Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelles économies avec une pompe à chaleur air air ?

6 min de lecture

Une pompe à chaleur air air est une solution de chauffage moderne, écologique et économique. Le système de pompe à chaleur permet en effet de réduire la facture énergétique grâce à une consommation électrique faible et l’utilisation d’une énergie gratuite et illimitée : les calories contenues dans l’air ambiant. Selon le système de chauffage que vous remplacez par une pompe à chaleur air air, il est possible de réaliser des économies pouvant aller de 50 à plus de 70 %.

Les économies que permet une pompe à chaleur air air

Une PAC air air produit (en moyenne) de 3 à 4 kWh d’énergie thermique pour 1 kWh d’énergie électrique. La plupart des modèles affichent ce niveau de performance, baptisé plus précisément COP pour Coefficient de Performance énergétique. Il permet de comprendre l’intérêt d’une pompe à chaleur.

En comparaison avec d’autres solutions de chauffage, le COP d’une pompe à chaleur air air est très élevé.

  • Les convecteurs électriques et plus globalement tous les systèmes de chauffage à l’électricité ont un COP de 1. Il faut donc 1 kWh d’électricité pour produire 1 kWh de chauffage.

  • Les radiateurs à inertie possèdent le même COP mais sont plus économiques grâce au principe de diffusion lente de la chaleur. Il s’agit donc d’une alternative possible aux convecteurs électriques classiques mais pas plus économes qu’une pompe à chaleur.

  • Disposer d’un chauffe-eau thermodynamique pour la production d’eau chaude sanitaire permet d’avoir un même niveau de COP (3 ou 4) qu’une pompe à chaleur air air. Mais le chauffe-eau thermodynamique n'est pas conçu pour assurer le chauffage d’un logement. Il faut disposer d’une solution en complément.

  • Une chaudière à condensation gaz possède un COP supérieur à 1 et peut être une solution de chauffage intéressante. Toutefois, il faut brûler du gaz naturel (butane ou propane) ce qui n’en fait pas un mode de chauffage durable. Une pompe à chaleur, elle, utilise une énergie 100 % gratuite, abondante et non-fossile.

Une pompe à chaleur air air permet de réaliser des économies en matière d’électricité grâce à son rendement. Elle permet aussi des économies en matière de combustible. Nul besoin pour l’utiliser de brûler du gaz, du fioul ou encore du bois (en pellets, granulés ou bûches).

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Calcul des économies avec une pompe à chaleur air air

Les économies concrètes que vous pouvez réaliser avec une pompe à chaleur air air dépendent de votre installation actuelle, de votre type de logement et de la qualité de son isolation ou encore de votre zone géographique.

Connaître le niveau des économies que vous pouvez réaliser chaque année en remplaçant votre chauffage actuel par une pompe à chaleur air air est important. Cela peut vous aider à vous projeter et à évaluer le retour sur investissement. Car l’installation d’une pompe à chaleur air air est relativement coûteux, avec un budget qui peut être compris entre 7000 et 15 000 €. En évaluant les économies réalisées mois après mois, vous obtiendrez le délai nécessaire à l’amortissement de votre PAC air air.

L’installation d’une pompe à chaleur air air demande un budget compris entre 7000 et 15 000 €.

Prenons plusieurs exemples pour vous donner un ordre de grandeur des économies possibles avec une pompe à chaleur air air.

Exemple 1

Vous habitez dans une maison d’une surface de 100 m² avec une hauteur sous plafond de 2,50 m. Achevée il y a plus de 10 ans, elle est intégralement chauffée au gaz naturel. La quantité annuelle estimée de gaz naturel consommé est de 20 800 kWh, pour un coût total proche de 1 500 €. En installant une PAC air air, votre consommation annuelle tombera à 5 550 kWh, soit environ 600 € pour le chauffage. L’économie possible est donc de 900 €. Si votre installation vous coûte 9 000 €, elle sera amortie en 10 ans.

Exemple 2

Vous habitez en Loire-Atlantique, dans une maison d’une superficie de 80 m² et 2,50 m de hauteur sous plafond. Construite il y a plus de 30 ans, elle est intégralement chauffée au fioul. La consommation annuelle de fioul est estimée à 1350 litres, soit un coût total de 1 180 €. En basculant sur une solution moderne avec une pompe à chaleur aérothermique, vous pourrez faire tomber vos besoins énergétiques à environ 3 200 kWh, soit un coût annuel pour le chauffage voisin de 350 €. Vous pourrez économiser plus de 800 € en basculant sur une pompe à chaleur air air. Si son coût d’installation est de 9 000 €, il vous faudra un peu plus de 11 ans pour la rentabiliser.