Combien coûte une pompe à chaleur ? Détail de l'installation d'une PAC

De plus en plus de particuliers font le choix d’installer à leur domicile, aussi bien en construction neuve qu’en rénovation, une pompe à chaleur. Cet équipement permet de réduire considérablement le montant des factures d’énergie, qu’il soit utilisé seul ou en complément d’un système de chauffage existant. Le prix des pompes à chaleur varie de 5 000 € à plus de 20 000 €. Pensez à la prime énergie pompe à chaleur afin de réduire le coût d'achat de l'appareil. Lorsque l’on souhaite simuler le cout d’une pompe à chaleur, il faut prendre en compte tous les paramètres : achat, installation, entretien et consommation électrique. Pour y voir plus clair, nous faisons le point dans les paragraphes suivants sur les frais auxquels s’attendre quand on utilise une pompe à chaleur à son logement.

Financez votre pompe à chaleur avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Quelles sont les trois grandes familles de pompes à chaleur ?

Les pompes à chaleur sont décomposées en trois grandes familles, qui se différencient par la source d’énergie thermique qu’elles utilisent et par la manière dont elles diffusent la chaleur récupérée. On trouve les trois types de pompes à chaleur suivants :

  • La pompe à chaleur géothermique : elle récupère la chaleur du sol ou de la nappe phréatique pour la transférer dans la maison ou dans son réseau d’eau chaude sanitaire.

  • La pompe à chaleur aquathermique (ou hydrothermique) : elle récupère la chaleur d’une source d’eau pour la transférer dans le réseau d’eau chaude sanitaire.

  • La pompe à chaleur aérothermique : elle récupère la chaleur de l’air pour la transférer dans l’air de la maison ou dans son réseau d’eau chaude sanitaire.

Les différences de technologie sont à l’origine de grandes différences tarifaires. D’une manière générale, les frais d’installation des pompes à chaleur géothermiques sont sensiblement plus élevés que ceux des autres modèles, car il est nécessaire de creuser et d’installer un réseau sous-terrain de captage de chaleur.

D’où viennent les différences de prix des pompes à chaleur ?

De nombreux éléments définissent le prix d’une pompe à chaleur. On peut retenir les critères suivants :

  • La source d’énergie : les pompes à chaleur aérothermiques étant moins chères que les autres.

  • Le coefficient de performance : il détermine l’efficacité de l’appareil en comparant l’énergie électrique consommée et la quantité de chaleur transférée.

  • Le mode de restitution de la chaleur : un circuit doté d’un fluide caloporteur est plus efficace, mais plus cher qu’un système par ventilation.

  • La taille du logement (surface, nombre de pièces, nombre d’occupants) : elle fixe la puissance nécessaire.

  • La zone géographique d’habitation et son climat.

  • La technologie de chauffage du logement (chauffage par le sol, radiateurs à eau chaude)

  • Les accessoires liés à la pompe à chaleur : coffret de régulation, sondes, pompe de relevage des PAC aquathermiques

  • Les options : climatisation réversible, chauffage d’une piscine

Quel est le prix moyen de chaque type de pompe à chaleur ?

En gardant à l’esprit que les prix des pompes à chaleur dépendent de tous les paramètres évoqués dans le paragraphe précédent, nous vous proposons une estimation du cout à l’achat de chaque type de pompe à chaleur, pour une maison d’une surface de 120 m².

  • Pompe à chaleur aérothermique (air/air) : de 6000 € à 10 000 €

  • Pompe à chaleur aérothermique (air/eau) : de 8000 € à 16 000 €

  • Pompes à chaleur aquathermique ou géothermique (eau/eau, sol/eau et sol/sol) : de 20 000 € à 40 000 €

À ce prix d’achat, il convient d’ajouter le tarif de la pose réalisée par un professionnel de l’isolation et des technologies de chauffage : entre 1500 € et 5000 €. Les pompes à chaleur aquathermique et géothermique requièrent un système de captage en sous-sol : le forage de capteurs verticaux est facturé environ 100 € par mètre linéaire.

Les appareils de restitution de la chaleur doivent aussi être considérés dans les couts d’installation d’une pompe à chaleur :

  • Pour un plancher chauffant, estimer entre 50 € et 80 €/m² pour la pose et le matériel

  • Pour un système de radiateurs basse température, on calcule approximativement 3000 € à 5000 € pour l’ensemble du logement

  • Pour un système de ventilateurs convecteurs, on compte de 1000 € à 3000 €, en fonction du nombre de pièces à chauffer

Quels sont les couts d’entretien d’une pompe à chaleur ?

Comme les chaudières, les pompes à chaleur doivent faire l’objet d’un entretien annuel, réalisé par un technicien chauffagiste professionnel. Généralement, c’est l’installateur de l’appareil qui propose un contrat d’entretien et de maintenance pour l’équipement, dont la prestation est facturée entre 150 € et 300 € par an.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Quels subventions pour faciliter l’achat et l’installation pompe à chaleur ?

L’achat et l’installation d’une pompe à chaleur sont des dépenses importantes, qui peuvent être réduites en bénéficiant des aides prévues pour inciter à la transition énergétique dans le domaine résidentiel :

  • Le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie

  • MaPrimeRénov’, qui s’adresse aux propriétaires de logements construits depuis plus de deux ans

  • L’offre « Coup de pouce énergie », dédiée aux ménages modestes

  • L’écoprêt à taux zéro

  • La TVA à taux réduit de 5,5 % pour les travaux réalisés par une entreprise RGE (Reconnue Garante de l’Environnement)

Poursuivez votre lecture