Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle pompe à chaleur air air choisir ?

4 min de lecture

L’installation d’une pompe à chaleur est un investissement conséquent. C’est pourquoi il faut veiller à sélectionner le bon modèle dès l’achat. Alors, quelle pompe à chaleur air air choisir ? Le nombre de pièces, le coefficient de construction et la localisation du logement sont les premiers critères à considérer pour choisir votre PAC air air, ce à quoi viennent s’ajouter les normes et les certifications. Zoom.

Quelle pompe à chaleur air air choisir : les critères

Avant d’acquérir une pompe à chaleur, il est nécessaire de prendre en considération quelques détails relatifs à votre habitation. En effet, vous ne pouvez acheter la même pompe à chaleur air air pour une maison de 50 m² que pour un logement de 150 m². C’est pourquoi les critères suivants sont aussi importants :

C’est pourquoi les critères suivants sont aussi importants :

  • Le nombre de pièces à chauffer : en fonction du nombre de pièces à chauffer, vous aurez le choix entre une pompe à chaleur mono split, double split ou multi split.

  • Le coefficient de construction : le diagnostic énergétique est un indicateur important pour définir avec précision la puissance nécessaire. En effet, le dimensionnement de la PAC dépend entre autres de la qualité de votre isolation.

  • La géolocalisation : la PAC à chaleur air air est particulièrement bien adaptée pour les régions chaudes et tempérées. En revanche, elle ne suffit pas dans les régions froides. D’où l’importance de considérer la température de référence de votre région.

En plus de ces critères, qui concernent plutôt votre situation, il faudra prendre en compte la puissance de la pompe à chaleur et ses fonctionnalités.

Pour calculer la puissance nécessaire, vous avez besoin du volume du logement (V), du coefficient de construction (C) et de la différence de température (DT). Le calcul est le suivant : V x C x DT = P. Pour une maison de 100 m³, avec un coefficient de construction C, soit 0.9 et une différence de température de 30, une PAC de 2 700 W, soit 2.7 kW sera nécessaire (100 × 0.9 × 30 = P).

Enfin, pour ce qui est des performances, tournez-vous vers un modèle A au minimum, A +++. Les fonctionnalités doivent quant à elles être choisies en fonction de vos besoins singuliers (pilotage à distance, wifi, etc.). Il s’agit plus d’une question de confort.

Quelle pompe à chaleur air air choisir ? Observez les coefficients

Faire l’achat d’une pompe à chaleur air air permet de faire de grandes économies de chauffage. Néanmoins, il faut s’assurer de choisir le bon modèle.

Pour cela, 4 coefficients assurent la qualité du produit :

  • Le coefficient de performance (COP) : le COP correspond au rapport entre la puissance électrique consommée et la puissance calorifique restituée par l’appareil. Plus il est élevé, plus la PAC air air est performante.

  • Le coefficient SCOP : le coefficient de performances saisonnières détermine les performances de chauffage de la PAC sur la saison complète, A +++ étant la valeur la plus performante.

  • Le coefficient EER : le coefficient d’efficacité frigorifique détermine les performances de climatisation de la PAC lorsqu’elle est réversible, A étant la valeur la plus performante.

  • Le coefficient SEER : le coefficient énergétique saisonnier détermine les performances de climatisation de la PAC lorsqu’elle est réversible et selon les saisons, A +++ étant la valeur la plus performante.

Pour ce qui est des normes, veillez à ce que votre produit respecte au moins la EN14511-2 et NF PAC (414). La première permet de vérifier la conformité de votre PAC avec les attentes de la Directive européenne 2002/31/CE « Indication de la consommation d’énergie des climatiseurs à usage domestique ». La seconde norme assure un haut niveau de qualité et de performance d’une pompe à chaleur air air.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !