Prix d'une pompe à chaleur air eau : tarifs et installation

Aérothermique ou géothermique, la pompe à chaleur (PAC) est un dispositif performant pour réduire votre impact environnemental sans sacrifier à votre confort de chauffage. En exploitant l’énergie naturellement contenue dans l’air ou dans la terre, elle permet de réduire considérablement votre facture d’électricité grâce à une énergie gratuite et accessible à tous. Plus chère qu’une chaudière classique, une pompe à chaleur air-eau coute en moyenne 9 000 euros et davantage quand elle chauffe aussi l’eau sanitaire. Pour limiter ce cout, l'Etat a mis en place des aides comme la prime énergie pompe à chaleur air eau. Avec des variations de prix de plusieurs milliers d’euros, comment savoir combien coute la PAC la plus adaptée à votre projet ?

Financez votre pompe à chaleur air eau avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Que paie-t-on dans une pompe à chaleur air-eau ?

La technologie

Pour chauffer le logement et l’eau courante, elle utilise un fluide frigorigène pour capter les calories de l’air extérieur. Comme il est très froid à l’état liquide, il se transforme en gaz grâce à un évaporateur lorsqu’il est réchauffé par l’air extérieur, même si les températures sont basses. Un compresseur le comprime, ce qui a pour effet d’augmenter encore sa température. La chaleur est transmise dans le circuit de chauffage hydraulique. En traversant le détendeur, le gaz refroidit, sa pression diminue et il repasse à l’état liquide pour recommencer son cycle de concentration et de transfert de calories.

La puissance et la gamme

Le prix de votre PAC air-eau dépend de la puissance nécessaire pour couvrir vos besoins en chauffage. Cette puissance dépend de la taille de votre logement et de ses capacités thermiques ainsi que de l’utilisation ou non de la PAC pour fournir l’eau chaude sanitaire. La gamme de l’appareil, sa marque et le confort d’utilisation (notamment au niveau du bruit lors du fonctionnement) engendrent également des variations de prix importantes.

Ainsi, le prix moyen pour l’achat d’une PAC air-eau pour le chauffage seul, d’entrée de gamme et d’une puissance réduite de 6 kW est d’environ 4 000 euros. Pour la même PAC d’une puissance de 10 kW, il passe à 6 500 euros et à plus de 8 000 euros pour un modèle de meilleure qualité.

Combien vous coute réellement

une pompe à chaleur air-eau ?

Des aides attractives à l'achat

Pour encourager à la transition énergétique, l’État a mis en place un panel d’aides financières pour aider à l’achat de matériel performant visant à réduire l’impact environnemental du logement. Le dispositif MaPrimeRénov’ calcule le montant de l’aide suivant la nature du matériel, sa capacité à améliorer significativement votre consommation énergétique et vos revenus fiscaux. Ainsi, un foyer aux revenus très modestes peut recevoir jusqu’à 4 000 euros d’aide pour acheter une PAC air-eau !

Le montant de la prime porte sur l’achat du matériel et ne comprend pas la pose. On peut également cumuler les offres des partenaires privés, comme les fournisseurs d’énergie tels que les acteurs de la grande distribution. Grâce à ces Certificats d’économies d’énergie, ce même foyer peut obtenir une aide additionnelle de 4 000 euros en moyenne. Au final, la majeure partie du prix de la PAC air-eau est donc prise en charge par des aides extérieures, ce qui facilite considérablement l’accès à cette technologie.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Entretien et longévité

Selon la puissance de l’appareil, l’entretien annuel peut être obligatoire et vous pouvez opter pour un abonnement auprès de votre installateur à partir de 100 euros environ. Il vous appartient de veiller à dépoussiérer l’installation intérieure et extérieure et à retirer feuilles mortes et autres éléments qui peuvent potentiellement l’obstruer. Pendant la révision, c’est normalement à l’installateur de vérifier la pression du fluide frigorigène, de nettoyer le filtre et de faire la vidange. Grâce à un entretien régulier et de qualité, on estime la durée de fonctionnement moyenne d’une PAC air-eau à 20 ans environ sans rencontrer de problèmes de fonctionnement couteux. C’est un atout indéniable de ce type de technologie, peu chère au fonctionnement et à l’entretien.

Des factures réduites

Le COP ou Coefficient de Performance indique le rendement de l’appareil. Pour calculer l’efficacité de l’appareil, on doit mettre en miroir l’énergie consommée et l’énergie restituée. Le SCOP est une valeur plus précise sur le rendement de l’appareil en incluant la zone géographique et les variations climatiques saisonnières à l’année. Pour un fonctionnement économique, la valeur du COP ou du SCOP de votre PAC doit être d’au moins 3. Cela signifie que pour 3 kWh d’électricité utilisée, on récupère 9 kWh de chaleur ! Vous réduisez donc vos factures de chauffage par 3, voire par 5 avec un COP de 5. On estime que la PAC air-eau vous permet de réaliser en moyenne jusqu’à 75 % d’économie d’énergie, ce qui est non négligeable compte tenu de l’inflation du prix de l’électricité. En quelques années seulement, vous amortissez votre investissement de départ d’autant plus réduit grâce aux aides gouvernementales.

Poursuivez votre lecture