Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Pompe à chaleur ou chaudière gaz ?

7 min de lecture

Si vous hésitez entre une pompe à chaleur ou une chaudière à gaz pour le remplacement de votre système de chauffage, vous devez prendre en compte trois notions : le coût, l’impact écologique et la facilité d’usage. Il n’existe pas une solution meilleure qu’une autre, mais plutôt une voie à privilégier selon votre logement et vos habitudes. Afin de concilier développement durable et chauffage, suivez nos quelques conseils.

Pompe à chaleur et chaudière gaz : des appareils de chauffage très performants

Une pompe à chaleur comme une chaudière à gaz constituent d’excellentes solutions pour le chauffage.

La pompe à chaleur aérothermique (air-eau, air-air) ou géothermique (eau-eau) permet d’exploiter une énergie abondante et gratuite. En effet, ce sont les calories présentes dans le sous-sol ou dans l’air qui sont utilisées pour ensuite transférer la chaleur dans le logement.

  • La pompe à chaleur air-air absorbe les calories de l’extérieur pour créer de la chaleur à l’intérieur, diffusée par des émetteurs.

  • La pompe à chaleur air-eau récupère elle aussi l’air extérieur puis le restitue à travers un circuit de fluide frigorigène.

  • La pompe à chaleur eau-eau (géothermique) va puiser les calories présentes dans le sol ou les nappes phréatiques pour la réintroduire dans le réseau de chauffage de votre logement (émetteurs basse température).

Quelle qu’elle soit, la pompe à chaleur est un système de chauffage très efficace sur le plan énergétique, écologique et économique. Vous pouvez avoir recours à une pompe à chaleur air-air ou air-eau facilement, sans être dépendant d’un accès à une énergie en particulier et le coût à l’usage est très modeste en comparaison des solutions de chauffage conventionnelles. Surtout, vous pouvez réduire votre dépendance aux énergies fossiles.

La chaudière au gaz utilise un combustible qui, lorsqu’il est brûlé, permet de générer de la chaleur. Cette chaleur sert ensuite à chauffer un liquide caloporteur envoyé dans le réseau de chauffage.

Qu’il s’agisse d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière au gaz, chaque solution permet à la fois de satisfaire aux besoins en chauffage et aux besoins en production d’eau chaude sanitaire (ECS). Il s’agit donc de solutions complètes et polyvalentes, qui ne nécessitent pas une autre installation en parallèle.

Comparaison pompe à chaleur et chaudière gaz

Pour faire votre choix entre pompe à chaleur ou chaudière gaz, il vous faut des éléments de comparaison concrets.

La situation de votre logement est le premier d'entre eux. Si vous n’avez pas accès au réseau de gaz de ville, il paraît déjà plus raisonnable d’abandonner la solution de la chaudière au gaz. Le raccordement est coûteux et ajouté à l’équipement en lui-même, l’opération ne sera pas rentable tout de suite. Pensez également à demander l’autorisation pour installer un nouveau système, si vous habitez en copropriété.

Intéressons-nous à présent à trois autres variables : les économies possibles, les performances en matière d’écologie et enfin la simplicité d’usage.

Le mode de chauffage le plus économique

Une pompe à chaleur, c’est un investissement. Si vous sélectionnez un appareil très performant, notamment pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire, la facture pourra grimper à plus de 10 000 €. Un coût qui ne peut pas lutter face au prix d’une chaudière gaz, bien plus abordable. On peut en effet accéder à une chaudière au gaz installée et prête au service pour moins de 4 000 €.

Oui, mais en fonctionnement, une pompe à chaleur se révèle beaucoup moins coûteuse. Alimentée uniquement à l’électricité, elle exploite une source d’énergie gratuite. Ce n’est pas le cas avec une chaudière, reliée au réseau de gaz. Les économies sont de l’ordre de 30 à 50 % sur la facture énergétique chaque mois.

Et l’entretien ? Avantage à la chaudière au gaz, mais l’écart de prix n’est pas significatif. Comptez 150 € pour la visite annuelle de votre chauffagiste pour votre chaudière gaz. Un peu plus de 200 € pour vérifier votre pompe à chaleur.

Pas de nette victoire donc entre pompe à chaleur ou chaudière gaz. En faisant le bilan financier lorsque l’on cumule coût d’achat, coût de fonctionnement et coût d’entretien, le total est équivalent.

Comptez jusqu'à 10 000 € pour l'installation d'une PAC contre 4 000 € pour une chaudière gaz.

Mais attention : certaines aides financières permettent d’indemniser plus ou moins vos équipements de chauffage. Les aides à l’installation d’une chaudière gaz tendent à diminuer pour tous les Français (avec MaPrimeRénov’ chaudière THPE supprimée à partir de 2023), tandis que les primes pour l’installation d’une pompe à chaleur performante restent plus que jamais d’actualité. A prendre en compte donc, dans votre choix entre pompe à chaleur et chaudière gaz !

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Le mode de chauffage le plus écologique

Lorsque l’on compare les performances écologiques d’une pompe à chaleur et d’une chaudière au gaz, l’avantage va à la pompe à chaleur.

Puisqu’elle n’utilise pas de combustible pour fonctionner, la pompe à chaleur est plus respectueuse de l’environnement. Surtout, elle ne nécessite qu’une alimentation en électricité, ce qui ne rejette aucun CO2 dans l’atmosphère.

Même les chaudières gaz les plus performantes rejettent du CO2 lorsqu’elles sont en fonction.

Le mode de chauffage le plus pratique

Très souvent, on sélectionne un chauffage au gaz car l’installation peut être rapide et pratique. En effet, si votre logement est raccordé au gaz, cela peut être la solution à privilégier. Parfois, vous ne pourrez d’ailleurs pas vous tourner vers une pompe à chaleur si vous habitez dans un logement collectif. Alors, le gaz est pratique, il permet surtout de profiter d’un chauffage de qualité pendant tout l’hiver. Peu importe la température extérieure, vous obtiendrez la température de consigne demandée. Cela n’est pas toujours le cas avec une pompe à chaleur, qui devra fonctionner de manière plus intense lorsque la température de l’air extérieur présente un écart fort avec la température de consigne.

Autre aspect pratique, une chaudière au gaz n’émet presque pas de bruit. Ce n’est pas le cas d’une pompe à chaleur, qui, via son unité extérieure, peut être bruyante.

La comparaison entre pompe à chaleur ou chaudière gaz sur l’aspect pratique tourne à l’avantage de la pompe à chaleur en matière de sécurité. Il existe en effet très peu de risques d’accidents avec ces appareils, contrairement aux chaudières au gaz.

Pour effectuer votre choix et basculer sur une solution à déployer dans votre logement, demandez les conseils d’un professionnel. Il est important de bénéficier d’un accompagnement complet pour tout projet d’installation de chauffage et/ou de rénovation énergétique. Un chauffagiste certifié reconnu garant de l’environnement (RGE) pourra vous aider dans votre projet et vous permettre de profiter d’aides financières.