Remplacez votre équipement par une pompe à chaleur air eau grâce à la prime énergie

Le cout moyen de l’achat et de l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) air-eau est de 9 000 euros. Certes, les écarts de prix sont conséquents suivant de multiples critères comme la puissance de l’appareil ou sa marque. Mais le prix est nettement plus élevé qu’un système de chauffage classique, qu’il chauffe l’eau sanitaire ou non. Pour encourager la transition écologique et réduire le recours aux énergies fossiles, l’État a mis en place un panel d’aides financières attractif. MaPrimeRénov’, « Habiter Mieux », certificats d’économies d’énergie comme la prime énergie pompe à chaleur air eau… Faisons le point sur ces aides qui peuvent prendre en charge plus de la moitié de votre facture.

Financez votre pompe à chaleur air eau avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Pourquoi tant d’aides financières pour une pompe à chaleur air-eau ?

Un fonctionnement écologique et économique

Une pompe à chaleur air-eau est composée de deux groupes, un à l’extérieur et un à l’intérieur. Les calories de l’air extérieur sont absorbées par un liquide frigorigène qui passe à l’état gazeux en se réchauffant. Il est ensuite compressé pour concentrer davantage cette chaleur qui est transmise au système de chauffage hydraulique. Le COP (coefficient de performance) vous informe sur le rendement énergétique que vous pouvez espérer dans des conditions optimales d’utilisation. Ainsi, un COP de 4 indique que pour 1 kWh d’électricité, vous obtenez 4 kWh d’énergie produite. Votre consommation électrique est ainsi particulièrement réduite, tout en continuant à couvrir vos besoins en chauffage.

Réduire l’impact environnemental des anciens logements

Grâce à une PAC air-eau, l’impact environnemental de votre logement et vos émissions carbone associées au chauffage sont améliorés. Compte tenu de l’urgence climatique et de la nécessité de réduire le recours aux énergies fossiles, une PAC air-eau s’inscrit complètement dans la logique gouvernementale sur la rénovation des logements énergivores sans pénaliser les investisseurs face à des technologies nouvelles et couteuses.

Pourquoi tant d’aides financières pour une pompe à chaleur air-eau ?

MaPrimeRénov’

C’est LE dispositif le plus complet pour alléger la facture à l’achat d’une technologie permettant de réduire les dépenses énergétiques d’un logement. Depuis le 1er janvier 2021, il est renforcé et accessible dorénavant à tous les Français, propriétaires et copropriétaires, selon leurs revenus fiscaux et le niveau d’amélioration énergétique visé par la nature de la rénovation.

Le montant de la prime versée dépend de la catégorie à laquelle vous appartenez, selon les revenus de votre foyer fiscal. Il y a quatre catégories représentées par un code couleur, du bleu pour les foyers aux revenus très modestes au rose pour les revenus les plus aisés. La copropriété dispose de son propre forfait. Par exemple, pour une PAC air-eau, un foyer bleu a droit à 4 000 euros de prime, ce qui peut représenter la moitié du prix d’achat ! Au contraire, un foyer rose ne bénéficie pas de MaPrimeRénov’ pour cette installation. Le montant de la prime ne porte que sur le cout de l’appareil, sans prendre en compte la main d’œuvre pour l’installation.

Plusieurs bonifications sont mises en place pour récompenser la sortie du statut de « passoire thermique » du logement par exemple, ou pour récompenser les travaux ayant permis une amélioration de plus de 55 % des performances énergétiques du logement.

« Habiter mieux », CEE, TVA réduite…

MaPrimeRénov’ porte essentiellement sur des rénovations ponctuelles ou partielles. Pour un chantier plus global, le programme « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) est peut-être plus adapté à votre projet. Si vos travaux de rénovation permettent d’améliorer votre impact énergétique d’au moins 35 %, vous pouvez en bénéficier dans la limite du plafond fixé. Ce dispositif est destiné principalement aux ménages modestes à très modestes qui n’auraient pas accès à des technologies écologiques couteuses sans aide financière. Une PAC air-eau entre tout à fait dans le cadre d’une rénovation globale telle qu’elle est définie par l’Anah.

Les certificats d’économies d’énergie sont des primes proposées par les acteurs de l’énergie, qu’ils soient uniquement fournisseurs ou appartiennent à la grande distribution. Légalement tenus de participer à encourager la transition énergétique, ces entreprises proposent des primes dont le montant est calculé selon de nombreux critères variables de l’une à l’autre. N’hésitez pas à les démarcher et comparer les offres afin de savoir laquelle est la plus avantageuse.

À ces offres s’ajoutent l’accès un prêt à taux zéro spécifiquement dédié aux travaux de rénovation énergétique et l’application de la TVA à 5,5 %. Ce dernier est répercuté directement sur votre facture sans aucune démarche de votre part.

Certaines communes proposent également une exonération de la taxe foncière selon vos travaux.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Les modalités pour y souscrire

Un logement de plus de deux ans

Ces aides visent à améliorer le parc énergétique. Grâce aux normes RT 2012 et RE 2020, la qualité de l’isolation des nouveaux logements a considérablement augmenté et l’énergie nécessaire pour couvrir leurs besoins a réduit. De fait, le niveau d’amélioration qu’apporte la PAC air-eau à votre logement est un critère important dans l’évaluation du montant auquel vous avez droit. Plus votre logement est ancien, plus il correspond à des normes de construction qui ne répondent plus aux nécessités écologiques d’aujourd’hui.

Un artisan RGE

Pour bénéficier de ces aides, vous devez confier l’installation de la PAC air-eau à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). C’est la garantie d’un regard d’expert sur le matériel choisi et sur la qualité de l’installation. Vous êtes ainsi assurés d’avoir acheté la PAC air-eau la plus adaptée à vos besoins et de l’utiliser dans des conditions optimales.

Cumul entre certaines aides, mais pas d’autres

Vous pouvez cumuler MaPrimeRénov’ et les CEE, mais devez choisir entre faire appel à MaPrimeRénov’ ou « Habiter mieux ». Vous ne pouvez pas cumuler les CEE entre eux. À vous de comparer les offres localement et de choisir celle qui est la plus intéressante financièrement. Quant à la TVA réduite, elle est automatiquement comprise dans l’achat, quel que soit le dispositif d’aide auquel vous souscrivez.

Poursuivez votre lecture