Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Pompe à chaleur ou chaudière à condensation ?

5 min de lecture

Choisir une pompe à chaleur ou une chaudière à condensation (gaz/fioul) est une excellente solution pour faire des économies d’énergie. Toutefois, pour vous orienter vers l’un ou l’autre de ces équipements, il convient d’évaluer les conditions d’installation et les caractéristiques de votre logement. Il est par exemple interdit de choisir une chaudière à condensation gaz ou fioul dans un logement neuf. Cette solution n’est donc accessible que pour le cas d’un logement ancien.

Chaudière à condensation/pompe à chaleur : des équipements performants

Tant une chaudière à condensation qu’une pompe à chaleur permettent d’atteindre un niveau de performance élevé.

Une chaudière à condensation peut facilement être installée en rénovation. Son coût d’achat explique qu’il s’agisse d’une solution souvent privilégiée par les ménages, le tout permettant ensuite un très bon confort thermique. Une chaudière à condensation permet de répondre aux besoins de chauffage mais aussi à la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Autre avantage, les efforts en matière de maintenance sont limités, avec un entretien annuel obligatoire seulement.

Quelles sont les principales limites d’une chaudière à condensation ? Tout d’abord, pour fonctionner, une chaudière utilise un combustible fossile. Il peut s’agir du gaz ou du fioul. Alors, même si les performances énergétiques sont très bonnes, il ne s’agit pas d’une solution de chauffage durable. De plus, la combustion entraîne l’émission de particules Nox et de gaz CO2. Autre inconvénient d’une chaudière à condensation : la forte dépendance aux coûts de l’énergie. Si le prix du gaz ou du fioul augmente, cela aura un impact direct sur le coût de votre chauffage.

Une pompe à chaleur peut elle aussi facilement être installée dans un logement, plus particulièrement dans une maison individuelle. En effet, dans les logements collectifs, il existe souvent des restrictions et des contraintes à respecter (niveau sonore, proximité du voisinage, etc.). La pompe à chaleur peut utiliser la technologie de la géothermie ou de l’aérothermie, puisant ainsi les calories dans le sous-sol où les eaux souterraines dans le premier cas, dans l’air ambiant dans le second cas.

La pompe à chaleur est un mode de chauffage propre, utilisant simplement l’électricité comme source d’énergie.

Problème, un chauffage d’appoint peut parfois être nécessaire car la performance est directement liée à la température extérieure. En cas de fort écart entre l’air ambiant et la température de consigne, la pompe à chaleur devra fournir un effort important pour la production de chauffage. Autre inconvénient des pompes à chaleur : le prix d’achat. Cet équipement est moins abordable qu’une chaudière à condensation, mais le surcoût est ensuite amorti à l’usage avec l’exploitation d’une énergie gratuite (les calories de l’air ou du sous-sol).

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Choisir entre pompe à chaleur et chaudière à condensation

Pour choisir entre pompe à chaleur et chaudière à condensation, il faut s’intéresser aux caractéristiques de votre logement.

Si vous habitez dans un logement ancien, que vous projetez ou non de rénover, les deux solutions sont accessibles. Si vous disposez d’un petit espace extérieur, vous pouvez installer une pompe à chaleur. En revanche, en appartement, il sera souvent impossible de passer sur une pompe à chaleur. Il faudra alors se contenter d’une chaudière à condensation grâce à l’accès au gaz de ville. Vous pouvez également opter pour une chaudière au fioul dans certains cas. La pose d’une chaudière à condensation est souvent plus simple en rénovation car il existe déjà une chaudière qu’il suffit de remplacer en adaptant l’évacuation, sans avoir à changer tout le système.

Si vous faites construire votre maison, la pompe à chaleur est le choix évident. Il s’agit même du seul choix possible. En effet, depuis le 1er janvier 2022, il est interdit de faire poser une chaudière à gaz dans les bâtiments neufs. Cette interdiction est également valable depuis le 1er juillet 2022 pour les chaudières au fioul. Même les modèles les plus performants ne sont plus autorisés dans les constructions neuves. Alors, pour votre projet de maison neuve, pompe à chaleur obligatoire !