Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Où installer une pompe à chaleur air-air ?

5 min de lecture

Pour installer une pompe à chaleur air-air, vous devez disposer d’un petit espace extérieur aéré. Déterminez l’emplacement idéal en choisissant un espace peu exposé aux aléas météorologiques, si possible protégé et non-orienté vers le nord. À l’intérieur, l’installation d’une pompe à chaleur doit se faire en prenant en compte les contraintes techniques selon qu’il s’agisse d’une construction neuve ou d’une rénovation et d’un système mono ou multi-split.

Le bon emplacement pour installer une pompe à chaleur air-air

Avant de nous intéresser en détail à l’emplacement recommandé pour installer une pompe à chaleur air-air, il convient de préciser que les recommandations diffèrent selon que vous choisissiez un système monobloc ou mono-split voire avec plusieurs modules (multi-split).

Installer une PAC monobloc : quel endroit ?

Pour un système monobloc, il n’existe pas d’unité extérieure. Le système est donc concentré avec un seul appareil, à positionner à l’intérieur du logement et à relier à l’extérieur avec une gaine. Le meilleur emplacement est à trouver en fonction de l’aménagement de l’espace intérieur dans un appartement ou dans une maison.

Installation PAC air-air mono-split ou multi-split : les règles d‘implantation

Pour une pompe à chaleur air-air complète avec une unité extérieure et une ou plusieurs unités à l'intérieur, la question de l’installation est plus complexe.

Installation de l’unité extérieure d’une PAC air-air

L’emplacement de l’unité extérieure est stratégique car c’est ce module qui va récupérer les calories pour les apporter au système et produire de la chaleur. Lors de l’installation d’une PAC air-air, vous devez donc accorder du temps à bien définir la place du module extérieur, en vous faisant accompagner par un professionnel (chauffagiste, électricien, etc.).

Il vous faut un endroit correctement aéré, avec une emprise au sol d’1 m². Dans un logement collectif, une installation directement au mur, sans emprise au sol, est possible. L’idéal est de disposer d’un balcon, d’une petite cour voire d’un jardin. Évitez une orientation directe vers le nord. Cette orientation peut poser des problèmes pour les cycles de dégivrage durant les périodes froides.

Installation des unités intérieures d’une PAC air-air

L’emplacement à l’intérieur diffère selon le système choisi. L’unité intérieure principale doit être positionnée à proximité de l’unité extérieure, mais dans le logement. Privilégiez si vous le pouvez une pièce non habitée, mais hors-gel comme un cellier ou une buanderie ou un garage. L’installation d’une PAC air-air bien pensée doit vous permettre d’accéder facilement à l’unité intérieure principale pour pouvoir contrôler certaines données (comme la pression du réseau). Ainsi, veillez à ne pas encombrer le passage et à faire en sorte que le module soit facilement manipulable, notamment dans le cadre de l’entretien annuel.

Ensuite, il faut s’intéresser à l’emplacement des ventilo- convecteurs pour une installation de PAC air-air complète.

Avec un système mono-split, il est recommandé de choisir un dessus de porte ou le haut d’un mur dans la pièce principale à chauffer/refroidir. La seule contrainte est qu’il faut tirer des gaines pour alimenter ce ventilo-convecteur unique.

Avec un système multi-split, vous pouvez réchauffer/refroidir cinq pièces ou plus. Là encore, choisissez un espace stratégique pour un flux d’air efficace (au-dessus de la porte, espace qui permet d’envoyer l’air dans toute la pièce facilement et non pas dans un recoin, etc.). Il faut également prendre en compte les contraintes techniques et notamment la présence des gaines dans le plafond qui vont distribuer l’air aux bouches de soufflage. Il est parfois stratégique d’utiliser un couloir pour faire courir les gaines dans tout le logement au niveau du plafond lors de l’installation de votre PAC air-air. Elles vont permettre de distribuer l’air pièce par pièce ensuite à chaque ventilo-convecteur. Le bon emplacement sera ainsi la plupart du temps au-dessus de la porte.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les autorisations pour installer une pompe à chaleur air-air

Une pompe à chaleur est un système adapté à tout type d’habitation. Dans sa version aérothermique air-air, elle peut aussi bien équiper un logement neuf qu’une maison ou un appartement en rénovation. Faut-il une autorisation avant de l’installer ? Oui !

L’emplacement des unités intérieures qui soufflent l’air n’a aucune importance lorsque vous vous lancez dans l’installation d’une PAC air-air. En revanche, l’unité principale qui se situe à l’extérieur va modifier l’aspect de la construction et nécessite une déclaration préalable de travaux. Vous devez donc faire un dépôt de déclaration préalable de travaux en mairie. Vous recevrez un récépissé vous indiquant la date à partir de laquelle l’installation pourra avoir lieu.

Le service urbanisme de la mairie peut s’opposer à votre projet d’installation d’une pompe à chaleur. Dans ce cas, la décision sera motivée et pourra faire l’objet d’une discussion.

Sachez qu’en plus de l’autorisation de la mairie, il est indispensable d’obtenir l’autorisation des autres propriétaires dans le cas d’une copropriété. Vous devez obtenir leur accord à l’occasion d’une assemblée générale ou exceptionnelle. Sans cette validation, votre installation pourra être déclarée irrégulière et être démontée.

Une déclaration préalable de travaux est requise pour l'installation d'une pompe à chaleur air-air.