Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment bien utiliser sa pompe à chaleur air-air ?

4 min de lecture

Afin d’avoir une installation pérenne et économe, vous devez connaître le mode de fonctionnement de votre système de chauffage et vous intéresser aux caractéristiques de votre pompe à chaleur air-air. Voici nos conseils pour bien utiliser votre pompe à chaleur : réglage de la température, entretien obligatoire et astuces au quotidien.

Le réglage de la température d’une pompe à chaleur air-air

Pour bien utiliser votre pompe à chaleur, vous devez régler sa température. Celle-ci doit être définie en prenant en compte le confort thermique souhaité, le niveau d’isolation thermique de votre maison ou appartement, les conditions de température extérieure ou encore la marque et le modèle de votre PAC (avec son coefficient de performance énergétique). Beaucoup de paramètres.

Pour régler la température d’une pompe à chaleur, il faut agir sur sa courbe de chauffe, également appelée courbe de chauffage. Elle représente la relation entre la température de l'habitat, la température extérieure et la température de départ de l'eau de chauffage. L’objectif consiste à régler la température de départ selon la température extérieure et les besoins en chauffage. Grâce à une commande de réglage, il est possible d’agir sur le point de pivot et la pente de cette courbe de chauffe.

Plusieurs méthodes existent. Il est possible par exemple de réaliser un ajustement progressif de la courbe, d’effectuer un calcul en prenant plusieurs jours en référence ou encore de prendre la température demandée dans une pièce froide comme référence.

Régler une pompe à chaleur et en particulier sa courbe de chauffe, cela demande de la précision. Pour cela, nous vous recommandons de faire intervenir un professionnel chauffagiste. Il convient en effet que ce travail d’ajustement de la courbe de chauffe et de réduction ou augmentation de la suralimentation en chaleur se fasse dans des conditions particulières. Il est important également d’avoir un œil professionnel pour vérifier les modifications dans les jours qui suivent et ne pas trop modifier la courbe de chauffe (un écart de 10 % par modification est recommandé). En résumé, cette intervention ne doit rien au hasard et requiert au contraire un savoir-faire technique.

La température doit être définie en prenant en compte le confort thermique souhaité, le niveau d’isolation thermique, les conditions de température extérieure ou encore la marque et le modèle de votre PAC.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

L’entretien d’une pompe à chaleur air-air

Pour bien utiliser une pompe à chaleur, il est important que son entretien soit régulier. Vous pouvez intervenir tant l’unité intérieure que l’unité extérieure.

En ce qui concerne le module positionné à l’extérieur, l’entretien se résume à une vérification de la grille pour en retirer les éventuels éléments qui pourraient venir l’obstruer. Avec un aspirateur, vous pouvez retirer la poussière de la façade ou les saletés qui se sont accumulées chaque mois. Des feuilles, des petites branches ou encore tout élément qui peut se glisser dans la pompe à chaleur doit être retiré.

À l’intérieur, l’entretien que vous pouvez réaliser concerne les unités de diffusion de l’air. Dans le cas d’une pompe à chaleur mono-split, vous n’aurez qu’un seul module à contrôler. Là encore, un dépoussiérage et un contrôle visuel pour vérifier qu’aucune pièce n’est cassée est suffisant.

Si vous disposez des connaissances suffisantes et que vous voulez réaliser un entretien plus poussé, vous pouvez également intervenir sur le système de filtration. Celui-ci est situé sur les panneaux derrière le capot de l’unité intérieure principale. Il existe également des filtres au niveau du ventilateur qui peuvent être nettoyés. Contrôlez également la pression au niveau du débitmètre. Celui-ci gère le passage du liquide frigorigène. Vous pouvez ajuster la valeur selon les préconisations du fabricant.