Efficacité énergétique garantie la pompe à chaleur air air et la prime énergie

La PAC ou pompe à chaleur air air utilise l’énergie renouvelable qu’est l’air pour chauffer efficacement votre habitation. En cela, vos consommations en électricité sont réduites au maximum et vous pouvez même selon les cas, diviser par 3 votre facture énergétique. C’est pourquoi il vous est possible de toucher une prime énergie pompe à chaleur air air lors de son installation. Justement, nous vous en disons plus au sujet de cette prime pour énergie renouvelable et de ses conditions d’éligibilité.

Financez votre pompe à chaleur air air avec la prime énergie

Les pompes à chaleur utilisent l’air, l’eau ou la terre pour chauffer votre habitation. C'est actuellement le système de chauffage le plus économique et écologique.

  • Jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture d’énergie

  • Votre pompe à chaleur indemnisée jusqu’à 12 000 €

  • Une efficacité énergétique supérieure à 111 %

Instantané, gratuit et sans engagement.

Prime pompe à chaleur air air : chantiers, appareils et foyers éligibles

A qui s’adresse la prime énergie pompe à chaleur air air ?

La prime énergie pompe à chaleur est attribuée depuis 2005 aux ménages désireux d’améliorer les performances énergétiques de leur logement, notamment avec les pompes à chaleur aérothermique. Mais pouvez-vous en profiter ? La réponse est oui, si tous les critères suivants sont réunis :

  • Vous êtes propriétaire ou locataire d’un logement (maison ou appartement) situé en France.

  • Vous résidez fiscalement en France et prenez à votre charge l’ensemble des travaux. La prime énergie est en effet versée à un seul individu.

  • Le logement sur lequel porte les travaux a plus de 2 ans d’ancienneté. La prime récompense les travaux de rénovation énergétique et non de construction d’un logement, quelles que soient ses performances.

Vous l’aurez remarqué : il n’existe aucune condition de ressources pour bénéficier d’une prime énergie pour pompe à chaleur air air. Toutefois, si vos revenus sont modestes, vous pouvez prétendre à une prime énergie Plus. Son montant peut être jusqu’à deux fois plus important que la prime énergie traditionnelle !

En matière de PAC air air, la prime est majorée en 2021 pour les ménages au RFR inférieur à 30 572 € par an pour une famille de 4 personnes en Province. Ce montant passe à 42 381 € / an pour les ménages de 4 personnes vivant en Île-de-France.

Quels sont les chantiers concernés ?

Tous les chantiers de rénovation énergétique comprenant l’installation d’une PAC air air sont concernés, si tant est que vous ayez rempli les conditions mentionnées ci-dessus.

Attention néanmoins : il existe un impératif supplémentaire. Vous devez réaliser les travaux en faisant appel à un artisan certifié RGE dans le domaine des pompes à chaleur. Celui-ci doit réaliser l’ensemble des travaux et se charger d’acheter le matériel. Une pré-visite du chantier doit également être prévue avant le commencement des travaux.

Le recours obligatoire à un artisan RGE constitue pour le gouvernement une façon de mettre en avant ces professionnels, formés volontairement aux chantiers liés à la performance énergétique. L’objectif est également d’accélérer la transition énergétique du parc résidentiel.

Les spécificités des PAC air air éligibles

Pour ce qui est de la prime pompe à chaleur air air, les conditions d’éligibilité des appareils sont décrites dans la fiche d’opération standardisée BAR-TH-129. Il y est écrit que la performance de l’appareil (coefficient de performance) doit être supérieure ou égale à 3,9. La puissance nominale de l’appareil doit être inférieure ou égale à 12 kW. L’installation d’une pompe à chaleur air air réversible doit répondre aux mêmes critères.

Mais de quoi parle-t-on exactement ? En fait, la puissance nominale décrit tout simplement la capacité de production de chaleur de la PAC. Cette puissance est généralement comprise entre 5 et 20 kW pour les PAC air air. Le coefficient de performance (ou COP) indique quant à lui le nombre de kWh produits pour 1 kWh d’électricité consommée. Il est mesuré selon la norme EN 14511-2. Ainsi, plus le COP est élevé, moins la PAC est énergivore, plus vous êtes susceptible de percevoir une belle prime énergie.

CEE pompe a chaleur air air : la constitution du dossier

La constitution du dossier de candidature pour l’obtention de la prime pour pompe a chaleur air air est assez simple. Toutefois, il est facile d’oublier un document ou de mal lire une phrase. Votre dossier serait alors refusé. Pour éviter cela, voici une liste des principaux documents à joindre au dossier :

  • Une attestation sur l’honneur après l’achèvement des travaux de PAC. Celle-ci atteste de votre bonne foi et indique que les travaux ont bien été effectués par un artisan RGE. L’attestation doit être signée par vous et le professionnel.

  • La ou les factures liées aux travaux avec la mention payée. La facture doit être datée et signée et surtout, indiquer l’ensemble des caractéristiques des appareils installés. Doivent y figurer : le COP, la puissance nominale, la marque ou encore le modèle de PAC air air.

  • Le devis initial signé et daté. Pour bénéficier de la prime énergie, le devis ne doit pas avoir été signé avant la souscription du contrat de certificats économies d’énergie. Ce document sert à en apporter la preuve.

Les spécificités liées à la prime pompe à chaleur air air bonifiée

Pour bénéficier de cette prime d’un montant bonifié, joignez votre avis d’imposition de l’année N-2 ou N-1. Attention : certains fournisseurs d’énergie peuvent vous demander d’ajouter d’autres documents. N’oubliez donc pas de vous référer à la fiche explicative qui vous aura été transmise. Aussi, vérifiez que l’attestation sur l’honneur comprend bien la partie nommée « R1. Revenus du ménage bénéficiaire de l’opération ».

Si vous êtes éligible, vous pourrez prétendre à une prime énergie d’un montant allant jusqu’à 1 000 € environ.

Chiffrez votre pompe à chaleur, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Prime énergie pour pompe à chaleur air air et installation

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air air est simple. L’appareil dispose d’une unité à l’extérieur, qui capte les calories présentes dans l’air environnant. Ces calories servent à réchauffer l’eau chaude contenue dans le circuit de chauffage central et sont transportées depuis l’extérieur de l’habitation vers l’intérieur au moyen d’un fluide frigorigène. Par la suite, des ventilo-convecteurs situés dans chaque pièce se chargent de diffuser l’air chaud. L’installation comprend donc la pose des différentes unités ainsi que des gaines de raccordement au sein des murs.

Les avis sur la pompe à chaleur air air concordent dans une grande majorité : prix d’acquisition le plus faible parmi la gamme de PAC, coefficient de performance de 3 au moins, installation rapide… Les avantages sont nombreux. Les inconvénients rapportés concernent quant à eux la nuisance sonore de la PAC air air et ses performances en période de gel. Il est alors plus difficile de capter des calories dans l’air extérieur.

Prix pompe a chaleur air air

Le prix d’une pompe à chaleur air air est assez élevé en comparaison avec les autres modes de chauffage existants, du fait de la difficulté d’installation notamment. Il faut compter entre 5 000 et 10 000 € environ dépendamment du nombre de convecteurs, de la puissance nominale de la PAC, etc… Toutefois, il s’agit quand même de la moins onéreuse des pompes à chaleur ! Pour un modèle géothermique par exemple, il faut compter près de 50% de plus.

A présent, vous savez comment faire votre demande de prime pour pompe a chaleur air air. N’oubliez pas de comparer les offres des fournisseurs d’énergie avant de vous lancer : chacun évalue à la hausse ou à la baisse le montant de la prime C2E.

Poursuivez votre lecture