Comment choisir sa pompe à chaleur : Ce qu'il faut prendre en compte pour le chauffage

Les pompes à chaleur sont des équipements de chauffage thermodynamiques à énergie renouvelable. Elles sont en mesure de récupérer les calories d’une source comme l’air, l’eau ou le sol pour les transférer et réchauffer ainsi l’air d’un logement, alimenter son réseau de chauffage central ou son circuit d’eau chaude sanitaire. Cela leur vaut une éligibilité à la prime énergie pompe à chaleur. Pour bien choisir sa pompe à chaleur, il convient tout d’abord de déterminer les besoins du logement puis de dimensionner l’appareil selon le nombre de personnes hébergées et la surface totale du bien immobilier.

Financez votre pompe à chaleur avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Choisir le type de pompe à chaleur selon la situation et les besoins

Les pompes à chaleur aérothermiques (qui récupèrent la chaleur de l’air extérieur pour la transférer au logement) sont les plus courantes et les moins chères, car elles sont les plus simples à installer et à mettre en œuvre.

Quand doit-on choisir une pompe à chaleur air/air ?

Les pompes à chaleur air-air puisent les calories présentes dans l’air extérieur pour les diffuser dans l’air du logement, par l’intermédiaire de ventilateurs convecteurs. Elles répondent donc aux besoins de ceux qui veulent réaliser le chauffage de leur logement de manière écologique et économique en passant par un système de ventilation.

L’installation d’une pompe à chaleur air-air est à privilégier dans les cas suivants :

  • Lorsque les ressources financières sont limitées, car c’est le « premier prix » dans le milieu des pompes à chaleur.

  • Lorsque le logement est situé dans une zone tempérée, car les pompes à chaleur air/air sont compatibles avec la climatisation réversible et qu’elles perdent en efficacité si l’air atteint des températures négatives.

  • Dans le cadre du remplacement d’un ancien dispositif de chauffage, car l’installation ne nécessite pas de gros travaux d’aménagement.

  • Dans les logements équipés de radiateurs électriques, qui sont le parfait complément de la diffusion par ventilation.

Les pompes à chaleur air/air offrent des avantages intéressants, comme la possibilité de moduler le chauffage pièce par pièce et de le contrôler à distance, ainsi que d’assainir l’air ambiant grâce à l’utilisation de filtres.

Le principal inconvénient des pompes à chaleur air/air est qu’elles ne sont pas aptes à alimenter un réseau d’eau chaude sanitaire et doivent donc être installées en complément d’une chaudière, qu’elles ne peuvent pas remplacer.

Quand doit-on choisir une pompe à chaleur air/eau ?

Les pompes à chaleur air-eau puisent les calories présentes dans l’air extérieur pour les diffuser dans le circuit de chauffage du logement. Ce sont les radiateurs à eau chaude ou le plancher chauffant qui permettent de restituer l’énergie thermique extraite par la pompe à chaleur, à l’intérieur de la maison.

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau est à privilégier dans les cas suivants :

  • Lorsque l’équipement doit assurer l’alimentation du logement en chauffage et en eau chaude sanitaire.

  • Lorsque le logement est situé dans une zone tempérée, car les pompes à chaleur air/eau sont compatibles avec la climatisation réversible et qu’elles perdent en efficacité si l’air atteint des températures négatives.

  • Dans le cadre du remplacement d’un ancien dispositif de chauffage, car l’installation ne nécessite pas de gros travaux d’aménagement et peut être reliée facilement au réseau de chauffage central existant.

Il n’est pas recommandé d’utiliser uniquement une pompe à chaleur air/eau pour chauffer son logement.

Si vous envisagez une PAC air/eau, nous vous conseillons de prévoir un équipement d’appoint ou de relève.

Quand doit-on choisir une pompe à chaleur géothermique ou aquathermique ?

Les pompes à chaleur géothermique ou aquathermique puisent les calories provenant du sol ou des nappes phréatiques, grâce à un réseau de captage sous-terrain. Elles bénéficient d’un excellent coefficient de performance et transmettent directement l’énergie thermique via les radiateurs à eau chaude ou le système de chauffage par le sol installé dans le logement.

L’installation d’une pompe à chaleur géothermique ou aquathermique est à privilégier uniquement dans le cas d’une construction d’un logement neuf. En effet, le forage et la mise en place du réseau de captage représentent plusieurs contraintes : en premier lieu, il nécessite une grande surface de terrain disponible. Il convient ensuite de réaliser, en mairie, une demande d’autorisation de modification des sous-sols. Enfin, une entreprise spécialisée peut réaliser les travaux nécessaires afin de construire le circuit de captage et de rejet de l’eau souterraine.

Les pompes à chaleur géothermique et aquathermique sont chères, aussi bien à l’achat qu’à l’installation. Pour cela, on les réserve aux bâtiments de grande taille, pour lesquels elles offrent des performances nettement supérieures aux autres modèles de pompes à chaleur et assurent ainsi de véritables économies sur les factures d’énergie.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Comment déterminer la puissance de sa pompe à chaleur ?

Il est essentiel, dès le début du projet, de déterminer les caractéristiques du logement et le niveau de confort requis afin de choisir une pompe à chaleur dont la puissance répond à ces attentes. En optant pour un appareil sous-dimensionné, on prend le risque d’abimer plus rapidement l’équipement en le faisant fonctionner en permanence à plein régime. De plus, les économies d’énergie de seront pas aussi importantes qu’escompté, puisqu’il sera nécessaire d’utiliser régulièrement le chauffage d’appoint. En surdimensionnant l’installation nécessaire, on augmente le prix de la pompe à chaleur et de son installation, sans raison.

Pour déterminer les caractéristiques de la pompe à chaleur la plus adaptée à votre logement et à vos critères, demandez un devis à plusieurs entreprises certifiées RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). Vous devrez leur fournir les informations suivantes :

  • La superficie du logement

  • Le nombre de pièces

  • Le nombre de personnes hébergées

  • La température intérieure souhaitée

  • Les préférences personnelles (ventilation, eau chaude sanitaire, radiateurs à eau chaude, chauffage par le sol)

Ils seront ainsi à même de vous proposer les meilleures pompes à chaleur en fonction de votre situation personnelle. Il ne vous restera plus qu’à comparer les devis pour retenir l’offre la plus intéressante.

Souvent, des subventions sont accessibles pour faciliter l’installation d’équipements favorisant le respect de l’environnement, comme les pompes à chaleur utilisées dans le secteur résidentiel. Pensez à vérifier si vous êtes éligibles à ces aides financières !

Poursuivez votre lecture