Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Pompe à chaleur ou poêle à granulés ?

5 min de lecture

Une pompe à chaleur est une solution de chauffage central moderne, qui permet un chauffage efficace en hiver et même une climatisation en été (système réversible). Mais les performances sont parfois limitées lors d’épisodes de grand froid. À l’inverse, un poêle à granulés est performant en toutes conditions avec un coût à l’usage réduit. Mais son entretien - ainsi que la nécessité de disposer d’un espace de stockage pour les granulés - peuvent être des freins.

Comparaison entre pompe à chaleur et poêle à granulés

Avez-vous intérêt à vous chauffer avec une pompe à chaleur en guise de chauffage central ou avec un poêle à granulés, souvent considéré comme un chauffage d’appoint mais suffisant pour de nombreux logements ? Voici un comparatif des avantages et des inconvénients de chaque solution.

Pompe à chaleur : les avantages et les inconvénients

Une pompe à chaleur exploite des ressources naturelles et abondantes pour chauffer. Selon qu’elle repose sur la technologie de l’aérothermie ou de la géothermie, elle va prélever des calories dans l’air ambiant ou dans le sous-sol. Ces calories vont ensuite être transmises au fluide caloporteur qui va changer d’état et se transformer en gaz chaud pour venir réchauffer l’eau d’un circuit fermé qui alimente ensuite les radiateurs ou l’air diffusé à l’intérieur du logement.

Moderne, écologique et économique, cette solution de chauffage permet également de répondre aux besoins en matière d’eau chaude sanitaire (ECS). On parle donc d’un système polyvalent, coûteux à l’achat (en général de 10 000 à 15 000 €) mais économique à l’usage.

Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur ? Il n’est pas toujours possible de l’installer dans tous types de logements. En appartement par exemple, l’espace disponible n’est pas suffisant et des règles existent en matière de copropriété qui interdisent ces appareils volumineux et bruyants. En maison, il faut prévoir un espace pour l’unité intérieure (dans une buanderie ou un cellier) et une unité extérieure.

La pompe à chaleur est un système polyvalent, coûteux à l’achat (en général de 10 000 à 15 000 €) mais économique à l’usage.

Poêle à granulés : les avantages et les inconvénients

Un poêle à granulés fonctionne en étant alimenté par des pellets composés de bois. Ces granulés servent de combustible et constituent une alternative au gaz ou au fioul. Positionnés dans le foyer, ils génèrent de la chaleur en brûlant. Leur combustion entraîne la libération de particules… et notamment de CO2. Une première limite.

Un poêle à granulés permet un confort thermique constant, indépendant des variations de température. Il s’agit là d’un argument fort en comparaison avec une pompe à chaleur qui sera fortement sollicitée si la température de consigne demandée est très éloignée de la température de l’air extérieur par exemple. Un poêle à granulés possède également l’avantage de pouvoir fonctionner de manière autonome. En rechargeant la trémie, le combustible va ensuite tomber de manière automatique au travers de la trappe pour alimenter le foyer. Certains modèles possèdent un espace de stockage suffisant pour fonctionner de manière indépendante pendant plusieurs jours.

Le principal inconvénient d’un poêle à granulés provient de son entretien qui est exigeant (hebdomadaire pour l’appareil avec un ramonage une à deux fois par an). Il faut également prévoir un espace de stockage dédié pour les granulés, dans le garage ou dans un local attenant. Enfin, il s’agit parfois d’une solution partielle, qui demande un chauffage d’appoint en complément.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Faire son choix entre une pompe à chaleur ou un poêle à granulés

Une pompe à chaleur ou un poêle à granulés ne répondent pas aux mêmes besoins. La pompe à chaleur permet en effet de disposer d’une solution de chauffage central complète, polyvalente, avec la prise en charge de la production d’eau chaude sanitaire. Dans un logement neuf, il s’agit de la solution à privilégier, tant pour disposer d’un chauffage moderne qu’économique et écologique. Avec un plancher chauffant et/ou des radiateurs basse température adaptés, la pompe à chaleur est une réponse très efficace.

Le poêle à granulés apparaît comme une alternative notamment en rénovation lorsque l’installation d’une pompe à chaleur n’est pas possible. Mais attention, il s’agit d’une solution qui ne permet pas toujours de chauffer intégralement un logement. Un poêle à granulés est à considérer comme un chauffage d’appoint, pour les pièces de vie. La véritable alternative à la pompe à chaleur si vous souhaitez vous chauffer au bois est plutôt la chaudière à granulés. Celle-ci constitue une solution de chauffage central mais nécessite des radiateurs adaptés pour fonctionner.