équipement et de l’étendue du réseau de captage souterrain.

Bien qu’elle offre à la fois une réelle efficacité et une solution écologique pour chauffer son logement, la pompe à chaleur géothermique souffre d’un défaut important : elle est complexe à installer et nécessite le dépôt d’une demande de modification des sols en mairie, la réalisation d’un forage et la pose d’un circuit de captation souterrain. Cela engendre des frais élevés d’installation.

En rénovation, on privilégie la chaudière à condensation

Les contraintes à l’installation des pompes à chaleur font qu’en rénovation, on privilégie normalement l’achat d’une chaudière gaz à condensation. Cet équipement s’intègre parfaitement dans le système de chauffage existant et offre un excellent rendement. En optant, en rénovation, pour une chaudière gaz à condensation, vous réduisez les frais d’installation et retrouverez rapidement un logement à bonne température.

En construction neuve, on préfère la pompe à chaleur

En construction neuve, les pompes à chaleur prennent tout leur sens, puisqu’elles peuvent être dimensionnées spécifiquement pour le bien immobilier. Les PAC géothermiques sont installées presque uniquement dans des logements neufs, à cause de l’étendue des travaux engendrée par le réseau de captage souterrain.

Les logements neufs profitent généralement d’une excellente isolation thermique, ils nécessitent donc moins d’énergie que les constructions anciennes, pour chauffer à la même température une surface habitable équivalente. Dans les régions tempérées comme le sud de la France, on peut se contenter d’une pompe à chaleur aérothermique pour assurer la régulation de température du logement, aussi bien l’été que l’hiver. Cela permet de profiter d’un agréable confort toute l’année, en utilisant une technologie basée sur une ressource renouvelable et locale.

Pompe à chaleur et chaudière à condensation sont deux équipements de chauffage efficaces.

Les chaudières gaz à condensation et les pompes à chaleur sont deux technologies de chauffage modernes. La première offre un rendement exceptionnel et la seconde utilise une source d’énergie renouvelable. Ces équipements sont donc subventionnés par l’État dans le cadre du chantier de modernisation du secteur résidentiel et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Leurs acheteurs peuvent bénéficier d’aides financières à l’achat et à l’installation.

Nous concluons cet article sur une information importante : il existe aujourd’hui des pompes à chaleur hybrides, dotées à la fois d’un système de captage des calories de l’air et d’une chaudière gaz à condensation. Il s’agit d’un équipement compact regroupant ces deux technologies de chauffage. Les pompes à chaleur hybrides font la promesse d’un niveau de confort optimal, de factures énergétiques réduites et de l’exploitation d’une ressource naturelle pour le chauffage résidentiel.

Poursuivez votre lecture