Chauffez mieux votre logement avec une pompe à chaleur eau eau haute température

Vous envisagez d’acquérir une pompe à chaleur eau-eau pour couvrir les besoins en chauffage de votre logement ? C’est un choix judicieux qui vous assure d’excellentes performances énergétiques tout en réduisant considérablement votre empreinte carbone. En exploitant l’énergie contenue dans les nappes d’eau souterraines grâce à un forage, cette technologie peut diminuer par 4 voire 5 votre consommation d’électricité et votre recours aux énergies fossiles. Si les avantages de ce dispositif sont nombreux, les critères à prendre en compte pour choisir le modèle le plus approprié à votre projet le sont également. Puissance, marque…

Vous devez également choisir entre une pompe à chaleur (PAC) eau-eau basse température ou haute température. Tout aussi performante que son homologue basse température, une PAC eau-eau haute température peut chauffer l’eau du système thermique hydraulique du logement jusqu’à 80 °C ! Regardons plus précisément les caractéristiques de la pompe à chaleur eau-eau haute température.

Financez votre pompe à chaleur eau eau avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Pompe à chaleur eau eau haute température,

comment ça marche ?

Cet équipement fonctionne sur le même principe qu’une PAC aquathermique basse température. Grâce à un forage, des capteurs absorbent les calories contenues dans l’eau souterraine à l’aide d’un fluide frigorigène. Celui-ci passe à l’état gazeux au contact de cette chaleur.

Un compresseur augmente sa pression et ainsi sa température pour le chauffer une nouvelle fois. Le fluide est alors condensé et libère son énergie grâce à son passage à l’état liquide. Cette chaleur est répartie dans le système de chauffage hydraulique du logement. Le fluide peut recommencer son cycle de captage. Un système de pompe assure la bonne circulation des fluides.

Des performances remarquables

Le COP (Coefficient de Performances) vous informe sur les capacités de l’appareil : un COP de 4 indique que vous obtenez 4 fois plus d’énergie de chauffage qu’une installation classique à partir d’une seule unité d’électricité. Vous réduisez ainsi par quatre votre consommation électrique. Cela entraine automatiquement une baisse similaire de votre facture énergétique. Selon le COP du modèle et une installation dans les règles de l’art, vous pouvez faire 75 % d’économies et rentabiliser l’équipement et la pose en 10 ans.

De plus, le confort thermique offert par une PAC eau-eau est optimal. Cette technologie n’est pas tributaire des changements climatiques, contrairement aux PAC aérothermiques dont le rendement dépend directement des températures extérieures. En effet, le fonctionnement d’une pompe à chaleur repose sur la différence de température entre la source froide (où l’énergie est prélevée) et la source chaude (où l’énergie est restituée).

Plus la différence entre ces températures est réduite, plus le fonctionnement est performant. Grâce à ses capteurs profondément enfouis dans le sol, la PAC eau-eau exploite une source d’énergie relativement constante. En moyenne, quelle que soit la saison, la température des eaux souterraines est de 7 à 10 °C environ. Bien évidemment, il existe des variations de température selon les régions et les saisons, mais leur amplitude est trop réduite pour affecter le fonctionnement du dispositif.

Une PAC aquathermique, qu’elle soit haute ou basse température, présente les plus hautes performances accessibles sur le marché actuellement.

La pompe à chaleur eau eau haute température, idéale en rénovation

Une PAC eau-eau haute température chauffe l’eau du système de chauffage autour de 65 °C, contrairement à une PAC basse température où la température de l’eau monte en moyenne à 45 °C. La haute température est adaptée à un système de chauffage relativement ancien, notamment avec des radiateurs en fonte. Dans les constructions récentes, le système de chauffage fonctionne généralement à basse température. C’est le cas des radiateurs dernière génération, ou des planchers chauffants. Une PAC eau-eau haute température est donc recommandée pour un logement construit avant la norme RT 2012, voire RT 2005, et concerne un parc de logements plus énergivores que les constructions récentes.

Bien évaluer vos besoins

Dans le cadre d’une rénovation, pensez à bien évaluer vos besoins et vous renseigner sur les nombreuses aides financières auxquelles vous pouvez avoir droit.

Peut-être est-il avantageux d’engager des travaux plus conséquents afin de modifier également votre installation thermique intérieure et installer des radiateurs basse consommation en plus d’améliorer l’isolation du logement.

Suivant vos revenus fiscaux et la nature des travaux, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’ ou du programme « Habiter mieux » de l’Anah. Il est alors possible de vous tourner vers une PAC eau-eau basse température.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Les différences entre une pompe à chaleur eau eau haute température et basse température

La puissance et la taille

Compte tenu de la température qu’elle doit assurer pour répondre aux besoins en chauffage, une PAC eau-eau haute température est généralement plus chère qu’une PAC eau-eau basse température pour une même surface de logement et les mêmes conditions d’installation. Le prix augmente principalement en fonction de la puissance nécessaire pour que l’appareil réponde aux exigences de températures. Puisque l’isolation des logements dans lesquels elle est amenée à être installée est souvent ancienne et de piètre qualité, elle doit présenter une puissance supérieure pour couvrir les déperditions de chaleur et fournir un confort thermique satisfaisant.

D’une puissance supérieure, l’installation est aussi plus volumineuse et la quantité de fluide frigorigène plus importante. Attention : l’entretien annuel par un professionnel est obligatoire dès que la masse du fluide frigorigène est supérieure à 2 kg.

Le prix

L’installation d’une PAC eau-eau haute température présente les contraintes inhérentes aux PAC aquathermiques. La profondeur nécessaire pour atteindre l’eau à exploiter peut justifier un forage de plusieurs dizaines de mètres et augmenter considérablement le cout total. Beaucoup de critères sont à prendre en compte pour évaluer le prix de la PAC eau-eau haute température qui correspond à un projet particulier. On estime en moyenne le cout d’une PAC aquathermique entre 10 000 euros et 25 000 euros. Sachez donc qu’une PAC eau-eau haute température est plus onéreuse qu’une PAC eau-eau basse température. Mais les performances énergétiques et le confort thermique sont les mêmes.

Poursuivez votre lecture